Festivál (1976)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Festivál (1976)

Message par Ayler le 22.09.08 19:05

Festivál (1976)



Face 1

1. Carnaval
2. Let the Children Play
3. Jugando
4. Give Me Love
5. Verao Vermelho
6. Let The Music Set You Free

Face 2

1. Revelations
2. Reach Up
3. The River
4. Try A Little Harder
5. Maria Caracoles

Personnel :
Devadip Carlos Santana - guitar, bass (6, 9 & 10), percussion, background vocals;
Tom Coster - keyboards and synthesizers, percussion, background vocals;
Pablo Tellez - bass, maton, percussion, background vocals;
Gaylord Birch - drums, percussion, tympani;
Chepito Areas - timbales, congas, percussion;
Raul Rekow - congas, percussion, background vocals;
Leon Patillo - lead vocals (4, 9 & 10), piano (6, 9, & 10);
Paul Jackson - bass (4 & 7);
Pablo Tellez - vocals (11),
Julia Waters, Maxine Waters, Orin Waters, Francisco Zavala, Joel Badie - background vocalists


Publié seulement quelques mois après "Amigos", "Festivál" confirme le tournant opéré vers une musique plus accessible. Contrairement aux quelques albums studio qui suivront dans les années 70, "Festivál" est un disque où le groupe ne se contente pas de maintenir un bon niveau, il redresse quelque peu la barre en proposant un disque moins inégal que le précédent, même s'il souffre de défauts que certains peuvent trouver rédhibitoires.

Comme son nom l'indique, "Festivál" est un disque où la joie de vivre est célébrée - exercice musical difficile s'il en est, et où Santana se gaufre à l'occasion. Mais "Festivál" est plutôt un bon cru dans la mesure où le rythme reste la plupart du temps organique - festif et pas uniquement commercial. Le medley "Carnaval/Let the Children Play/Jugando" qu'on retrouvera sur "Moonflower" est à ce titre édifiant : les percussions insufflent à la musique une vie, un foisonnement qu'on ne retrouvera malheureusement que trop rarement par la suite.

Leon Patillo s'avère être un chanteur très convaincant sur "Give Me Love", avec un feeling à la Marvin Gaye - les chanteurs ultérieurs du groupe seront moins brillants dans ce type d'exercice. C'est d'ailleurs plus la composition qu'il faut mettre en cause que son chant sur le trop sirupeux "The River". Sur "Try A Little Harder", il contribue habillement au groove de la tournerie.

"Verao Vermelho" et "Revelations" sont les deux instrumentaux à part entière du disque. Santana joue de la guitare acoustique sur le premier, où les chœurs féminins sont assez grotesques. "Revelations" et son rythme martial m'évoque le climat d'une musique de film, assez réussi dans le genre, même si les sons de claviers de Tom Coster ne sont pas toujours idoines. On tient d'ailleurs là les deux grosses faiblesses du disque : ses chœurs féminins et ses sons de clavier...

"Let The Music Set You Free" est un funk qui n'est pas sans rappeler le "Them Changes" de Buddy Miles, en moins inspiré. Quant à "Maria Caracoles", c'est le titre le plus latin du disque… qui au final ne tient pas si mal la route.

Bonne humeur assurée au réveil !

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5244
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum