John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Norbert le 23.08.10 23:42



• John Mellencamp – vocal, guitar
• Kenny Aronoff – drums, percussion, backing vocals
• Larry Crane – guitars, mandolin, harmonica, autoharp, banjo, backing vocals
• John Cascella – accordion, keyboards, saxophone, melodica, penny whistle, claves
• Lisa Germano – fiddle
• Toby Myers – bass guitar, banjo, backing vocals
• Pat Peterson – backing vocals, cowbell, tambourine
• Crystal Taliefero – backing vocals
• Mike Wanchic – guitars, dobro, banjo, dulcimer, backing vocals

Apres la sortie de Scarecrow, John Mellencamp entame une gigantesque tournée américaine, refusant même les millions de dollars offerts par des marques commerciales pour sponsoriser sa tournée et c’est un triomphe sans précèdent. Partout ce ne sont que des salles combles qui reprennent en chœur les "Small Town", "Rock in the USA" et autres "Pink Houses", salles bourrées de kids enthousiastes encaissant deux heures et demies d’un rock’n’roll sans fioritures d’où la bonne humeur n’est jamais absente. Et puis, après un final grandiose dans son propre État, l’Indiana, juste au moment de s’envoler pour l’Europe où la location bat son plein, Mellencamp arrête tout. Il a vendu 3 millions d’exemplaires de chacun de ses 3 derniers disques et n’aspire plus qu’a une chose : le repos.



2 années de silence et de replis dans son fief de Bloomington dans l’Indiana où il a aménagé un studio d’enregistrement dans une maison payée 20 000 dollars, en pleine cambrousse, entrecoupées de deux nouvelles éditions de Farm Aid,. "A partir de Scarecrow, raconte Mellencamp, je suis assez content de ma trajectoire. Tout n’est pas parfait, loin s’en faut, mais j’avais réussi pour la première fois à concilier une certaine forme d’exigence personnelle avec les pressions toujours plus fortes de notre label pour cartonner dans le Top 10".
L’enregistrement de The Lonesome Jubilee se déroule entre septembre 86 et juin 87. Le groupe de base de Mellencamp est renforcé par l’accordéon de John Cascella et par le violon de Lisa Germano. Les guitaristes habituels de Mellencamp (Larry Crane et Mike Wanchic) passant avec bonheur de la guitare électrique à la mandoline, ou du banjo au dobro. Le tout dans un climat familial avec femmes et enfants dans le studio de Mellencamp dans l’Indiana, pour un résultat qui remet Mellencamp dans le circuit avec un superbe album roots au son gypsy rock (alliage accordéon/mandoline/violon), aux chanson calibrées Scarecrow ("Paper in fire", "The real life", "Empty hands")… "Je fais des chansons sur des choses que je connais, explique Mellencamp.Dans "Real life", ce type, Jackson Jackson, s’est marié tôt, a fait des enfants et se retrouve divorcé à quarante ans. Et maintenant il se dit : "merde, je me suis bien fait avoir, maintenant je vais faire ce que je veux. J’emmerde les conventions." Des gens comme lui, j’en vois plein autour de moi."

Les chansons de Mellencamp parlent beaucoup de la vie dans les petites villes. Comment les gens y survivent. Elles décrivent leurs espoirs, leurs peines, leurs luttes quotidiennes contre l’ennui et le découragement. Véritable portraitiste social, il se défend énergiquement d’avoir un message à délivrer. Il veut bien qu’on voit en lui un chroniqueur, mais c’est tout.
John Mellencamp a fait le tour de ce que le métier de chanteur de rock pouvait lui apporter. Il n’a rien gardé. Tout ce qui fait rêver les adolescents, tout ce qui le fit un jour rêver lui-même, lui parait vide de tout intérêt. Sans valeur. Il vit à Bloomington et ne s’y ennuie pas. Enfin pas trop. Et c’est le genre d’ennui qu’il aime, une inactivité poisseuse qui l’oblige à aller chercher en lui les richesses créatrices qui sont en lui.
"Je suis né ici, mes racines sont ici, je perdrais mon inspiration si je partais vivre ailleurs."


Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Norbert le 23.08.10 23:44


Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Norbert le 23.08.10 23:46


Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Ayler le 24.08.10 22:31

Un disque que j'ai acheté à sa sortie ! En 1987, ça changeait de la médiocrité ambiante. De mémoire, il avait été accueilli très favorablement par la critique française.

_________________
Ayler's Music

Ayler
Admin

Messages : 5222
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Norbert le 20.11.13 23:58



Sortie le 10 décembre de ce superbe coffret de 19 cd rétospective 78-2012....

Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

John Mellencamp, 'Small Town': Exclusive Premiere from His New 'Trouble No More' Live Album

Message par Norbert le 03.07.14 23:16

John Mellencamp, 'Small Town': Exclusive Premiere from His New 'Trouble No More' Live Album

Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Mellencamp : The Lonesome Jubilee (1987)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum