Tonight's The Night (1975)

Aller en bas

Tonight's The Night (1975) Empty Tonight's The Night (1975)

Message par Garbage Man le 23.12.08 21:06

Tonight's the Night - Neil Young

Tonight's The Night (1975) B000002KCC.01._SCLZZZZZZZ_

Face 1

1. Tonight's The Night
2. Speakin' Out
3. World On A String
4. Borrowed Tune
5. Come On Baby Let's Go Downtown
6. Mellow My Mind

Face 2

1. Roll Another Number (For the Road)
2. Albuquerque
3. New Mama
4. Lookout Joe
5. Tired Eyes
6. Tonight's The Night - Part II


A la génèse de ce chef d'oeuvre,Neil Young voulait sortir un concept album avec pour histoire,celle de l'ascension d'un roadie qui devient Rockstar et qui sombre finalement petit à petit dans l'enfer de la drogue et qui finira par en mourir.

Neil Young étant lui même rongé par la drogue et l'alcool et plongé dans un état de profonde détresse après la mort du guitariste Danny Whitten et du roadie Bruce Berry,tout deux mort d'overdose.Il abandonne alors l'idée du concept album (plus par contrainte physique et psychologique que par soucis artistique).

Neil Young complétement ravagé par la coke et l'alcool aurait pu comme bien des artistes atteint d'addiction sombrer dans la médiocrité en sortant un album sans aucune âme et consistance.

Or avec "Tonight's the Night" il atteint un nouveau sommet dans sa carrière.Ce sommet ne réside pas dans l'aspect technique au contraire par moment ça joue faux sur ce disque et Neil Young peine comme jamais à chanter haut dans les aigus comme sur le sublime "Mellow my Mind" mais ce manque de justesse témoigne parfaitement du malaise et des tourments du Loner.Du mélancolique "Albuquerque" au déchirant "Tired Eyes" en passant par la tendre ballade "Borrowed Tune" librement inspirée de "Lady Jane" des Rolling Stones, Neil Young se dévoile comme pour lâché un poid lourd qui lui est trop difficile de porter.

Il n'y a guère que "Come On Baby Let's Go Downtown" tiré d'un live au Fillmore East (avec le guitariste Danny Whitten au chant) pour apporter une légère touche de gaieté dans cet océan de noirceur.Mais là encore il s'agit d'un ultime hommage que rend le Loner à son guitariste défunt.
C'est donc une impression de mal être et de mélancolie qui domine tout au long de cet album.Neil Young le dira lui même "C'est un album a ne pas écouter au petit déjeuner. "

Moins facile d'accès qu'un "Harvest" ou "After the Gold Rush"..."Tonight's the Night" demeure avec "On the Beach" le chef d'oeuvre de noirceur du grand Neil Young.

Tonight's The Night (1975) Neil_young

Tonight's the Night:



World on a string:

Garbage Man
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 31
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum