First Meditations (1977)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

First Meditations (1977)

Message par Ayler le 15.04.08 1:36

First Meditations (1977)



1. Love – 8:04
2. Compassion – 9:30
3. Joy – 8:49
4. Consequences – 7:21
5. Serenity – 6:10
6. Joy (alternate version) – 12:14


Personnel :
John Coltrane — saxophone ténor ;
McCoy Tyner — piano ;
Jimmy Garrison — contrebasse ;
Elvin Jones — batterie.

Titres 1-5 : enregistrés au studio de Rudy Van Gelder le 2 septembre 1965 ;
"Joy (alternate version)" : enregistrée au Coast Recorders à San Francisco le 22 septembre 1965.


Coltrane 1965. Suite... et fin en ce qui concerne son quartet historique. A l'exception de la session privée où le groupe enregistrera l'autre version de "Joy" présentée ici, c'est bien l'ultime session du quartet, même si celui-ci restera la base des autres enregistrements de 1965.

Nous sommes ici le 2 septembre 1965 - soit seulement une semaine après la session qui produira le matériel de "Sun Ship", publié en 1971. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Coltrane va produire une musique peut-être plus brillante encore (en raison de la part d'écriture plus importante ?), et qui elle aussi n'aura pourtant l'honneur d'une publication officielle de que des années plus tard (en 1977, soit 10 ans après sa mort). On ne cessera de répéter l'invraisemblable créativité dont John a fait preuve en 1965.

Si les deux versions d'"Ascension" enregistrées le 28 juin de la même année sont très proches, ce n'est nullement le cas des deux versions de "Meditations". D'une part le personnel se limite donc ici au seul quartet (avec pour conséquence un Coltrane plus généreux en solos), et d'autre part l'ordre des différents mouvements varie, ainsi que sa composition ("The Father And The Son And The Holy Ghost" est ici absent, au profit de "Joy").
Mais il faut surtout noter le fossé stylistique qui sépare les deux suites : "Meditations" est un album de free jazz alors que "First Meditations", même s'il lorgne clairement vers ce genre, n'en relève pas tout à fait. Disons que "First Meditations" constitue l'ultime stade du jazz (poly-)modal avant que celui-ci ne bascule dans le free.
Coltrane a fait preuve de beaucoup de courage en présentant la version enregistrée avec Pharoah Sanders et Rashied Ali à son public : la seconde version est en effet nettement moins accessible que celle-ci, dont le prolongement avec "A Love Supreme" est plus évident encore. Il suffit d'écouter le concert du 26 juin 1965 donné au festival de jazz de Juan-Les-Pins pour s'en convaincre. A titre personnel, je trouve que "First Meditations" est un album de qualité tout à fait comparable à "A Love Supreme". Le considérer comme le point d'orgue de l'oeuvre de Coltrane (et de son fameux quartet) n'aurait rien d'excessif. Infiniment moins connu que les immenses classiques gravés par Coltrane - "First Meditations" n'est en rien moins essentiel.


La suite s'ouvre sur "Love", dans une version fort différente de celle du 23 novembre 1965. La composition est ici purement modale (en myxolydien), sans les tensions harmoniques de la seconde version. Le résultat est beaucoup plus apaisant, servi par la générosité du saxophone de John. Il y a beaucoup de compassion et de réconfort dans son jeu. Le jazz spirituel prend ici une dimension sacrée : ce ne sont pas que des notes que John nous propose, mais véritablement un discours musical humaniste, dont est absent tout cynisme : c'est d'amour dont il est ici question.

C'est tout naturellement que le groupe enchaîne sur "Compassion", dans une version plus lisible (le 3/4 est tout à fait audible)... mais certainement pas moins intense que le seconde. L’exposé du thème se fait dans la continuité du titre précédent, mais quelque chose se brise progressivement. Le jeu de John devient de plus en plus intense, violent et discontinu. Il cherche du coté d'Albert Ayler, et grimpe vers des sommets en principe interdits au saxophone ténor.

L'ambiance change radicalement avec "Joy", dont le seul titre résume l'optimisme qui se dégage de la performance. Coltrane n'aura finalement que peu creusé ce sillon - mais Pharoah continuera sur ce chemin lors de sa période Impulse!, de façon plus accessible d'ailleurs.

Sur "Consequences", le quartet reprend les choses là où les avait laissé la semaine précédente. Coltrane évacue rapidement le thème avant de se lancer dans un solo très intense, suivi par McCoy Tyner, dont les qualités percussives du jeu n'ont jamais aussi bien fonctionné. Le second solo de Coltrane est lui aussi fait de feu.

La version de "Serenity" est substantiellement plus longue que sur la seconde suite. Le titre de la composition est un peu trompeur : on est loin du havre de paix de certains titres récents du groupe, tels que "Welcome". Le ténor de John gronde, les harmonies se tendent… L’orage est prêt à éclater.


La version CD de "First Meditations" se termine par une autre prise de "Joy", autrefois disponible sur "The Mastery of John Coltrane, Vol. 1 - Feelin' Good" (publié en 1978). Disponible dans une version non altérée faudrait-il préciser : l'album "Infinity" (1972) présentait une version éditée de cette prise, avec de nombreux overdubs d'un goût douteux.


Au final ? Un chef d'oeuvre est un chef d'oeuvre. Ne me demander pas de choisir entre les deux versions de "Meditations".
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Meditations (1977)

Message par Chino le 29.01.17 11:08

Ayler a écrit:Infiniment moins connu que les immenses classiques gravés par Coltrane - "First Meditations" n'est en rien moins essentiel.
Absolument, malgré une publication posthume et une pochette peu engageante, cet album est un bijou, beau, émouvant et profond bref, indispensable.

Une autre bonne chronique de cet album ici:

http://ofigueroamusic.blogspot.fr/2015/06/john-coltrane-first-meditations.html
avatar
Chino

Messages : 2821
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum