Elmore James

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elmore James

Message par Bloomers le 16.04.08 10:34


C’est dans les environs de Ridgeland, une petite bourgade rurale du Mississippi situé à quelques kilomètres au nord de Jackson, qu’est né Elmore James, le 27 janvier 1918.
Sa mère n’avait que 15 ans lorsqu’elle l’a mis au monde, et tout laisse à penser qu’il a grandi dans les champs comme l’immense majorité des siens, se rendant à l’école uniquement pendant les périodes les plus creuses du cycle rural.

Elmore rentre très tôt en contact avec la musique. Notamment à l’église, qui sera sa principale "école". Le gospel restera jusqu’à sa mort au centre de ses préoccupations, même si c’est le blues qui l’a rendu célèbre.

Musicien confirmé dés l’adolescence, Elmore James anime avec son frère adoptif (Robert Earl) le samedi soir les bals et les bouges des environs de Goodman, sur la route de Memphis, il croise parfois le chemin de Homesick James, un cousin plus âgé, admiratif de sa puissance vocale.

Quand il s’installe à Belzoni, au cœur du Delta, Elmore fait une double rencontre essentielle, celle du guitariste Robert Johnson et de l’harmoniciste Rice Miller (Sonny Boy Williamson 2). Si Miller jouit d’une solide réputation dans le delta, Johnson est une véritable célébrité depuis qu’il a gravé une série de 78 tours pour la marque ARC. Elmore empruntera non seulement le meilleur du répertoire de Johnson mais également sa passion pour la slide.

Dans les années 40, l’orchestre d’Elmore doit être stoppé par la guerre, appelé sous les drapeaux, il participe à la reprise de l’île de Guam en 1944
Lorsque Elmore est démobilisé en 1945, sa mère s’est installée à Chicago, mais son frère Robert vit toujours à Belzoni où il choisit de retourner pour reprendre ses activités musicales. C’est à cette époque qu’on lui découvre une faiblesse cardiaque qui le contraint à une vie plus sédentaire.

Grâce à son ami Sonny Boy, il se produit fréquemment sur les ondes de petites stations de radio locales, ce qui lui permet d’annoncer à l’antenne ses prestations dans les juke-joints de la région. Ce contact avec les médias lui donne l’idée d’enregistrer un disque, d’autant que Williamson vient de signer un contrat avec le label trumpet, à Jackson. La propriètaire, Lilian McMurry, apprécie particulièrement la version de "Dust My Broom" qu’ Elmore chante ; mais le bluesman, trop timide, refuse d’entrer en studio jusqu’au jour de 1951 où Mrs McMurry réussit à le piéger en l’enregistrant à son insu.
James ne le regrettera pas. Cette chanson, qui lui vaut une neuvième place sur les hits-parades de Billboard au printemps 1952, reste à ce jour son plus grand titre de gloire.
Handicapé par son problème cardiaque, Elmore ne peut profiter de ce succès autant qu’il l’aurait souhaité. A défaut de partir en tournée sur les plus grandes scène du pays, il réalise d’autres enregistrements, à l’instigation cette fois d’Ike Turner qui travaille en qualité de talent scout (découvreur de talent) pour le compte des marques Kent & Flair dans frères Bihari.

A la fin de 1952, Elmore s’installe pour quelques temps à Chicago, il y retrouve sa mère, mais aussi un oncle voisin d’Howlin’ Wolf. Celui-ci le présente à Johnnie Jones qui deviendra son pianiste attitré.
En compagnie de vétérans du Chicago blues comme le saxophoniste J.T.Brown et le batteur Odie Payne, Elmore James enregistre abondamment, aussi bien pour les frères Bihari que pour leur ennemi intime, Leonard Chess. Ce manque de diplomatie ne va pas faciliter sa carrière ; malgré une nouvelle version de "Dust My Broom" intitulé "I Believe", qui devient à son tour un best seller, James quitte la Windy City.

Tout au long de la décennie, Elmore alterne de longs séjours dans le Delta où ses médecins tentent de le fixer et à Chicago, mais aussi à Los Angeles et à la Nouvelle-Orléans où il est invité à travailler en studio pour diverses marques. Sa présence à la guitare slide sur le "T.V. Mama" du chanteur Big Joe Turner reste l’une de ses plus belles contributions à la discographie du blues d’après guerre.

En 1957, Elmore entre à l'hôpital à la suite d’une attaque cardiaque inquiètante. Son état de santé n’empêche pourtant pas James de signer peu après de très belles faces pour le label Chief, à Chicago, où il travaille abondamment dans le West Side pour un auditoire qui l’adule.

A la fin de 1959, sous l’impulsion de Bobby Robinson, un disquaire new-yorkais, Elmore grave pour les marques Fire & Fury certains de ses plus beaux titres, notamment "Bobby’s Rock" et "The Sky Is Crying" qui marquent son retour dans les hit-parades.

Une dispute avec le puissant syndicat des musiciens va temporairement mettre un terme à la carrière de James à Chicago. Usé par la maladie, déçu, il se retire à Jackson en 1962 et se contente de chanter dans la chorale de son église. Il faudra toute la force de persuasion de l’animateur de radio Big Bill Hill pour le faire revenir à Chicago, mais sa maladie ne lui donnera pas l’occasion de poursuivre plus loin son retour sur le devant de la scène : le 24, il meurt terrassé par une crise cardiaque. Il avait tout juste 45 ans.

Tandis que les plus grands noms du Chicago blues se pressent à son enterrement, sa musique est écoutée avec respect de l’autre côté de l’atlantique. En Angleterre, Brian Jones, des Rolling Stones, ne cache pas son admiration pour James – allant jusqu’à se faire appeler "Elmo" Lewis ; John Mayall lui dédie la chanson Mr James, tandis que le groupe Fleetwood Mac pille religieusement ses riffs de guitare. Plus tard, Jimi Hendrix lui empruntera l’une de ses plus belles chansons, "Bleeding Heart".

Source : jazz & blues collection

Sampler :

"Whose muddy shoes"
http://www.youtube.com/watch?v=1jVVfZ5DwCk

"Mean Mistreatin' Mama"
http://www.youtube.com/watch?v=Zp_IqMTHhoQ


Dernière édition par Bloomers le 09.05.15 23:13, édité 1 fois
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 30.08.09 17:08

Une façon d'avoir tous les enregistrements d'Elmore James sous son nom en 2 coffrets:

Ace ABOXCD 4, de 1993, toutes les faces de la production des frères Bihari,

Charly Red Box 4, tout le reste, Chess, Chief, et la production de 0bobby Robinson.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par kjp le 30.08.09 17:20

Merci pour la référence. Et bienvenue yza.
avatar
kjp

Messages : 1334
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 01.09.09 21:37

Un livre sur la vie d'Elmore James existe, fait à partir d'extrait de la presse, et documents personnel de l'auteur, avec discographie complète incluse:

"The amazing secret history of Elmore James", de Steve Franz, 2003, BlueSource publications

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 06.02.11 14:58

Pour ceux que cela intéresse, la première fois que la discographie complète d'Elmore James fut publiée, c'est dans un numéro de Soul Bag, du début des années 1980's, avec en couverture une photo en couleur de l'artiste prise par Marcel Chauvard, et gardée par Jacques Demêtre.

L'auteur de cette discographie était Christian Besnier, reprise dans le livre...

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 05.11.11 22:30

Petit rectificatif sur le texte de Bloomers, ce nétait pas la première fois qu'Elmore James enregistrait pour Trumpet, mais au moins la cinquième fois comme accompagnateur, plusieures avec Sonny Boy Williamson, et 1 fois avec Willie Love, avant "Dust my Broom" le 5 aout 1951, suivant les renseignements du livre sur la marque Trumpet de Jackson, qui a été écrit par Marc Ryan, publié en 1992.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 12.06.12 14:38

Petit complément d'Elmore James...:

LP

"Cotton patch hotfoots, EJ et Walter Horton", Polydor 2383 200 des années 60's,

"The resurrection of the EJ", Musidisc 30 AB 5610 des années 70's,

"The blues in my heart, the rhythm in my soul", Byg 529 004 année 60/ 70's,

"The legend of EJ", United Artist UAS9109 des années 70's;

"King of the slide guitar", Ace CH 68 de 1983,

"The original Meteor & Flair sides", Ace CH 112 de 1984,

"Let's cut it", Ace CH 192 de 1987,

"Whose muddy shoes, EJ & John Brim", Chess LP 1537, année 70's,

"Sreamin' blues", Pickwick HHP 5014, année 70's,

"The great EJ", Up Front UPF- 122 des années 70's,

"History of EJ, volume 2", Trip TLX- 9511, année 70's, dble album,

"All them blues", Audiofidelity AFESD 1034, année 70's, dble album,

"To know man", Line/ Out Line OLDLP 8018 DX, année 80's, copie Blue Horizon,

"One way out", Charly CRB 1008 de 1980,

"Got to move", Charly CRB 1017 de 1981.

CD

"EJ, John Brim, Floyd Joenes", Vogue 600119 de 1986,

"Dust my broom, part 2", Relic 7040 de 1992.


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 30.06.12 10:42

Un coffret resté longtemps dans les rayons...:

CD


"Capricorn records presents, King of the slide guitar", Capricorn 9362 42006 de 1992.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 11.07.12 9:38

Elmore James accompagnateur...(avec ou sans goulot...):

Sonny Boy Williamson, Trumpet, janvier, juillet, puis décembre 1951;

Willie Love, Trumpet, juillet 1951;

Tiny Kennedy, Trumpet, octobre 1951;

J. T. Brown, sur Meteor, novembre 1952;

Junior Wells, United/ States, juin 1953;

Little Johnny Jones, Flair et Atlantic, avril et octobre 1953;

Joe Turner, Atlantic, octobre 1953;

Sammy Myers, Fire, 1961;

Johnny "Big Moose" Walker (Bushy Head), Fire 1961 et février 1963;

Marshall Jones (Homesick James), Fire, février 1963.


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 22.07.12 14:08

L'accompagnateur en CD...:

J T BROWN: "EJ, The classic early recordings 1951- 1956", Ace ABOXCD 4 de 1993 (3 CD);

L J JONES: "EJ, The classic early recordings 1951- 1956", Ace ABOXCD 4 de 1993;
"Messing with the blues", Ace CDCHD 773 des années 90's;

MARSHALL JONES (Homesick James): "Fire/ Fury story", Capricorn 42009 de 1992:

TINY KENNEDY, WILLIE LOVE, SONNY BOY WILLIAMSON: "Sonny Boy Williamson, The classics sides 1951- 1954, Cool, cool blues", JSP 7766 de 2006;

SAMMY MYERS: "Blues harmonica wisard", Official 5254, sans date;

JOE TURNER: "Shout, rattle & roll", Proper BOX 89 de 2005;

JOHNNY "BIG MOOSE" WALKER (Bushy Head): "Two know a man", OutLine DLDLP 8018 DX (réédition dble LP Blue Horizon), année 80's;

JUNIOR WELLS: "Blues hit big town", Delmark DD- 640 de 1998.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 28.07.12 9:18

D'après l'auteur du livre sur Elmore James, en plus d'Homesick James, Boyd Gilmore serait aussi un de ses cousins...qui enregistra un peu dans le même genre moins d'une dizaine de titres pour Modern et Sun.

En CD, sur des compilations:

"The travelling record man", Ace CDCHD 813 de 2001;

"The Modern downhome blues sessions, volume 1", Ace CDCHD 876 de 2003;

"The Modern downhome blues sessions, volume 2", Ace CDCHD 982 de 2003;

"The Sun blues archives, Blue guitar, volume 1", Charly/ Sun CD 29 de 1990.

Il y a une petite curiosité sur un des morceaux de Boyd Gilmore, dans une partie instrumentale.... Shocked



yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 07.08.12 10:14

Merci aux centaines de milliers de réponses parvenues à ce jour sur la p'tite curiosité d'un des morceaux de Boyd Gilmore... Mad

Le gagnant des 130 millions d' €...c'est moi, car le tirage est ce jour:

Boyd Gilmore enregistra plusieures prises de "Ramblin' on my mind", dont une, reproduite sur le 78 tours Modern 860 en 1952, avec l'introduction et la partie instrumentale provenant du morceau d'Elmore James "Please find my baby", de la même époque.

Ces deux titres sont reproduits, puis des prises différentes, sur le CD "The Modern downhome blues sessions, Arkansas & Mississippi 1951- 1952, volume 1", Ace CDCHD 876 de 2003.

Merci au Loto de menvoyer mes gains...! clown

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par jipes le 07.08.12 16:04

Merci pour cette chouette biographie Bloomers cheers je connaissais très mal la carrière de cet artiste pourtant si apprécié !
avatar
jipes

Messages : 1019
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr/boutique.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 07.08.12 18:24

Petite erreur Bloomers, le lieu de naissance d'Elmore James est Richland, éloigné de six miles au nord de Pickens, et non "Ridgeland".

La biographie le plus complète éditée en français est celle d'Alan Balfour publiée dans le magazine "Soul Bag" N° 94 (mai/ juin 1983) qui était accompagnée de sa discographie, ainsi que celle de J. T. Brown, le saxophoniste, et que l'on peut lire sur le site de l'auteur! Wink

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 09.08.12 9:57

Z'ont pas voulu me filer mes gains (180 et non 130 millions d'€...), à cause d'une erreur de ma part, ha les vaches...

Ce n'est pas sur "Ramblin' on my mind" que le montage a été fait, mais sur "All in my dreams", qui figure sur la compilations "The Modern dowhome blues sessions, Mississippi & Arkansas 1952, volume 2", Ace CDCHD 982 de 2003.

Avec la musique du diable, on ne peut plus se fier qu'à lui! Twisted Evil

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 27.12.12 18:21

Est-ce qu'un amateur du forum a dans ses archives de son ordinateur les 2 très belles photographies d'Elmore James aux côtés de Little Johnny Jones le pianiste, ainsi que du saxophoniste Boyd Atkins et Odie Payne à la batterie, prise à Chicago, datant vraisemblablement du milieu des années 50's? scratch

Ce serait utile de la publiée avec la source de ces documents... Wink

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 03.02.13 11:26

En fait cette photographie doit dater de 1953 à Chicago, (la deuxième étant un agrandissement partiel), car le saxophoniste Boyd Atkins n'est présent que deux fois dans les enregistrements d'Elmore James.

La première en 1953, pour les enregistrements Flair d'aout, la seconde, probablement en novembre 1959 pour Fire, mais le personnel est incertain, dont le nom du batteur...

Mais il y a un détail sur la photographie qui est essentiel...

Amateurs du monde entier, cherchez...élémentaire mon cher monsieur Exclamation geek


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 06.02.13 10:52

Mais ou est cette photographie fantôme qu' yza parle....?

Pourtant l'agrandissement partiel figurant sur le recto d'un livret d'un CD paru depuis belle lurette existe Exclamation

La photographie originale est reproduite au verso du dit livret:

CD

"Elmore James, Dust my broom", Relic 7040 de 1992. Twisted Evil

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 15.02.13 11:05

Le nom du club ou a été prise la photographie figure...708 Club, donc à Chicago, ou Elmore James fit quelques passages en 1952 et 1953, de même qu'au Savoy Club!

Sur ce document, il a en sa possession de la même guitare que Brownie McGhee, photographie qui figure au dos de la pochette du LP Savoy SJL 1204 de 1988, matériel fabriqué fin 40, début 50...

Déduction... Question Rolling Eyes

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par modulo le 18.02.13 15:37

It hurts me too

Tampa Red : l'original (1940)

www.youtube.com/watch?v=34VJzHT9nuk

Elmore James : la reprise

www.youtube.com/watch?v=WAa-lCowVMY

On ne parle pas assez de l'influence de Tampa Red sur le style de E.J.

avatar
modulo

Messages : 234
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Vatican

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par jipes le 18.02.13 15:53

modulo a écrit:It hurts me too

Tampa Red : l'original (1940)

www.youtube.com/watch?v=34VJzHT9nuk

Elmore James : la reprise

www.youtube.com/watch?v=WAa-lCowVMY

On ne parle pas assez de l'influence de Tampa Red sur le style de E.J.


Intéressant la comparaison mais je dirais que pour mes oreilles la première me semble plus sophistiquée que celle de Elmore James que ce soit dans l'interprétation qu'au niveau de la grille d'accords mais j'ai aujourd'hui découvert la version de Tampa Red grâce à toi
avatar
jipes

Messages : 1019
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr/boutique.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 18.02.13 16:47

Qu'Elmore James ai enregistré des titres antérieurs par d'autres bluesmens, ne veut pas dire qu'il a été automatiquement influencé par l'auteur du morceau...en tous cas, dans le livre de Steve Franz sur lui de 2003, celà est déjà signalé à de nombreuses reprises pour Tampa Red...! study

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par modulo le 18.02.13 17:53

yza a écrit:Qu'Elmore James ai enregistré des titres antérieurs par d'autres bluesmens, ne veut pas dire qu'il a été automatiquement influencé par l'auteur du morceau...en tous cas, dans le livre de Steve Franz sur lui de 2003, celà est déjà signalé à de nombreuses reprises pour Tampa Red...! study

Tout cela est parfaitement vrai!
Je voulais dire qu'ils ont travaillé un moment ensemble et donc forcémment ...
Razz
N'oublions pas que le 'matos' est différent aussi.
Avec Elmore nous avons des guitares plus ... électriques et des amplis conçus pour des guitares.
Sans parler de la 'reverb' (de là peut-être le tempo différent).
avatar
modulo

Messages : 234
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Vatican

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par yza le 18.02.13 18:20

En fait Tempa Red ne put adapter son style que difficilement à la période d'après guerre, ses enregistrements n'eurent aucuns succès dans les années 40/ 50's...une époque était tournée!

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par modulo le 19.02.13 2:39

Exact, et il y a eu des problèmes personnels aussi.
Même si les temps changent, les 'roots' demeurent.
Restent quand même quelques morceaux d'anthologie.
Quelques participations avec Big Maceo (e.a.) sont intéressantes.
Thx
avatar
modulo

Messages : 234
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Vatican

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmore James

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum