Hot Rats (1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hot Rats (1969)

Message par Ayler le 16.04.08 1:51

Frank Zappa : Hot Rats (1969)



Face 1

1. Peaches En Regalia
2. Willie The Pimp
3. Son Of Mr. Green Genes

Face 2

1. Little Umbrellas
2. The Gumbo Variations
3. It Must Be A Camel


Personnel:
Frank Zappa – Guitar, percussion, octave bass
Ian Underwood – organ, all clarinets, flute, piano, all saxophones

Max Bennett – bass on all tracks except "Peaches en Regalia"
Captain Beefheart – harmonica, vocals on "Willie the Pimp"
John Guerin – drums on "Willie the Pimp", "Little Umbrellas" and "It Must Be a Camel"
Don "Sugarcane" Harris – violin on "Willie the Pimp" and "The Gumbo Variations"
Paul Humphrey – drums on "Son of Mr. Green Genes" and "The Gumbo Variations"
Shuggie Otis – bass on "Peaches en Regalia"
Jean-Luc Ponty – violin on "It Must Be a Camel"
Ron Selico – drums on "Peaches en Regalia"
Lowell George - guitar (uncredited)

Attention : la version CD publiée en 1987 selon les soins de Frank Zappa lui-même est notablement différente de la version originale publiée en 1969. Cette réédition a suscité une vive controverse, divisant les amateurs en différents camps.
L'article suivant traite du sujet dans le détail :
http://www.lukpac.org/~handmade/patio/vinylvscds/hotrats.html

En 33 tours, la pochette est superbe. "Hot Rats" est le second album solo de Frank Zappa. Il a été publié en octobre 1969. Il est considéré par beaucoup d'amateurs comme un album fondateur du jazz rock - thèse à laquelle je ne souscris pas. "Hot Rats" est certes différent des albums précédents de Zappa, mais la continuité conceptuelle l'emporte à mon sens sur la rupture. Les musiciens retenus par Zappa présentent des qualités techniques et musicales que n'avaient pas forcément tous les membres des Mothers... Ian Underwood excepté ! Seul rescapé du groupe, sa virtuosité illumine le disque - quelque soit l'instrument pratiqué. Les différentes sections rythmiques sont irréprochables, et les autres solistes idéalement employés.
A noter aussi que c'est un album quasi instrumental de Zappa, où même la part d'humour musical est réduite à la portion congrue.
Pour ce qui est de la musique jouée sur ce disque, le terme de "jazz rock" ne me satisfait pas dans la mesure où la part d'improvisation du disque (surtout du 33 tours original) est limité d'une part, mais aussi plus simplement parce que le disque contient peu d'éléments "jazz". L'univers musical de Zappa est bien trop large pour être réduit à ce style. On pourrait tout aussi bien parler de musique contemporaine blues...
La part d'écriture de "Hot Rats" est considérable : seuls "Willie The Pimp" et "The Gumbo Variations" proposent vraiment de longues plages d'improvisation - on notera d'ailleurs que, dans ces deux titres, seul "The Gumbo Variations" présente des éléments jazz.

Les autres titres sont largement écrits. Zappa utilise des éléments jazz dans ses compositions, mais il ne se limite pas à ce style – loin s’en faut. Ian Underwood joue sur l'ensemble de l'album sur un nombre de pistes considérables, variant les timbres en suivant à la virgule près les indications du compositeur - particulièrement inspiré sur l'ensemble de l'album.

A chaque écoute, "Peaches En Regalia" dévoile ainsi de nouveaux secrets : c'est l'une de mes compositions préférées de Zappa. Les mouvements, pourtant très différents les uns des autres, s'enchaînent avec une évidence d'autant plus impressionnante que la palette d'instruments utilisés est grande. Underwood sert Zappa comme aucun de ses musiciens ne le fera par la suite : de toutes les versions officielles du titre, celle-ci est de loin la meilleure. Fascinant.

C'est Don "Sugarcane" Harris qui introduit le riff de "Willie The Pimp"... mais il cède rapidement la place à Captain Beefheart, qui chante ce blues-rock dans un style rappelant celui d'Howlin' Wolf. Mais le titre est essentiellement constitué d'une très longue improvisation de Zappa, où ce dernier brille de mille feux. Non seulement le solo de Zappa est l'un de ses meilleurs, mais c'est aussi l'un des grands solos de la musique rock. Rock plus que jazz rock d'ailleurs : Zappa est ici plus proche de Cream et de l'Experience que de John McLaughlin. Il semblerait que ce solo soit en fait un montage de Zappa, issu d'une jam nettement plus longue, ce qui explique sans doute que la version CD du solo ne contienne pas les mêmes parties que le 33 tours - sous réserve que mes informations soient exactes (ma platine vinyle est inutilisable pour le moment, donc impossible de vérifier).

"Son Of Mr. Green Genes" est nettement plus écrit que ce qu'une écoute superficielle pourrait laisser penser. Zappa s'accorde certes un sphère de liberté guitaristique en alignant plusieurs solos de quelques mesures... mais le titre n'en demeure pas moins très écrit, ainsi que les interventions de Ian Underwood le montrent (celles-ci sont souvent doublées, ou présentant des contrepoints écartant l'hypothèse d'une improvisation). Le thème provient d'un titre ("Mr. Green Genes") de "Uncle Meat", l'album précédent des Mothers.

C'est avec "Little Umbrellas" que s'ouvrait la face deux de l'album : c'est un peu le pendant de "Peaches En Regalia", presque forcément un ton en-dessous... Pour autant, c'est une belle composition de Zappa magnifiquement servie par Underwood.

"The Gumbo Variations" est sans doute le titre s'apparentant le plus à une certaine forme de jazz rock, même si c'est en fait une jam où les deux principaux solistes jouent dans un contexte rock/r'n'b avec un langage jazz. C'est aussi le titre dont la version CD modifie le plus la donne : dans un premier temps largement éditée, Zappa a rajouté 5 bonnes minutes de la jam sur la version CD. On ne s'en plaindra pas. Zappa s'autorise un bref solo de guitare entre deux solos particulièrement réussis de Ian Underwood (dont le ténor prend de furieux accents free) et de Sugarcane Harris (pas moins impressionnant au violon, entre blues et free jazz).

L'album se conclue par "It Must Be A Camel", où l'on entend brièvement Jean-Luc Ponty au violon. C'est peut-être la composition la plus ambitieuse de l'album, plus proche de la musique contemporaine que de l'univers du jazz ou du rock. Zappa y fait preuve d'une inventivité rythmique étonnante. Le mariage des timbres est aussi à souligner : la composition me rappelle certains de ses travaux postérieurs au synclavier. On ne cessera de rappeler continuité conceptuelle de l'œuvre !


Comparaison des durées - CD / 33 tours

1. Peaches En Regalia - 3:58 / 3:58
2. Willie The Pimp - 9:25 / 9:25
3. Son Of Mr. Green Genes - 9:00 / 8:58
4. Little Umbrellas - 3:04 / 3:09
5. The Gumbo Variations - 16:55 / 12:55
6. It Must Be A Camel - 5:18 / 5:15

Après l'écoute de la version 33 tours de "Peaches En Regalia"... quelle différence ! On a presque le sentiment d'écouter une autre prise tant le mixage est différent. Le couple basse/batterie ne sonne pas du tout de la même façon. Disons pour faire simple que le 33 tours sonne comme un album de 1969, ce qui n'est pas toujours le cas du CD. Est-ce le mixage seulement ? Pour être franc, je me demande même si Zappa n'a pas tout simplement édité certains passages, les réenregistrant pour la version CD. Le passage où les percussions sont en avant de "Peaches En Regalia" ne sonne absolument pas de la même manière : ce sont bien de vraies percussions sur le 33 tours alors que ce n'est pas si évident que ça sur le CD (et les percussions électroniques n'existaient pas en 1969).

Le solo de "Willie The Pimp" m'a bien semblé différent à la réécoute. De là à dire qu'il est meilleur... les deux sont énormes.

Mon 33 tours n'est malheureusement pas d'une grande qualité audio, ce qui n'est certainement pas le cas de tous les pressages. En tout cas, trouver une bonne version rippée me semble plus qu'intéressant pour un amateur de Zappa : pourquoi choisir si on peut avoir les deux ?


Dernière édition par Ayler le 30.08.08 18:55, édité 1 fois
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Rat chaud

Message par leptilou le 11.07.08 19:10

Ah c'est malin ! j'en suis resté à mon vinyl de l'époque que je monte de temps à autre sur la platine. Willie the pimp gratte un peu plus que le reste du disque... il a été écouté deux fois plus que le reste du disque ; qui pourtant a été passé de nombreuses fois... Mais me dire que le solo de willie est différent sur le CD, ca va bien entendu me pousser à faire la bêtise d'acheter à nouveau ce maudit CD...
Un des meilleurs FZ indéniablement . Mixage un peu vieilli (mais si ca se trouve , c'est mon vinyle qui a vieilli) mais que du bon rock de l'époque (sans les parodies zappiennes un peu lassantes de certains disques que l'on finit par écouter moins).
Et le solo de Willie à placer dans toutes les bonnes anthologies des guitars héroe... causer autant sur aussi peu de notes...
avatar
leptilou

Messages : 1277
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 63
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par Michel le 06.08.08 16:28

J'ignorai la subitilité de l'édition en CD mais en tout cas HOT RATS était une pure merveille et Peaches En Regalia suivi de Willie The Pimp quel régal.
Je vais me procurer le CD!
avatar
Michel

Messages : 628
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par ginko le 26.01.10 17:11

Effectivement c'est un indispensable de la musique dite "contemporaine". Je crois qu'a force d'écoute il est mon Zappa préféré , même si ses disques précédents plus psychédélique sont terriblement prenant et amusant.

Le solo à la guitare sur le morceau willie the pimp montre une dextérité hors du commun pour un artiste qui l'en ai pas moins.
avatar
ginko

Messages : 11
Date d'inscription : 26/01/2010
Age : 33
Localisation : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/mushishi_Ginko

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par Purple Jim le 26.01.10 22:36

Un petit rappel de nos commentaires sur l'ancien forum :
http://jimihendrix.aceboard.fr/128862-3028-8495-0-Frank-Zappa-Rats-1969.htm
avatar
Purple Jim

Messages : 4447
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 108
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par Brian Taylor le 27.01.10 21:50

Peaches En Regalia / Little Umbrellas / It Must Be A Camel sont tout bonnement MAGNIFIQUES.

(le reste aussi!)
avatar
Brian Taylor

Messages : 290
Date d'inscription : 03/08/2008
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par Tiger le 09.08.11 19:31

Un super album que j'ai écouté sur Internet, me donnant l'envie de l'acheter, par contre, ais-je écouté la version CD ou vinyle, je ne sais pas...
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 20
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par upfromtheskies le 21.10.12 17:24

Chronique dans R&F 36 de janvier 70:

avatar
upfromtheskies

Messages : 1194
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/gilouseb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hot Rats (1969)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum