Izipho Zam (My Gift) (1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Izipho Zam (My Gift) (1973)

Message par Ayler le 15.04.08 18:16

Izipho Zam (My Gift) (1973)



1. Prince Of Peace (Pharoah Sanders) - 8:52
2. Balance (Pharoah Sanders) - 12:42
3. Izipho Zam (Pharoah Sanders) - 28:52

Enregistré le 14 janvier 1969 aux TownSound Studios.

- Net Bettis : percussion
- Chief Bey : african drums
- Sonny Fortune : alto saxophone
- Billy Hart : drums
- Howard Johnson : tuba
- Cecil McBee : bass
- Pharoah Sanders : saxophone and percussion
- Majeed Shabazz : drums
- Sony Sharrock : guitar
- Sirone (Norris Jones) : bass
- Lonnie Liston Smith : piano
- Leon Thomas : vocal and percussion
- Tony Wylie : percussion


Publié en 1973 par le label Strata East, "Izipho Zam (My Gift)" est en fait antérieur aux sessions de "Karma" (de quelques semaines) et de "Jewels Of Thought". Moins connu que les deux albums Impulse!, il constitue rétrospectivement le premier acte de la triologie des albums de Pharoah avec Leon Thomas.
"Izipho Zam (My Gift)" fait aussi figure de grande répétition avant ces deux albums : non seulement les formules instrumentales des trois disques sont comparables (avec pas mal de musiciens clés en commun), mais il faut aussi noter qu'une partie du matériel thématique est commune. La différence la plus notable réside peut-être dans la présence de Sony Sharrock, qui donne au disque une couleur différente par ses qualités d'accompagnateurs, tout à fait sous-estimées à mon sens.
La qualité audio est un peu moins bonne que celle des albums Impulse!


L'album s'ouvre sur "Prince Of Peace", qui est en fait le "Hum-Allah-Hum-Allah-Hum-Allah" de "Jewels Of Thought". Leon Thomas brille ici de mille feux dans son interprétation. Lonnie Liston Smith se fraye un chemin entre les deux basses et livre un excellent solo de piano sur une plage dont le leader (au moins supposé) de la séance est absent.

Pharoah se rattrape largement sur "Balance" dont le thème a des accents blues et Monkiens. Ce coup-ci, c'est Leon Thomas qui figure aux abonnés absents... mais le titre n'en souffre aucunement. L'improvisation collective, où Pharoah échange dans un premier temps avec le tuba d'Howard Johnson, avant l'entrée en scène de Lonnie Liston Smith et de Sony Sharrock, est tout simplement fantastique. C'est une orgie sonore où le terrain modal cède régulièrement le pas à des excursions libertaires.
"Balance" est véritablement un exemple de free jazz de très haut niveau.

Par sa durée, "Izipho Zam" prépare le terrain des aventures à venir de Pharoah et de Leon Thomas. Le titre est un long voyage musical : une introduction free chantée par Leon Thomas cède la place une ryhthmique typique de Lonnie Liston Smith, appuyé dans un second temps par Sony Sharrock. L'exposé du thème par Pharoah Sanders et Sonny Fortune n'intervient qu'à la 9ème minute : joué ainsi, il me rappelle un peu Roland Kirk. Il est suivi d'une longue plage où ce sont les percussionnistes qui s'expriment, et ce n'est que dans les dix dernières minutes que Pharoah se lance vraiment, non pas dans un solo au sens strict mais dans le cadre d'une improvisation collective. Peu avant la fin, Pharoah joue une mélodie très proche d'un de ses solos sur "The Creator Has A Master Plan".
"Izipho Zam" est globalement moins dense que "The Creator Has A Master Plan", sans doute parce que Pharoah est moins impliqué en tant que soliste, et laisse beaucoup de place à ses musiciens. Pour autant, c'est un titre très intéressant, même si l'on se doute que Pharoah avait compris qu'il pouvait faire mieux encore dans le style (et ainsi laissé cette séance de coté). Ce qui est certain, c'est que dès ce début d'année 1969, Pharoah avait toutes les cartes en main pour marquer l'année 1969 de son empreinte...
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Izipho Zam (My Gift) (1973)

Message par Ornette le 01.07.10 20:25

Un disque que je n'avais pas réécouté depuis des années. Enregistré un mois avant Karma, il diffère fortement de ce dernier. La performance de Sonny Sharrock s'y révèle proprement remarquable, avec un son impressionnant. Un des exemples les plus achevés de guitare free.
avatar
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum