The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)

Message par Ayler le 26.08.08 15:59

The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)



Face 1

1. Angel
2. Crosstown Traffic / Little Miss Lover
3. Castles Made Of Sand / Foxy Lady

Face 2

1. Up From The Skies
2. 1983-A Merman I Should Turn To Be
3. Voodoo Chile
4. Gypsy Eyes

Personnel :



« "La seule fois que j'ai vu Jimi, c'était au mixage de l'album Ampex. Il répétait avec son nouveau groupe, Band Of Gypsys. Mais je n'ai jamais eu de conversation avec lui."
La rencontre entre Gil Evans et Jimi Hendrix n'a donc jamais eu lieu physiquement, contrairement à ce que l'on croit fréquemment. Elle fut pourtant organisée par le producteur Alan Douglas, mais ne put, in extremis, se produire à cause de la mort du guitariste. L'exploration du monde musical de Hendrix n'en est pas moins l'un des faits déterminants de l'évolution de Gil Evans dans les quinze dernières années de sa carrière. »
— Laurent Cugny in Las Vegas Tango - Une vie de Gil Evans, page 249

« Gil Evans m'a appelé et m'a dit que lui et Jimi allaient se voir et qu'il voulait que je vienne pour y participer. Je lui ai dit que c'était d'accord. Nous attendions l'arrivée de Jimi quand on a appris qu'il était mort à Londres, étouffé par son propre vomi. »
— Miles Davis in Miles, L'autobiographie, page 339

Malgré l'absence de Jimi Hendrix et de Miles Davis, "The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix" n'en demeure pas moins un album particulièrement intéressant, tant pour les amateurs de Gil Evans que pour ceux de Jimi Hendrix. Au regard de la discographie des deux musiciens, c'est un disque mineur : il n'égale ni les collaborations de Gil Evans avec Miles Davis ("Miles Ahead", "Porgy And Bess" ou "Sketches Of Spain"), ni les albums du Jimi Hendrix Experience. Pour autant, il marque chez Gil Evans une nouvelle orientation musicale, et permet aux amateurs de Jimi Hendrix de se faire une idée de ce que la collaboration entre les deux hommes aurait pu donner.

"The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix" est un disque intéressant, mais quelque peu inégal. Globalement, la première face est la plus réussie. "Angel" est magnifié par le saxophone de David Sanborn, et des arrangements intelligents (l'introduction de "Burning Of The Midnight Lamp" est habilement intégrée comme transition). "Crosstown Traffic" sonne paradoxalement plus daté que la version de Jimi Hendrix, mais l'idée d'utiliser la ligne de basse de "Little Miss Lover" comme véhicule aux divers solos est efficace. Quant aux arrangements de Gil Evans sur "Castles Made Of Sand", ils sont particulièrement réussis, donnant à la composition de Jimi Hendrix une ampleur inédite.
L'autre arrangement signé Gil Evans est moins spectaculaire, d'autant la version de l'Experience de "Up From The Skies" flirtait déjà avec le jazz, au moins rythmiquement.
Les arrangements de "1983-A Merman I Should Turn To Be" (signés David Horowitz) montrent doublement le génie Hendrixien - mais négativement : non seulement la composition semble moins ambitieuse que sur "Electric Ladyland", mais on se rend compte à quel point les guitaristes, même aussi brillants qu'un John Abercrombie puisse l'être, peinent à pénétrer l'univers de Hendrix. La version n'est toutefois pas sans intérêt - ce qui n'est pas le cas de "Voodoo Chile" (en fait "Voodoo Child (Slight Return)"), où les arrangements de Howard Johnson ne fonctionnent pas du tout.
La relecture de "Gypsy Eyes", avec son coté big band marqué, sans être essentielle, n'est pas déplaisante.


Au final ? A l'image d'un certain nombre de disques de jazz rock de l'époque, "The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix" sonne parfois un peu daté, mais évite les écueils du genre : il n'est ici jamais question de démonstration musicale. A titre personnel, je pense que l'accent n'a pas été assez mis sur les saxophonistes : un musicien aussi talentueux que Billy Harper aurait pu davantage être mis à contribution – la formidable intensité du jeu de Jimi Hendrix faisant en effet ici trop souvent défaut.



Les notes de pochette originales de la version française :



Les notes de pochette de la seconde édition :



Dernière édition par Ayler le 26.08.08 16:18, édité 1 fois

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5243
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)

Message par Bloomers le 26.08.08 16:16

merci régis study
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)

Message par Electric Thing le 26.08.08 16:31

Je n'ai jamais aimé cet album. Je ne retrouvais pas l'atmosphère unique et magique des titres de Jimi, et je ne devais pas être plus ouvert que ça au jazz à l'époque où je me suis essayé à Evans ! De mémoire je trouvais ça très mou, sans joie, sans folie, complètement aseptisé, très chiant !
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Gil Evans Orchestra Plays The Music Of Jimi Hendrix (1974)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum