Hittin' The Note (2003)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hittin' The Note (2003)

Message par Ayler le 15.04.08 1:32

Hittin' The Note (2003)



1. Firing Line
2. High Cost Of Low Living
3. Desdemona
4. Woman Across The River
5. Old Before My Time
6. Who To Believe
7. Maydell
8. Rockin' Horse
9. Heart Of Stone
10. Instrumental Illness
11. Old Friend

Gregg Allman - Orgue Hammond, Piano, Clavinet, Chant
Warren Haynes - Guitares (à gauche), Chant
Derek Trucks - Guitares (à droite)
Oteil Burbridge - Basse
Butch Trucks - Batterie
Jai Johanny Johanson - Batterie
Marc Quiñones - Congas & Percussion


Quand l'Allman Brothers Band a publié "Hittin' The Note", son nouvel album studio (tout de même 9 ans après "Where It All Begins"), avec un groupe largement remanié, je dois avouer que c'est plus par curiosité qu'autre chose que j'ai téléchargé quelques titres de l'album, histoire de voir où le groupe en était. Le départ de Dickey Betts, membre fondateur du groupe, pouvait susciter chez l'amateur une légitime appréhension... mais il était remplacé par un ancien membre du groupe, à savoir Warren Haynes, dont non seulement le passage au sein de l'ABB fut salué par les fans, mais dont il faut aussi noter le travail avec son propre groupe : Gov't Mule. Il y avait ainsi quelques raisons d'espérer un disque intéressant. En effet, mon exemplaire de "Live... With A Little Help From Our Friends - Collector's Edition" avait trouvé le chemin de mon lecteur à plus d'une occasion : le duo Warren Haynes/Derek Trucks était promesse de parties de guitare intéressantes.
C'est donc le premier album studio de Derek Trucks avec l'ABB - Trucks remplaçant Jack Pearson, lui-même remplaçant Warren Haynes. Il en va de même pour Oteil Burbridge (les deux hommes sont toutefois présents sur ce qui était alors le dernier Live du groupe, le décevant "Peakin' At The Beacon").

"Hittin' The Note" marque le grand retour de l'ABB : non seulement c'est leur meilleur album studio depuis au moins "Eat A Peach" (il a d'ailleurs rencontré un bon succès critique), mais c'est surtout l'album de la renaissance : les concerts qui suivront montreront à quel point le groupe a trouvé une seconde jeunesse. Le retour de Warren Haynes est clairement le facteur déterminant : il cosigne tous les nouveaux morceaux du groupe.

"Firing Line" (G. Allman/W. Haynes) ouvre l'album sur un tempo funk rock où le clavinet de Gregg évoque le "Superstition" de Stevie Wonder. C'est une composition réussie du groupe, qui garde toute son identité, sans faire du réchauffé. On parle souvent de l'ABB comme d'un jam band, mais les arrangements nous montrent que le groupe ne se limite pas à ça : les échanges de slide entre Warren et Derek sont tout simplement savoureux.

"High Cost Of Low Living" (G. Allman/W. Haynes/J. Anders/R. Burgin) est une composition moins forte, mais dont les parties instrumentales sont remarquables (la partie centrale), voire exceptionnelles (Derek Trucks dans le solo final, avec le soutien de Warren et d'Oteil). La formule de l'ABB à deux guitares slide fonctionne parfaitement.

"Desdemona" (G. Allman/W. Haynes) est à mon sens le sommet de l'album. Le chant de Gregg est particulièrement émouvant sur cette ballade blues et soul, mais c'est la partie centrale instrumentale qui est inoubliable. Le groupe change de tempo, jouant un 6/8 Coltranien, avec un coté latin sur lequel Derek Trucks décolle aussitôt pour ne jamais retomber. Il signe là un solo EXCEPTIONNEL, lyrique et passionné à la fois. Non seulement il montre qu'il est peut-être le guitariste le plus doué de sa génération, mais il joue ici dans la cour des plus grands : Eric Clapton ou Duane Allman n'auraient pas fait mieux. Derek Trucks reprend à son compte l'héritage de Duane, mais il ne s'y arrête pas : il va plus loin, et ne copie jamais son maître.
Après un tel solo, on pourrait nourrir quelques craintes pour Warren : celles-ci sont vaines car il grave ici l'un de ses meilleurs solos. Après un début presque jazz où il fait preuve d'une certaine économie de moyens, il rentre dedans en nous rappelant le meilleur Jeff Beck. Gregg nous achève ensuite avec un dernier couplet.

"Woman Across The River" (B. Crutcher/A. Jones) est une reprise du Freddie King période Leon Russel. Warren Haynes assure ici le chant et prend le premier solo, suivi d'une courte intervention de Gregg aux claviers. Lors de son solo, Derek lache son bottleneck : il n'est pas moins fluide. C'est une bonne reprise, mais peut-être en-dessous de la version originale.

Le CD n'a pas que du bon : les artistes se sentent obligés de les remplir, ce qui nous donne trop souvent... du remplissage. Les trois titres qui suivent sont clairement les plus faibles. Plus court, le disque aurait été plus dense. "Old Before My Time" (G. Allman/W. Haynes) est une ballade rock US nostalgique, conventionnelle et sans relief. "Who To Believe" (W. Haynes/J. Jaworowicz) est une composition assez typique de Warren, mais moyennement inspirée. Quant à "Maydell" (W. Haynes/J. Neel), c'est un shuffle correct, mais qui ne décolle pas vraiment, malgré la slide de Derek.

"Rockin' Horse" (G. Allman/W. Haynes/A. Woody/J. Pearson) est un titre connu du répertoire de Gov't Mule, mais la relecture de l'ABB est peut-être supérieure, avec plus de rondeurs. Les solos de nos deux guitaristes sont excellents, de même que les contrepoints du final à deux guitares. Derek est peut-être légèrement sous-mixée.

"Heart Of Stone" (M. Jagger/K. Richards) est le premier titre que j'ai écouté du disque... et qui m'a incité à acheter l'album par la suite. Pour cause : l'ABB signe ici une reprise supérieure à l'original des Rolling Stones. Leur version est adulte, Mick Jagger passe ici pour un petit garçon comparé à Gregg. Quant à Derek Trucks, il est éblouissant.

"Instrumental Illness" (W. Haynes/O. Burbridge) : c'est depuis ses débuts que l'ABB souffre de maladie (instru)mentale ! Sans atteindre les sommets du célèbre titre de Dickey Betts, "Instrumental Illness" vaut le détour pour ses improvisations. La composition n'a en effet pas la même intensité dramatique, mais Derek puis Warren vraiment cassent la baraque lors de leur solo de guitare.

L'album se termine avec "Old Friend" (W. Haynes/C. Anderson), un titre où ne figure aucun membre d'origine du groupe car seuls Warren et Derek sont ici présents. C'est un blues principalement acoustique, servi par la voix puissante de Warren où les deux musiciens remontent le temps.
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5232
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Chino le 25.09.10 11:21

Superbe album. Desdemona et Old Friend sont mes titres préférés de l'album même si, pour le premier cité, je préfère la version live au Beacon parue sur le CD et le DVD. Maydell était en effet dispensable, mais à la différence d'Ayler, j'aime bien Old Before My Time par contre.
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Michel le 25.09.10 12:58

Dernier album studio en date !
Et sorti en 2003 !
Déjà 7 ans

Heureusement qu'il reste les live et les shows des 40 ans.

Ce disque est en effet superbe et le line-up Waynes/Trucks fonctionne à merveille (c'était pas évident de remplacer l'immense D.BETTS)
avatar
Michel

Messages : 628
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Chino le 25.09.10 13:59

Michel a écrit:Dernier album studio en date !
Et sorti en 2003 !
Déjà 7 ans

Heureusement qu'il reste les live et les shows des 40 ans.
Oui, heureusmeent qu'on a les Instant Live et les Munckmix, parce que sinon, ça serait terrible....

Michel a écrit:Ce disque est en effet superbe et le line-up Waynes/Trucks fonctionne à merveille (c'était pas évident de remplacer l'immense D.BETTS)
Oui, l'alchimie est là: Warren Haynes a pris les choses en main, pour un résultat éblouissant. Et Derek Trucks n'est jamais aussi bon que quand il est avec l'ABB!
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Francky le 04.10.10 19:53

Un peu hétéroclyte avec finalement peu de compositions originales, mais c'est le grand album du grand retour.

Depuis ils n'ont écrit que Egypt en 2005, et New Instrumental l'an dernier.

Butch qui est un peu le capitaine de route a dit récemment qu'ils ne retourneraient jamais en studio. trop compliqué, trop cher.
avatar
Francky

Messages : 332
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://homepage.mac.com/franckplaye/Menu46.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Ayler le 04.10.10 21:50

Francky a écrit:trop cher.

???
Il faudra qu'on m'explique là parce que je ne suis pas !

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5232
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Francky le 05.10.10 20:21

ah il faudrait que je retrouve l'interview, mais il a dit qu'un album était maintenant trop cher à produire par rapport aux ventes, et que le concept était mort. C'était au moment de lancer moogis, les concerts en streaming live.
avatar
Francky

Messages : 332
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://homepage.mac.com/franckplaye/Menu46.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hittin' The Note (2003)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum