The Holy Haunted House (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Holy Haunted House (2008)

Message par Ayler le 16.04.08 11:46

The Holy Haunted House (2008)

CD 1

1) Play With Fire
2) Time To Confess
3) Million Miles From Yesterday
4) Rocking Horse
5) Birth of The Mule
6) Larger Than Life
7) Fallen Down>
8) The Other One Jam
9) Blind Man In The Dark

CD 2 : The Holy Haunted House Set

1) The Song Remains The Same
2) The Rain Song
3) Over The Hills And Far Away
4) The Crunge
5) Dancing Days>
6) Drums
7) D'Yer Mak'er
8) No Quarter
9 )The Ocean
Encore
10) Come On Into My Kitchen>
11) 32/20 Blues


Disponible dans un premier temps via les Mule Tracks, le disque sort en version physique et édition limitée :
http://mule.shop.musictoday.com/Product.aspx?cp=268_13516&pc=GMCD19

Lors du second set de leur concert du 31 novembre 2007, le groupe a joué l'intégralité du "Houses of the Holy" de Led Zeppelin :

This shows was remixed from the Multi-Tracks to provide the high level of sound quality that Gov't Mule strives for every single day. This Limited Edition, one of a kind performance release captures the band (Warren Haynes, Matt Abts, Danny Louis & Andy Hess) at their finest.

The Gov't Mule Halloween Spectacular got underway with a moody Play With Fire and a hot Time To Confess. A Million Miles From Yesterday got the crowd singing along and the Rocking Horse that followed kept'em dancing. After a dark Larger Than Life, Fallen Down beautifully wound it's way into The Other One Jam. Danny, the guitar tech for Grace Potter was dressed as Farmer for Halloween and made the onstage guitar switch with Warren before the set ending Blind Man In The Dark.

The second set of the night was a first for the band, crew and fans alike.The band, with the assistance of Audley Freed, played from cover to cover Led Zeppelin's Houses Of The Holy. From the opening track The Song Remains The Same to the album ending The Ocean, Gov't Mule put their signature stamp on this rock'n'roll classic album. With Audley onstage the whole set, the guitars were fat and crunchy, the bass driving, the keys rockin' and the drums thundering.

At the end of the Zeppelin set, the crowds roaring cheers were deafening and brought the band and Audley back to deliver an encore worthy of the previous set. Come On Into My Kitchen segued into 32/20 Blues which teased Come On Into My Kitchen to end an unbelievable Halloween night.


Dernière édition par Ayler le 30.04.15 12:08, édité 2 fois
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5237
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Francky le 02.06.08 19:50

Je l'ai !
et c'est drôlement bien !
j'ai même un beau tee shirt avec.
Ils avaient déjà fait quelques morceaux de Houses avant, et il faut bien dire que comme pour tout ce à quoi touche Warren, il apporte du neuf.
En plus là y'a basse ET claviers, et deux guitares.
Du très bon donc. Mais c'est de la parole d'inconditionnel !
avatar
Francky

Messages : 332
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://homepage.mac.com/franckplaye/Menu46.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Invité le 08.01.09 20:46

Oui, j'ai chopé une hard copy et c'est pas mal, mais je préfère les reprises du Zep qu'ils font sur le second CD de Bonaroo '07 avec Monsieur JPJ a la basse et aux claviers en personne.

J'y entends un Waren Haynes plus inspiré et je dois dire que je trouve certaines des reprises sur Holy un tantinet lourdingue.

C'est le seul reproche que je fais aux Mules en général, des fois géniaux (Deepest End, un des meilleur live de tout les temps), des fois nettement moins inspirés.

Ce n'est d'ailleurs pas vraiment un reproche, tout les groupes/personnes passent par des hauts et des bas, mais plutôt une certaine frustration en ce qui concerne la relecture des morceaux, relecture à laquelle je n'adhère pas toujours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Michel le 08.01.09 23:55

Je crois que c'est difficile de jouer en live un album studio dans sa continuité ce que d'ailleurs LZ n'a jamais fait.
C'est ce qui explique des moments un peu faiblards.
Toutefois, j'aime beaucoup ce concept, popularisé par Phish, qui eux avait carrément repris le White Album des Beatles.
Et en ce sens Gov't Mule est un groupe très excitant, avec ce genre d'hommage.
avatar
Michel

Messages : 628
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Invité le 09.01.09 1:45

Oui, je comprends bien et je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis, mais dans ce cas, il est plus simple de ne pas jouer à ce petit jeu là.

Reprendre un album studio en entier est risqué, la preuve, à mon humble avis il vaut mieux se restreindre à quelques morceaux bien choisis et faire du 100% que de chercher "l'exploit" et ne réussir qu'en partie.

D'autant plus qu'ils n'ont plus grand chose à prouver. Ils ont déjà réussi là où d'autres ont rendu la main. Couvrir des groupes allant d'Hendrix à FZ en passant par Black Sabbath, Booker T, Deep Purple, Humble Pie, Traffic, les Stones, SRV et j'en passe avec des influences jazz/blues/R&B c'est déjà pas si mal, non ? pirat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Ayler le 10.01.09 16:36

Je découvre le disque en tapant ces lignes. Bonnes versions de "The Song Remains The Same" et de "The Rain Song"... par contre, "Over The Hills And Far Away" est complètement raté, mou du genou.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5237
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Michel le 29.04.15 13:28

C’est la nuit d’Halloween 2007 à St Paul, et la tradition sera respectée. Gov’t Mule offre à ses fans en cette nuit orange un concert spécial et ce soir les sorcières vont avoir l’insigne bonheur d’écouter en entier et dans l’ordre de l’album, excusez du peu, Houses of the Holy, cinquième album de Led Zeppelin.

La pochette semble sortie tout droit d’un dessin animé de Walt Dysney, avec cette couleur mauve et cet éperon rocheux sur lequel est posé un château qui ne peut être qu’hanté.
Le premier set est constitué du répertoire habituel, nous sommes dans l’année de sortie de Mighty High, et « Play With Fire » ouvre le concert dans sa version reggae.

Mais très vite on retrouve le son de la Mule avec un superbe « Time to Confess » sur lequel Warren nous sort un énorme solo puis les classiques du groupe « Millions Miles From Yesterday », « Birth of Mule » une reprise de « The Other One » du Grateful Dead qui se transforme en jam et la première partie se conclue par « Blind Man In the Dark » avec des licks du dirigeable histoire d'annoncer la suite.

Le groupe aime beaucoup la musique de Led Zeppelin, et déjà le 16 juin de la même année, John Paul Jones l’avait rejoint sur scène au Festival de Bonnaro pour « Moby Dick », « Livin’Lovin’ Maid » et « Since I’ve Been Loving You ».

Et dès les premières mesures de « The Song Remains The Same » les sorcières lâchent leurs balais pour danser avec leurs chapeaux pointus. Audley Freed est venu prêter main fort en seconde guitare pour recréer certains effets studio, rappelons que JAMAIS le dirigeable n’a joué cet album en entier, en live, dans sa continuité.

Voyage dans le temps… 1977-2007… Trente trop longues années se sont écoulées depuis que The Hammer of God a arrêté son martèlement puissant, la tournée de 1980 étant anecdotique. Alors, et c’est une évidence, personne ne peut égaler Led Zeppelin dans son répertoire, mais ne boudons pas notre plaisir, la bande à Warren est plus que crédible (et beaucoup plus à l’aise que dans son répertoire reggae).
Les musiciens ont grandi, ont été nourris à la musique, au son de Led Zeppelin. Certes, Warren n’a pas la puissance vocale de Robert Plant, Matt Abts n’est pas John Bonham, par contre son solo de batterie, intercalé entre « Dancing Days » et « D Yer Mak’er » est excellent, il ne cherche pas à faire du Bonham mais joue avec ses qualités qui sont immenses.
Et les arrangements de « The Rain Song » sont réussis, comme la longue introduction de « No Quarter » une des grandes chansons live du dirigeable et « Over The Hills and Far Away » l’ombre du grand blond plane.

Roublard, le groupe termine avec « Come on Into My Kitchen » et « 12/20 Blues » deux morceaux de Robert Johnson.
Magie noire du Zep, l'âme du diable de Johnson, un soir d'Halloween, rien ne vous étonne ?
avatar
Michel

Messages : 628
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Holy Haunted House (2008)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum