Comes A Time (1978)

Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Comes A Time (1978)

Message par Garbage Man le 30.07.10 12:13

Comes A Time (1978) Tumblr_kwo07nor7p1qzgo73o1_500

Face 1 :

1. Goin' Back
2. Comes A Time
3. Look Out For My Love
4. Peace Of Mind
5. Lotta Love

Face 2 :

1. Human Highway
2. Already One
3. Field Of Opportunity
4. Motorcycle Mama
5. Four Strong Winds

Rien qu'au sourire qu'arbore le loner sur la pochette de l'album on devine aisément que Neil Young veut en finir avec sa période sombre, marquée par le majestueux "Tonight's the Night" et "On The Beach". Comme il l'avouera lui même avec cet album il a tenté de renouer avec la sérénité qui faisait la magie de Harvest.
Une démarche tout à fait compréhensible, mais si sur le papier l'album est sensé tenir toutes ses promesses dans les faits on est quand même loin de l'album qui a donné naissance aux joyaux que sont "Heart of Gold", "Old Man" et "The Needle and the damage done". Il faut aussi dire que comparé à son illustre aîné l'album se pare d'une plus grande couleur country.
Des compos comme "Comes a time", "Goin' Back", "Lotta Love" affichent clairement cette ambition de renouer avec une certaine sérénité mais le tout manque sérieusement de profondeur, à aucun moment le Loner ne scrute l'abîme comme il a pu le faire à travers des compos comme "Don't Let It Bring You Down" ou "Mellow my mind". Ici c'est un parfum de douce nostalgie qui l'emporte tout au long de l'album, un sentiment tout à fait louable mais qui ne tient malheureusement pas la distance sur 10 titres.
Reste cependant que le tout est plutôt bien interprété, la voix de Young combinée à celle de Nicolette Larson affiche une couleur inédite et renforce encore bien plus l'aspect country de l'album.

Pour la petite histoire, le Loner insatisfait du premier pressage de l'album à cause de fréquences douloureusement audible à ses seules oreilles a payer 200 000 dollars de sa poche et s'est fait livrer chez lui les 200 000 disques dans son ranch en prenant soin de tirer un coup de fusil dans chaque caisse de sorte que chaque vinyle soit bel et bien irrécupérable...

Au final, Comes a Time est un album mineur de la discographie du Loner qui aura au moins le mérite d'afficher la bonne santé d'un Neil Young qui semblait au fond du gouffre après une période d'excès et de drame. Reste que l'album aurait gagné à afficher plus de profondeur.


Dernière édition par Garbage Man le 30.07.10 12:43, édité 1 fois
Garbage Man
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 31
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par clement le 30.07.10 12:23

D'accord avec toi, jamais trop accroché à cet album.
Par contre, il me semble que c'est une de ses plus grosse vente après Harvest ??
clement
clement

Messages : 501
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Garbage Man le 30.07.10 12:29

Oui il a occupé la 7ème place des charts... un meilleur score que After The Gold Rush (8ème). Mais la deuxième meilleure vente de sa carrière est Mirror Ball qui a atteint le 5ème place.


Dernière édition par Garbage Man le 30.07.10 12:44, édité 1 fois
Garbage Man
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 31
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Norbert le 30.07.10 12:33

Je ne dirais pas que c'est un disque mineur du Loner.Je reconnais qu'il est inégal mais certains titres sont de la meilleurs veine même s'il manque ici un grand classique à la Cortez ou Heart of Gold et Young retrouve une belle qualité d'écriture.Je le trouve supérieur par exemple à"American Stars" de l'année précedente et qui vaut surtout par la presence de "Like a hurricane".
Neil traversait à ce moment là une période heureuse de sa vie et cele s'entend sur "Comes a times".Il venait de se marrier avec Pegi Morton et cette joie de vivre transparait dans sa musique,de la même façon que les drames personnels ont jalonnés la "trilogie noire":"Time fades away""On the beach""Tonight's the night".
Mais comme toujours avec Neil Young,apres le calme ,la tempete et l'année suivante "Rust Never Sleeps" et "Live rust" allaient remettre les pendules à l'heure...
Norbert
Norbert

Messages : 6026
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 55
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Garbage Man le 30.07.10 12:42

C'est un album beaucoup trop homogène c'est en cela que c'est un album mineur. Après effectivement il a eu un certain écho au près du public, c'est sûrement dû au fait que le public s'était retrouvé dans l'incompréhension face aux albums de la période sombre et attendait plus un album dans la veine d'Harvest. Comes a Time y ressemble par certains aspects mais en beaucoup moins fort émotionnellement parlant.

Reste que Neil Young doit apprécier cet album car il l'a souvent défendu sur scène. Encore l'année dernière sur sa récente tournée il en a interprété deux titres.
Garbage Man
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 31
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Norbert le 30.07.10 12:52

2008-08-15, Le Théâtre de Plein Air, Colmar, France
Neil Young & His Electric Band

Love And Only Love / Hey Hey, My My (Into The Black) / Everybody Knows This Is Nowhere / Powderfinger / Spirit Road / Cortez The Killer / Cinnamon Girl / Oh, Lonesome Me / Mother Earth / The Needle And The Damage Done / Unknown Legend / Wrecking Ball / Heart Of Gold / Old Man / Just Singing A Song / Sea Change / Sea Change / Cowgirl In The Sand / Rockin' In The Free World // A Day In The Life

Oui alors que l'année d'avant à Colmar où je l'ai vu,il n'en a joué aucun...Mais comme il change la set list presque chaque soir...
Norbert
Norbert

Messages : 6026
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 55
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par clement le 30.07.10 13:00

Passer après la trilogie noire et Zuma et avant Rust Never Sleeps doit aussi le desservir un peu (tout comme American Stars'n'Bar).
clement
clement

Messages : 501
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Garbage Man le 30.07.10 13:01

C'est le point positif des concert de Young... pas de setlist best of, il joue les titres qui lui plaît selon son humeur. L'année dernière à Paris il avait joué Goin' Back et Comes A Time.

2009-06-04, Le Zénith, Paris, France
Neil Young & His Electric Band

Love And Only Love / Hey Hey, My My (Into The Black) / Everybody Knows This Is Nowhere / Pocahontas / Spirit Road / Cortez The Killer / Cinnamon Girl / Mother Earth / Don't Let It Bring You Down / Goin' Back / Comes A Time / Heart Of Gold / Old Man / Mansion On The Hill / Get Behind The Wheel / Rockin' In The Free World // Like A Hurricane / A Day In The Life
Garbage Man
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 31
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Norbert le 30.07.10 13:06

La set list de Paris:
2009-06-04, Le Zénith, Paris, France
Neil Young & His Electric Band

Love And Only Love / Hey Hey, My My (Into The Black) / Everybody Knows This Is Nowhere / Pocahontas / Spirit Road / Cortez The Killer / Cinnamon Girl / Mother Earth / Don't Let It Bring You Down / Goin' Back / Comes A Time / Heart Of Gold / Old Man / Mansion On The Hill / Get Behind The Wheel / Rockin' In The Free World // Like A Hurricane / A Day In The Life

Neil Young est un des rares artistes de sa génération à se remettre perpétuellement en cause et à prendre encore des risques artistiques sur scene ou en enregistrement studio... à part peut-être Dylan en concert qui retravaille et refaçonne soir aprés soir son immense répertoire...
Norbert
Norbert

Messages : 6026
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 55
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comes A Time (1978) Empty Re: Comes A Time (1978)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum