Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Ayler le 22.04.08 13:36


Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (LP-Columbia 1969)





Michael Bloomfield : Vocals, Guitar, Piano
Nick Gravenites : Vocals
Red Rhodes : Steel Guitar
Fred Olsen : Rythm Guitar
Michael Melford : guitar, Mandolin, vocals
Roy Ruby : Organ
Ira Kamin : Organ, Piano
Mark Naftalin : Organ, Piano
John Kahn : Bass
Bob Jones : Drums
Ron Stalings : Tenor Sax
Mark Teel : Baritone Sax
Gerald Oshita : Baritone & Tenor Sax
John Wilmeth : Trumpet
Marcus Doubleday : Trumpet
Richard Santi : Accordion
The Ace Of Cups : Back up vocals...

Face 1

1. If You See Me Baby (3.05)
2. For Anyone You Meet (4.03)
3. Good Old Guy (3.20)
4. Far Too Many Nights (5.09)
5. It's Not Killing Me (3.01)

Face 2

1. Next Time You See Me (2.55) Ben Tucker
2. Michael's Lament (4.21)
3. Why Must My Baby (3.37)
4. The Ones I Loved Are Gone (3.05)
5. Don't Think About It, Baby (3.29)
6. Goofers (1.48)

Recorded At Golden State Recording, San Francisco & Wally Heider Recordings
Producers : Nick Gravenites & Michael Melford
Tous les titres sont signés Mike Bloomfield, sauf indication contraire.

CD - It's Not Killing Me (2002-Sony Japan)



Bloomers a écrit:rien qu'en comptant le nombre de musiciens, on peux s'attendre à un disque sur-produit...pour son tout premier album studio-solo Mike Bloomfield chante ses propres compositions, le résultat est décevant... la faiblesse de sa voix et son penchant immodéré pour les cuivres gâchent le tout...
This recording was Bloomfield’s last major label release. According to co-producer Michael Melford, it was recorded in San Francisco against the wishes of Columbia. The company’s policy was to only record in its studios in New York, Nashville or Los Angeles, and the exception made for Bloomfield caused other Columbia artists, including Sly Stone, to stop by the sessions to see how he’d managed it. Columbia did insist that two of its union engineers be present to “turn the tape recorder on and off.” "Assholes," a tune that went unreleased for obvious reasons, was Michael's complaint about music critics. Bloomfield was insecure about his vocal parts and redid all of them and his guitar solos in overdubbing sessions at Wally Heider’s San Francisco studios. The album was released in early October 1969 with little promotion and was universally panned by critics. A corner of the record’s cover has the words “Bloomfield shucks,” a clear reference to the Ralph Gleason editorial about Michael that appeared the May 11, 1968 edition of Rolling Stone.
Source : http://www.mikebloomfieldamericanmusic.com/1968-1969.htm  

"It's Not Killing Me" est le premier album solo en studio de Mike... quelle déception !
Le chant est effectivement très mauvais, le répertoire mal choisi (les titres country...) et les arrangements n'ont aucune originalité. On a presque du mal à croire que c'est le Mike Bloomfield des "Lived Adventures" ou de "My Labors" (pourtant publiés la même année !) tant l'album est plat. Même les solos de guitare manquent de tranchant... quand il y en a.


_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Bloomers le 22.04.08 17:22

Avec le recul, c'est un album suicidaire pour un guitar-hero...Clapton va suivre très près le mouvement avec son 1er album eponyme qui marque aussi un net retrait de l'improvisation au profit des compositions.
il y a des bonnes choses sur "It's Not Killing Me", je retiens

"If You See My Baby" ressemble à du Fats Domino sans la voix de Fats, les deux solos sont magnifiques, précis avec un son fabuleux...malheureusement le chant n'est pas terrible...

"Far Too Many Night" est un blues lent dans la veine de BB King, très classique et maitrisé...à nouveau le chant n'est pas à la hauteur, ce qui gâche un peu le plaisir.

"Next Time You See Me" est une reprise popularisé par Ray Charles, Fats Domino...un classique de son repertoire scénique pendant les seventies...il y a un superbe solo, long, parfaitement executé même le chant passe très bien...le meilleur titre de l'album selon moi avec le suivant...

"Don't Think About It" est également génial...les solos ne sont pas sauvage mais finement ciselés, les cuivres sont parfaits...la voix passe...ça ressemble à un croisement entre BB King et Ray Charles

4 titres sympas qui mérite une écoute...le reste on préfère oublier.
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Ayler le 14.01.11 0:00

Quel disque étrange ! Très personnel (c'est le premier disque où il chante autant, presque entièrement composé par lui), mais tellement loin de ce qu'on connait de lui - la fièvre de ses solos, le blues... Avant ce disque, avait-il déjà fait de la country ?

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Bloomers le 15.01.11 12:08

Ayler a écrit:Quel disque étrange ! Très personnel (c'est le premier disque où il chante autant, presque entièrement composé par lui), mais tellement loin de ce qu'on connait de lui - la fièvre de ses solos, le blues... Avant ce disque, avait-il déjà fait de la country ?

pour la country, c'est une première...C'est vrai qu'il aurait pu s'abstenir.
Je me demande comment l'album aurait donné avec Nick au chant
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Bloomers le 06.02.11 18:49

il y a deux bonus disponibles sur la nouvelle version cd japonaise de "It's Not Killing Me"

une version alternate de "Good Old Guys" et "Slow July Blues" un blues lent inédit, instrumental qui à l'air fabuleux ! il faut que je me trouve un pass i-tunes !!! si quelqu'un peut m'aider...

http://itunes.apple.com/us/album/its-not-killing-me/id337243748
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Bloomers le 02.12.11 22:25



verso du LP
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par upfromtheskies le 21.10.12 8:38

Chronique dans R&F 34 de novembre 69:


avatar
upfromtheskies

Messages : 1194
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/gilouseb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Bloomers le 21.10.12 12:50

C'est la premiere critique positive sur "It's not Killing Me" que je vois de ma vie Shocked

merci pour la chronique
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : It's Not Killing Me (1969)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum