Stellar Regions (1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stellar Regions (1995)

Message par Ayler le 16.04.08 1:22

Stellar Regions (1995)



1. Seraphic Light - 8:54
2. Sun Star - 6:05
3. Stellar Regions - 3:31 (aka "Venus")
4. Iris - 3:50
5. Offering - 8:20
6. Configuration - 4:01
7. Jimmy's Mode - 5:58
8. Tranesonic - 4:14
9. Stellar Regions (Alternate Take) - 4:37
10. Sun Star (Alternate Take) - 8:05
11. Tranesonic (Alternate Take) - 2:48


Personnel :
John Coltrane : saxophone ténor, excepté sur "Tranesonic" (saxophone alto) ;
Alice Coltrane : piano ;
Jimmy Garrison : contrebasse ;
Rashied Ali : batterie.


Ce n'est qu'en 1995 qu'Impulse! a publié "Stellar Regions". Le disque présente la session du 15 février 1967, alors récemment découverte par Alice Coltrane, et contient du matériel presque entièrement inédit. En effet, seul "Offering" avait déjà été publié officiellement (sur "Expression" en 1967).
C'est Alice Coltrane qui est à l'origine des titres des autres compositions, toutes signées John Coltrane. Il est regrettable d'avoir renommé "Venus" "Stellar Regions" : c'est bien la même composition que Coltrane interprétera en duo avec Rashied Ali la semaine suivante (publiée sur "Interstellar Space" en 1974).

On peut noter une autre erreur dans les crédits : Coltrane joue du saxophone alto sur les deux prises de "Tranesonic", et non du ténor sur l'ensemble de disque. Il est vrai que Coltrane joue d'une façon tellement paroxystique qu'il n'est pas toujours facile d'identifier son instrument.

Pour un album d'inédits, "Stellar Regions" relève de la divine surprise. L'album est un peu inégal, mais les meilleurs prises de la séances figurent parmi les plus grandes réussites du saxophoniste - autant dire qu'on tient ici certains sommets de la musique du XXème siècle.

De nombreux amateurs de Coltrane préfèrent en effet "Stellar Regions" à "Expression", l'autre album studio du dernier groupe de John. L'absence de Pharoah Sanders, le format plus réduit des titres (qui sont plus structurés) et le retour à une certaine forme de sérénité (relative) sont les traits marquants de cette séance.

"Seraphic Light" montre à quel point le style de John a évolué ces derniers mois. Le thème, d'une simplicité incroyable, est magnifié par l'expressivité de son saxophone. Il y a énormément de blues et de gospel dans le vibrato très ample de John. L'influence d'Albert Ayler a porté tous ses fruits : le travail de John dans le registre suraigu est ici fantastique.

Les deux titres suivants, "Sun Star" et "Stellar Regions" (en fait "Venus"), comptent parmi les plus beaux du répertoire Coltranien. Ce sont des compositions de premier ordre, où la sérénité retrouvée n'exclut aucunement la liberté absolue des improvisations sans tempo.

Les harmonies sont nettement plus tendues sur "Iris", dont le thème se rapproche plus de la musique contemporaine que du jazz.

Seul titre connu de ce recueil, "Offering" est une fantastique composition de Coltrane, dont le premier mouvement se caractérise par une alternance de passages lyriques avec des phrases discontinues (fort éloignées du jazz là aussi). En milieu de morceau s'amorce le second mouvement, l'un des plus saisissants de toute la carrière de John. Il se lance dans un duo préfigurant ceux qu'il enregistrera la semaine suivante avec Rashied Ali. Une violence sans précédent s'en dégage, plongeant l'auditeur dans un sentiment de chute vertigineuse.

Le reste de l'album est globalement moins fort - et John moins présent. "Configuration" et "Tranesonic" sont deux pièces très violentes, au tempo plus élevé. Le jeu de Rashied Ali y est particulièrement énergique. Peut-être par manque de contraste, le rendu n'est toutefois pas aussi impressionnant que sur "Offering". Quant à "Jimmy's Mode", le thème est un simple prétexte à un solo de basse de Jimmy Garrison - réussi, mais ne pouvant pas soutenir la comparaison avec l'intensité des premières plages.


Au final ? Presque 30 ans après la disparition de Coltrane, certains critiques s'attendaient sans doute à des fonds de tiroir - d'autant que le Coltrane de la dernière période continue de susciter la controverse.
"Stellar Regions" est au contraire un disque où le jeu de John est d'une intensité émotionnelle tout à fait exceptionnelle.
Il manque peut-être une direction à cet album pour rivaliser avec "A Love Supreme" ou "Meditations". Après tout, ce n'est qu'une séance de studio, qui serait peut-être restée inédite si John n'était pas mort. Mais c'est aussi un éclairage fascinant sur le Coltrane de la fin, qui - encore une fois - a réussi à repousser les frontières du possible en musique.


Dernière édition par Ayler le 21.07.08 1:20, édité 1 fois
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stellar Regions (1995)

Message par Rising Sun le 15.07.08 17:24

En dépit des réserves que tu peux formuler eu sujet de cet "album", il reste peut-être mon préféré de son auteur. Une grande cohérence s'en dégage, l'intensité émotionnelle est à son apogée... Seraphic Light est une pièce sublime. Offering est d'une intensité musicale, voire d'une violence inouïe. D'une manière générale, la prise de son et la production de cet album sont à couper le souffle. Intemporel.
avatar
Rising Sun

Messages : 100
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 49
Localisation : Maine-Et-Loire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bertrandcanselier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stellar Regions (1995)

Message par kjp le 16.07.08 15:08

J'ai commencé à l'écouter. Mais, je dois avouer ne pas être arrivé au terme de l'album. J'ai du mal avec les œuvres de John Coltrane. Mes oreilles n'ont pas la subtilité (suffisante ?) pour apprécier la musique de ce géant du jazz.
avatar
kjp

Messages : 1336
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stellar Regions (1995)

Message par Electric Thing le 27.07.08 12:52

Je vais m'y pencher...
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stellar Regions (1995)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum