Memphis Blues, années 40/50's

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 02.09.09 18:39

Inutile de faire un grand discourt, des références de livres et disques sont plus parlant qu'une compilation d'un historien ramassant des faitsdivers un peu partout, et les trillant sélectivement suivant ses gouts et ses humeurs, sans bien sûr les vérifier.

Voici quelques livres traitant de Memphis:

"Memphis blues" de Bengt Olsson, Studio Vista, 1970, qui parle du Memphis d'avant guerre,

"Good rockin' tonight, Sun records and the birth of Rock n' Roll", de Colin Escott & Martin Hawkins, St. Martin's press, 1991, très intéressant livre sur Sam Phillips et les liens ténus avec le Rock n' Roll,

"Sun Records, The discography", de Colin Escott et Martin Hawkins, Bear Family publication, 1987, le complément indispensable du précédent livre, résultat de nombreuses années sur le terrain de ces deux chercheurs amateurs. Ce livre est une réédition d'un petit livret, format A4, paru dans les années 1970's.

"Duke/ Peacock, an illustrated history with discography", de Galen Gart et Roy C. Ames, Big Nickel publication, 1990, qui explique longuement les débuts de Duke, et sa vente à Peacock.

Bien sûr, il y a de nombreux passages dans des livres traitant du blues en général, qui viennent en complément des livres cités, mais surtout, quand les rééditions de disques sont bien faites, les livret les accompagnant, qui sont une mine d'or, souvent avec de nouveaux renseignements, issue de recherches nouvelles.

Il y eu plusieurs studios d'enregistrement à Memphis pendant cette période, qui vendirent à pas mal de labels leurs production, mais aussi des radios fleurissantes, avec des animateurs explosifs...

Mais le plus important pour moi, c'est l'écoute de ces disques.

Pour commencer, un coffret indispensable:

"Sun records, the blues years, 1950/ 1958", Charly CDSSUNBOX 7, de 1996, 8 CD, avec un livret très instructif et discographique signé Neil Slaven et Roger Dopson, dont le format du coffret est hors des normes.

Ce coffret est la dernière production "officielle" de Charly, avant le procès qu'intentat MCA, pour exploitation frauduleuse du catalogue Chess.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 03.09.09 10:03

Encore 2 livres qui sont pas sans intérèt pour Memphis:

"Memphis Blues" de Jean-Jacques Milteau et Sébastien Danchin, de 2005, aux éditions du Chêne, avec une bonne approche du pays du blues, et Memphis, critiquable sur certains détails,

"The Mempphis blues again" de Daniel Wolff, de 2001, Viking studio, vite épuisé, mais réimprimé...Un très bon et beau livre de photos du photographe noir Ernest C. Withers.

Voir B. B. King en culotte courte en concert, çà vaut le détour!

Avant le coffret de CD Charly, paru en 1985 un autre coffret de 8 LP, cloturant la longue série d'albums Charly, et les complétants.

Bien sùr entre les deux coffrets, il y a beaucoup de doublons...et cette fois le livret très informatif est signé de Colin Escott et Martin Hawkins.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 03.09.09 14:41

Dans le DVD de la série "The blues" de Martin Scorsese, "La route de Memphis", voit dans un passage Ike Turner charier Sam Phillips dans les anciens studios Sun, démontrant la gentillèsse de ce dernier, dont les nerfs furent mis à vifs très souvent, lors des enregistrements, se contentant le plus souvent d'appuyer sur les boutons, laissant les musiciens libres de leurs choix...

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 03.09.09 21:24

Le coffret de LP à pour titre : "Sun records, the blues years, 1950/ 1956", Charly Box 105 des anées 1980's.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 04.09.09 15:05

4 studios d'enregistrement connus officièrent pendant cette période:

WDIA Radio studios, 2074 Union Avenue, Memphis TN, dans les locaux de la radio,

YMCA, 254 S Lauderdale, Memphis TN, également dans les locaux de la radio,

Tuff (Thrift) Green's House, 1293 Quinn Avenue, Memphis TN,

Memphis Recording and Sound Service, 706 Union Avenue, Memphis TN, de Sam Phillips, probablement le plus important.

Un autre coffret existe de 4 CD sur JSP 7777D, "Memphis Blues postwar", peu cher, mais ne comprenant que la moitié du coffret Sun Charly de 8 CD, et sans l'excellent livret inclus.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 05.09.09 12:25

L'ancêtre des livres sur Sun, fut édité en 1975, et en comparaison de ceux cités plus hauts, le résultat est très démonstratif, plus de dix ans de recherches sur le térrain, par des amateurs chercheurs, et non des "historiens compilateurs", comme il y en a une multitude:

"The Sun story, Catayst" de Colin Escott et Martin Hawkins, Aquarius books, 1975.

Disc jockey à la radio WDIA, avant de devenir un chanteur de Soul chez Stax, enregistrant de très beaux blues de 1950 à 1957, à Memphis, -sauf pour les faces Bullet, à Nashville-, dans différents studios, 25 titres, incluant des inédits, 20 sont présents sur le CD:

"Rufus Thomas, Before Stax, The complete 50's recordings", Important Artists 7801, de 2008, production Gilles Pétard.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 06.09.09 16:55

Le coffret "Sun blues years" de 8 CD sur Amazon.com à 500$, hum... cherry

Billy " The Kid" Emerson, décédé il y a 4, 5 ans enregistra de 1954 à 1955, un peu moins de 30 titres pour Sam Phillips, avant d'émigré à Chicago pour Vee Jay, Chess, USA et autres petits labels, ou il n'obtint plus que des succès minim.

27 titres sont rassemblés sur le CD "Move, Baby move", Charly Sun CPCD 8276 de 1997.

Sur une compilation, 6 prises alternatives inédites y figurent:

"Red hot about the blues", Titanic Records TRC 6006 de 1997.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 07.09.09 9:51

Bear Family fit aussi des coffrets sur Sun, dont la série "Single", le N° 1 est très intéressant, du début jusquà 1955, car il comporte une très grande quantité d'artistes de blues, ayant eu les honneurs d'être publiés sur 78 tours ou singles, qui sont présentés en ordre croissant:

"The original Sun singles, volume 1", Bear Family BCD 15 801 de 1994, 4 CD, avec un livret très informatif signé Colin Escott et Martin Hawkins.

Walter Horton dit avoir enregistré en 1939 à Memphis, accompagnant Little Buddy Doyle, possible, souvent admis par les chercheurs et amateurs, et qui est présent dans "Blues & Gospel records, 1902- 1943" de R. M. W. Dixon & J. Goodrigh, Storyville, 1982, mais avec harmoniciste inconnu.

Décédé en 1981, il commença sa carrière d'après guerre dans les studios de Sam Phillips, accompagnant Willie Nix entre autres, et présent aux côtés de Jimmy de Berry dans le démonstratif "Easy", reproduit dans le coffret Bear Family.

Il émigra à Chicago certainement début 1953, présent avec Johnny Shine sur le label Chance, mais du faire un retour à Memphis la même année, car il est encore présent sur des enregistrement pour Sun ...courant 1953.

En plus des coffrets déjà cités, sont oeuvre enregistrée à Memphis est présente sur les CD:

"Mumbles, Mouth harp maestro", Ace CDCH 252 de 1988,

Une compilation comprenant 6 titres, dont certains inédits, et avec Willie Nix sur 3 morceaux, "Blow it 'till you like it, Memphis harmonica 1951- 1954", Sun 27 de 1990.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 08.09.09 14:23

Un des deux "homme orchestre" ayant évolué à Memphis, après une quarantaine de titres gravés pour Sam Phillips de novembre 1951 à 1954, auxquels il faut ajouter de nombreuses prises alternatives, émigra après un apssage chez DIR en 1958, à Detroit en 1959, ou il enregistra plusieurs fois pour Fortune/ Hi-Q et quelques autes labels.

Charles Isaiah "Doctor" Ross décéda en mai 1993, laissant comme souvenir d'un homme jovial, et très simple.

Bien sùr, comme les autres artistes ayant enregistré pour Sun, beaucoup de titres sont disponibles sur les 4 coffrets cités, les CD et LP suivants les complètent:

Un LP, Arhoolie 1065 de 1972," His fisrt recordings", réédité en CD sous la référence 371, avec pas mal de compléments,

4 titres sur la compilation "Blow it 'till you like it, Memphis harmonica , 1951- 1954", Sun 27 de 1990,

14 titres sur une compilation "Back country boogie, The Sun Blues archives", Sun 37 de 1992.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 09.09.09 9:56

Pratiquement aucun renseignment nous est parvenu de Billy "Red" Love, en réalité William Milton Love, chanteur et pianiste, qui fut probablement victime d'une mort violente dans le milieu des années 80's.

Il enregistra une vingtaine de titres, plus des prises alternatives, uniquement dans les studios de Sam Phillips, de juillet 1951 au début de 1954, 3 78 tours sortirent sur Chess, le reste sur Sun ou les rééditions des années 1980's et suivantes.

Pratiquement toute son oeuvre est disponible sur LP et CD, incluant bien sùr les coffrets déjà cités:

"Lets drink some juice and all get loose", compilation, Sun CD 28 de 1990,

"Way after midnight, The Sun blues archives", Sun CD 37 de 1992,

"The legendary Sun performers, Junior Parker & Billy Love", LP Charly CR 30135 de 1977.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 10.09.09 14:39

Earl Hooker, en compagnie de Boyd Gilmore et Pinetops Perkins fréquentairent aussi le studio de Sam Phillips en juillet 1953, pour enregistrer moins d'une dizaine de titres qui se trouvent tous rassemblés sur une compilation en CD:

"Blue guitar, The Sun blues archives", Sun 29 de 1990.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 11.09.09 14:46

Décédé en novembre 1997, Milton James Campbell, "Little Milton", enregistra plus de 20 titres pour Sam Phillips, puis 4 pour Meteor, tous à Memphis, de juillet 1953 à 1957, puis émmigra à St. Louis pour Bobbin, se retrouvant à Chicago à partir de 1963 pour Chess, puis une longue carrière l'attendit...

Plusieurs LP et CD présentent le début de sa carrière discographique:

"Hittin' the boogie, Memphis days 1953- 1954", Zu-Zazz Z 2007 de 1988, en LP, en présence de quelques inédits,

"Sun-The roots of Rock, Sam Blues", Charly CR 30102, de 1976, compilation en LP, 7 titres avec des inédits,

"Red hot about the blues, previously Sun recordings", Titanic Records TRC 6006 de 1997, une compilation en CD,

"The complete Meteor, Blues, R & B & Gospel recordings", compilation en double CD, Ace CDCH2 1090 de 2006, 4 titres.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 13.09.09 16:51

N'ayant que peu de titres enregistrés sous son nom pour Chess, mais participant en tant qu'accompagnateur pour Billy "The kid" Emerson, Jackie Brenston, Johnny O'Neal, Raymond Hill, Charley Booker, et même sa première femme, Bonnie Turner, Izear "Ike" Luster Turner laissa un fameux souvenir à Sam Phillips dans ses studios.

On peut le voir dans le film de la série de Martin Scorcese, "La route de Memphis" ou il charie gentillement Sam Phillips...

En plus des 2 Box Sun quasi-introuvable, une partie de ses titres figurent sur:

"The roots of Rock, Delta rhythm kings", LP Charly CR 30103 de 1976,

"The original Memphis blues brothers", compilation en CD, Ace CDCHD 265 de 2000

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 14.09.09 10:02

Ike Turner ne fut pas qu'accompagnateur, mais surtout "présentateur/ recruteur" de collègues, qui en plus des artistes nommés précédemments, mis en relation avec Samp Phillips, Little Milton, Houston Boines, et...Howlin' Wolf, d'après le témoignage de ce dernier.

Je n'ai jamais lu un article aussi fouillé sur le rôle de Ike Turner que dans le numéro de Soul Bag, le premier imprimé, spécial Ike et Tina Turner, de 1979.

Jackie Brenston, qui décéda d'une attaque du coeur, en décembre 1979, est dans ce cas. Remplaçant le chanteur de l'orchestre de Ike au pied levé, Johnny O' Neal, son premier titre enregistré, "Rocket 88", fut un coup de maitre, et est considéré comme "le" premier Rock 'n' Roll par de nombreux amateurs encore aujourd'hui, mais en réalité un blues rapide...!

Il repris la formule musicale de nombreuses fois dans sa carrière...A Memphis, il ne grava que 8 morceaux courant 1951, puis émigra chez chez Chess à Chicago, à partir de décembre, sans plus avoir aucun succès...

Une grande partie de son oeuvre à été rééditée plusieurs fois, sur le LP P. Vine 6027 japonais, puis en CD par Charly Red 30 de 1991, supprimé du catalogue, car devenu illégal, mais maintenant disponible, intégrant au faces Chess les 4 titres Federal:

"The mistreater", ReV- Ola CRBAND 25 de 2007.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 15.09.09 19:36

A part les 4 premières faces gravées pour Columbia à New York en novembre 1949, Joe Hill ( Leslie ou Lester Hill) Louis, le second homme-orcheste, enregistra toujours à Memphis ou ses environs, jusqu'à sa mort intervenue 1957.

De juillet 1950 à mai 1953, une centaine de titres furent enregistrés dans les studios de Sam Phillips, publiés sur Modern, Chess et Sun, puis à partir de 1954 sur Rockin', Ace et quelques autres petits labels, sous différents surnoms.

Un double CD réuni une certaine quantité des titres gravés chez Sam Phillips de 1950 à 1954:

"Joe Hill Louis, 1949- 1954", JSP 4208 de 2009,

"4 th & Beale and further south", Westside WESM 554, de 1998, pour les faces Ace.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 16.09.09 14:37

Riley B. (B. B.) King enregistra 33 titres à Memphis de juin 1949 à septembre 1952, auxquels il faut ajouter pas mal de prises alternatives, dans tous les studios de Memphis, dont 10 pour Sam Phillips.

Ike Turner, Raymond Hill, les frères Newborn, Johnny Ace, Earl Forest et Tuff Green l'accompagnèrent, fin 1952, B. B. King enregistra à Houston.

Cette première partie de carrière est entièrement trouvable sur CD:

"Ashot in the dark, Nashville jumps", Bear Family 15864 HL de 2000, coffret compilation de 8 CD, pour les titres Bullet,

"The vintage years", Ace ABOXCD 8 de 2002, coffret de 4 CD, titres Modern,

"The Modern recordings, 1950- 1951", Ace CDCHM2 835, prises alternatives Modern.

Il y a aussi quelques titres dissiminés sur le CD Ace CDCHD 201.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 17.09.09 9:33

Dans l'histoire de blues, des batteurs célèbres ou prèsques, il y a eu quelques un, Earl Forest en est un exemple. Faisant partie de "The Beale Streeters" aux côtés de Junior Parker, Bobby Bland, Johnny Ace et autres, en solo, il se constitua un petit répertoire qui débuta en 1951 à Memphis, pour se terminer aussi à Memphis sur un 45 tours Tuff Stuff.

Il grava une quinzaine de titres en 1951/ 1952 à Memphis pour Modern, Meteor et Duke, avant d'aller à Houston, ou il demeura j'usqu'en 1960, enregistrant toujours pour Duke.

Une grande partie de ses enregistrements sont disponibles sur CD et LP:

"The original Memphis blues brothers", Ace CDCHD 265 de 2000,

"Earl Forest, Featuring the Beale Streeters", LP Ace CHD 220 de 1987.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 18.09.09 18:00

Ayant fait partie de l'orchestre de Ike Turner de 1951 à 1958, Raymond Hill, saxophoniste ténor, enregistra une dizaine de titres sous son nom de 1952 à 1954, avec cette formation, pour Sam Phillips.

Né à Clarksdale, je pense qu'il nous à quitté il y a une dizaine d'années.

Toutes les faces Sun sont disponibles sur les différents coffrets Box 105 et 8, ainsi que sur le CD:

"Way after midnight", Sun 36 de 1992.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 20.09.09 12:27

Sam Phillips fit des affaires, des brouilles avec Modern et Chess, dont le trait d'union se nomme Ike Turner, mais travailla aussi avec Trumpet de Jackson pour 2 artistes.

Tiny Kennedy fut plus ou moins en contact avec des radios de Memphis, et semble-t-il, ventant les mérites de certains volatiles, enregistra 10 titres , en 1951, 1953, dans les studios de Sam Phillips, sur commandes de Trumpet, qui n'en publia que la moitié.

Tiny Kennedy avait avant déjà enregistré en 1949 chez Capitol 4 morceaux, puis après l'épisode da Memphis, se retouva chez Groove, filliale de RCA, pour 4 titres enregistrés en avril 1955.

Je pense que Tiny Kennedy est décédé recemment, une partie de son oeuvre se trouve sur 4 CD:

Les faces Trumpet, "Stange kind of feelin'", Trumpet aa- 701 de 1990, compilation,

Les faces Capitol, "Kansas City blues, 1944- 1948", Capitol 52047 2, de 1997, compilation,

Les faces Groove:

"Honkin' 'n' hollerin', R & B from the radio corporation vol 1", Westside WESA 828 de 1998, compilation,

"The Groove story, R & B from the radio corporation vol 2", Westside WESA 831 de 1998, compilation.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 21.09.09 15:22

Sherman Johnson est le 2° exemple d'artiste ayant enregistré pour Sam Phillips à Memphis pour le compte de Trumpet.

Commençant ses enregistrements en 1951 pour Nashboro à Nashville, puis à Jackson (inédits), 7 faces de 1952 à 1953, seront mise en boite dans le célèbre studio.

Au total, 14 titres sont crédités à Sheman "Blues" Johnson, dont une grande partie se trouve sur 3 CD:

La compilation "Shout, brother, Shout!", Aligator ALCD 2800 de 1994,

La compilation "Obscure blues shouters, volume 2", Blue Moon BMCD 6011 de 1996,

La compilation "Back alley boogie, 1947- 1954", RST 91629- 2 de 1997.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 24.09.09 15:44

L'un des artistes ayant le plus enregistré avec Sam Phillips, mais pas avec le plus de succès, est le pianiste assez basique chanteur Rosco Gordon, qui de février 1951 à 1956, grava plus d'une centaine de titres, soit édités par RPM, Chess, Duke, Sun/Flip.

En 1956, il partit pour Houston, puis Chicago, New York, enregistrant pour Duke, Vee jay et d'autres, sans toujours renconter un franc succès, puis travailla une vingtaine d'années dans une...laverie.

On peut le voir dans le film "Sur la route de Memphis", de la série de Martin Scorcese, peu avant son décès.

Des LP et CD le représente:

LP, "The legendary Sun performers", Charly CR 30133, de 1977,

LP , "RG volume 1", Ace CH 26, de 1980,

LP, "RG volume 2, The Memphis sessions", Ace CH 51 de1982,

CD "The best of the RPM years", Ace CDCHD 694 de 1998,

CD "RG, T- model boogie", Official 5555, titres Sun et Duke,

Un double CD JSP vient de sortir, et il est présent aussi sur pas mal de compilations.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 26.09.09 15:23

Des chanteurs de blues qui ont fait un petit tour en prison, il y en a quelques uns, mais Sam Phillips a été dans ces établissements pour en auditionner. Tel fut le cas du groupe "The Prisonaires", en 1953/ 1954, dans lequel figuraient Johnny Bragg et William "Talking Boy" Stewart.

William Stewart enregistra aussi en solo en 1951, un dizaine de titres à la guitar, dans le style rural de toute beauté, tandis que les Prisonaires faisaient de même.

Les morceaux en solo de William Stewart sont disponibles sur un CD:

"Back country boogie, The Sun archives volume 5", Sun 37 de 1992,

Les morceaux avec "The Prisonaire", "Deep harmony, The Sun archives volume 3", Sun 31 de 1990.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 28.09.09 19:07

Bien qu'il ai un homonyme, Eddie Snow, associé au guitariste Elven Parr, est vraiment un chanteur de blues, qui grava une quinzaine de titres, d'avril 1952 à juillet 1955, avec la formation des "The in the groove boys", qui comprenait le frère de Mat, le guitariste Floyd Murphy.

Aucun renseignement n'est disponible sur ces deux artistes que Sam Phillips enregistra dans ses studios, à part que deux titres furent publiés sur le 78 tours Sun 226.

La quasi- intégralité de ces morceaux restés inédits, sont disponibles sur les coffrets Sun de Charly, ainsi que sur quelques compilations en CD et LP:

"Lets drink some juice and all get loose", Sun CD 28 de 1990,

"Red hot & blue", Charly CRB 1061 de 1983, sur LP,

"The roots of Rock, volume 7, Sun blues, Charly CR 30114, sur LP,

"Memphis blues, unissued titles the 1950's", Krazy Kat KK 7427 de 1985, sur LP.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 30.09.09 18:36

Woodrow Adams n'enregistra qu'une vingtaine de titres de 1952 à 1967, dont 12 à Memphis, 2 pour Meteor, le reste dans les studios de Sam Phillips, 2 furent édités sur un 78 tours Chess, 4 datent de 1961, à l'époque du "revival", pour Home of the blues.

Son oeuvre est disponible sur CD et LP, mais que sur des compilations, par titres dispersés:

Les 2 Meteor, double Ace CDCH2 1090 de 2006, ""The complete Meteor",

Pour Chess, 1 titre, le double CD "An early Chess blues anthology", Vogue 660 531 de 1991,

En LP, "The roots of rock, Union avenue breakdovn", Charly 30127,

En LP, "Memphis blues, Unissued titles from tne 1950's", Kazy Kat 7427 de 1985.

Il est aussi présent sur un coffret "Genesis".

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par yza le 05.10.09 15:52

James Cotton et Auburn "Pat" Hare ont plusieurs points en commun, c'est d'avoir enregistré ensemble pour Sam Phillips à Memphis, et aussi dans l'orchestre de Muddy Waters pour Chess à Chicago.

Pat Hare, guitariste, accompagna dans les studio de Memphis Junior Parker, James Cotton, Hot Shot Love, tandis que James Cotton, harmoniciste, fut aux côtés de Willie Nix.

Pat Hare n'enregistra que 2 titres en 1954 sous son nom pour Sam Phillips restés longtemps inédits, tandis de James Cotton en fit 4 en 2 sessions de 1953, publiés sur deux 78 tours Sun, le 199 et 206.

Ils se retrouvèrent en décembre 1956 pour la première fois dans les studios Chess, puis pour de nombreuses sessions.

Pate Hare est décédé en prison en septembre 1980, tandis que James Cotton lui survivra encore de nombreuses années.

En plus de la disponibilité des titres enregistrés par ces deux artistes sur les coffrets Sun 105 et le BOX, depuis longtemps épuisés, quelques compilations sur LP et CD possèdent leurs titres:

"Lets drink some juice and all get loose", Sun CD 28 de 1990, ou l'on peut les entendre tous les deux,

"The roots of rock, Sun Blues", Charly LP 30114, James Cotton est sur deux morceaux, Pat Hare derrière Junior Parker et Hot Shot Love,

"Red hot & Blue", Charly CRB 1061 de 1983, pour Pat Hare sur un morceaux et derrière Junior Parker et Hot Shot Love.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memphis Blues, années 40/50's

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum