Pilgrim (1998)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pilgrim (1998)

Message par Ayler le 17.06.08 13:26

Pilgrim (1998)



1. My Father's Eyes
2. River Of Tears
3. Pilgrim
4. Broken Hearted
5. One Chance
6. Circus
7. Going Down Slow
8. Fall Like Rain
9. Born In Time
10. Sick And Tired
11. Needs His Woman
12. She's Gone
13. You Were There
14. Inside Of Me


Pour beaucoup d'amateurs, Clapton avait signé avec "From The Cradle" le meilleur album solo de toute sa carrière. La sortie du projet TDF (après une tournée mondiale pourtant uniquement consacrée au blues) en déconcerta plus d'un. Avec "Pilgrim", Clapton persiste et signe : hors de question de s’enfermer dans un style et ses clichés. Mais contrairement à ce que beaucoup de chroniqueurs pensèrent alors, "Pilgrim" n'est pas un disque commercial "pour vendre", mais un album avec une esthétique en devenir, avec des choix, critiquables certes, mais dont la visée était bien musicale.

"My Father’s Eyes" ouvre l’album, et semble donner raison aux nombreux détracteurs de "Pilgrim". Chœurs féminins faciles, claviers douteux, programmation… on est loin de la version qui a failli être sur "Unplugged" (la thématique de "Tears In Heaven" est proche : EC retrouve dans les yeux de son fils ceux de son propre père). Il n’en reste pas moins : une formidable composition, un chant efficace, et deux excellentes parties de slide (dobro & guitare électrique). Des regrets donc : la qualité d’interprétation de celle-ci avec les arrangements acoustiques auraient, à n’en pas douter, fait mouche.

Par contre, "River Of Tears" se révèle être une des meilleures compositions de la carrière d’Eric Clapton. Patty, muse d’hier, continue d’inspirer le guitariste. L’écriture est classique, mais l’interprétation d’Eric est exceptionnelle : il n’a jamais aussi bien chanté. Et le thème qu’il joue à la guitare électrique est lyrique, mais jamais larmoyant. Rappelant, dans une certaine mesure, Pat Metheny. Les versions Live, légèrement réharmonisées, seront souvent exceptionnelles.

Le morceau "Pilgrim" est énorme. Clapton réussit son pari : il laisse tomber le blues, le rock pour aborder un style totalement niveau. Hypnotique en diable. Patty, muse décidément insaisissable pousse Eric à sortir sa plus belle plume : les textes sont les plus personnels de toute sa carrière. Et le chant est absolument bouleversant. Ce falsetto digne du meilleur Curtis Mayfield est une face assez méconnue d’Eric, où pourtant il excelle. Les arrangements de cordes, comme sur le titre précédent, sont redoutables d’efficacité. Et le solo, en son clair, est un modèle de virtuosité contenue. Chaque note est en fait une leçon de touché. Absolument remarquable.

"Broken Hearted" est nettement plus creux. Quelques bons éléments, mais la sauce ne prend pas vraiment - surtout en raison des arrangements.

"One Chance" revient sur les amours manqués. Et Clapton donne tout ce qu’il a. Les parties vocales comptent parmi les plus réussies de sa carrière. La ligne de basse, bien groove, est d’une efficacité redoutable. L’esthétique de Pilgrim fonctionne parfaitement : mélange de rythmes hypnotiques et d’émotions à fleur de peau, EC ne se contente pas de nous servir un vieux discours usé. Le solo montre EC à son sommet. Hendrixien en diable, le feeling est énorme.

"Circus" est un des titres les plus émouvants de la carrière d’EC. Rejeté lui aussi in fine d’"Unplugged", la version de "Pilgrim" justifie amplement que la copie ait été revue. On retrouve les parties de picking développées alors. Tout en subtilité, tout en retenu, Clapton aborde un des trop rares souvenirs qu’il a en commun avec son fils décédé. Poignant.

"Going Down Slow" est un pied-de-nez aux puristes du blues. Toutes les parties sont réharmonisées, et le traitement rythmique dans la lignée du reste de l’album. L’utilisation de la wha-wha est remarquable : elle permet un jeu très aéré, avec beaucoup de respiration. Excellente version.

"Falls Like Rain" a un petit air de nostalgie country rock, dans une veine très JJ Cale. Les parties de picking sont là encore remarquable. La guitare solo est elle plus rock. Sympathique.

"Born In Time"… ou la suite d’une longue histoire d’amour entre EC et Dylan. EC aurait dû l’enregistrer nettement auparavant, mais ce n’est que sur "Pilgrim" que ce titre émergera. La partie de dobro, jouée au bottleneck, est absolument délicieuse. Le chant de Clapton habite la composition. L’arrangement était sans doute perfectible, mais il ne plombe pas le titre.

"Sick And Tired" marque un retour au blues, mais un blues léger. Peut-être un peu hors sujet, sur un album plutôt cohérent pour le reste. Dispensable.

"Needs His Woman" est une ballade apaisante. Les parties de guitares acoustiques servent le chant susurré d’EC. Léger.

Le rock groovy de "She’s Gone", assez original, fonctionne parfaitement, grâce à son couple tension/relâchement. Live, c’était l’occasion pour EC de faire l’inventaire...

La ballade "You Were There" est servie par le chant d’EC. Et une écriture plus subtile qu’elle n’y paraît. Solo là encore tout en retenu.

"Inside Of Me", qui clôt l’album, est dans la même ligne que le titre "Pilgrim". Encore une grande réussite. La guitare d’Eric, peu bavarde, ne sert pas moins majestueusement son discours. Le falsetto est là encore très poignant. C’est autant le disque d’un chanteur que celui d’un guitariste… ce que de nombreux auditeurs ont complètement zappé. La fille d’Eric cite Huxley sur la fin, et nous laisse avec les interrogations d’un homme revenu de tout, sauf du doute.


Disque critiquable (et critiqué !), "Pilgrim" n’en reste pas moins l’album d’un artiste VIVANT, qui refuse d’être enfermé dans un rôle de bluesman, ou de guitar hero. C’est tout à son honneur. "Pilgrim" aurait gagné à durer quelques minutes de moins, mais les grands titres de cet opus comptent parmi les meilleures compositions de God. Le plus personnel de sa carrière avec "Layla And Other Assorted Love Songs".

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par kjp le 17.06.08 14:36

Belle chronique et je suis d'accord et je te l'ai déjà dit.
Quelques éléments, tout de même, où je pense quelques peu différemment.
Sans connaitre Hendrix comme toi, là ou moi, j'aurai pu le cité est dans le titre éponyme "Pilgrim", juste dans le ressenti, sans en avoir une explication technique; mais peut-être en as-tu une ?

D'autre part, c'est sur le titre "Circus" où j'émets quelques réserves. Tout en retenu oui, mais en subtilité pas tant que ça je trouve.

En outre, le travail et la présence de Simon Climie est inéluctable, productive et originale chez Clapton -en 1998-. Et avec le recul, c'est davantage évident. En revanche, des Doutes pourront être émis sur leurs collaborations suivantes. D'ailleurs, jamais aucun producteur n'aura autant participer dans la carrière de Clapton. Et je trouve qu'il en est assez.

Pilgrim est à ce jour, le disque le plus personnel de Clapton. Dans son souvenir. Je veux dire par là, qu'il se souvient que très peu des sessions Layle voir par du tout. Et, c'est en cela que j'exprime ce commentaires ci-dessus. C'est d'ailleurs pour cela, aussi, que les critiques lui ont fait mal. Est-ce pour cette raison qu'il prendra moins de risque par la suite ?
avatar
kjp

Messages : 1336
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Electric Thing le 17.06.08 14:45

Après l'excellent From The Cradle je pensais Clapton revenu (ou reparti) sur ce qu'il sait faire de mieux...

Pilgrim m'a secoué... mais pas du bon côté ! Suspect

Les boites à rythmes et cette sensation de synthétique qui enveloppe cette album, m'avaient sacrément refroidi...

Jamais réécouté depuis sa sortie.
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Bloomers le 17.06.08 15:05

il faut vraiment vénéré Clapton pour apprécier cette chose...un autre gars aurait sorti ce disque, personne n'en aurait jamais parlé.
avatar
Bloomers

Messages : 2748
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Ayler le 18.06.08 16:16

kjp a écrit:sans en avoir une explication technique; mais peut-être en as-tu une ?
Non. Comme je le précise dans ma chronique, "Pilgrim" me fait plutôt penser à Curtis Mayfield.

kjp a écrit:D'autre part, c'est sur le titre "Circus" où j'émets quelques réserves. Tout en retenu oui, mais en subtilité pas tant que ça je trouve.
C'est du chant dont je parle. Les arrangements sont le gros point faible de ce titre, qui aurait pu être encore meilleur.

kjp a écrit:En outre, le travail et la présence de Simon Climie est inéluctable, productive et originale chez Clapton -en 1998-. Et avec le recul, c'est davantage évident. En revanche, des Doutes pourront être émis sur leurs collaborations suivantes.
Sur "Pilgrim", Climie a sa place : il est dans son élément. Par contre, sa production des albums de blues et du disque avec JJ Cale (dans une moindre mesure) sont source d'interrogation. Il me semble que Clapton aime trop la musique de Robert Johnson pour décider délibérément de la sacrifier pour des questions commerciales. Clapton est-il bien lucide ?

kjp a écrit:Est-ce pour cette raison qu'il prendra moins de risque par la suite ?
Je pense. Les deux albums studio suivant contenant du matériel original sont très convenus - et donne le sentiment d'un certain détachement de la part d'EC, qui n'en reprenait d'ailleurs que quelques titres sur scène...

Electric Thing a écrit:Les boites à rythmes et cette sensation de synthétique qui enveloppe cette album, m'avaient sacrément refroidi...
C'est le problème du disque, et la question qu'il soulève : des versions "classiques" de ses titres auraient-elles pu améliorer l'album... ou non ? Sur certains titres, c'est évident. Sur d'autres (comme "Pilgrim"), il est difficile de se faire une idée.

Bloomers a écrit:il faut vraiment vénéré Clapton pour apprécier cette chose...un autre gars aurait sorti ce disque, personne n'en aurait jamais parlé.
La question mérite elle aussi d'être soulevée... Cela dit, même si un jeune musicien avait publié un superbe disque dans le genre, je pense que tu l'aurais tout autant détesté - en cela, tu ne pouvais que trouver "Pilgrim" nul.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par eddie le 18.06.08 18:09

J'aime beaucoup ta chronique Ayler,
elle me donne envie de réécouter le disque, mais patatras: à l'écoute je suis toujours aussi peu emballé...
En fait mon problème avec ce disque, c'est qu'il me séduit beaucoup sur le papier, comme "concept" si on veut (et ta chronique souligne bien les promesses de l'album), mais qu'il ne provoque chez moi, quand je l'écoute, qu'indifférence et ennui. Alors que j'adore Curtis Mayfield! Mais je le garde quand même parce que peut-être qu'en vieillissant...
Sinon, pour rebondir sur la remarque de Bloomers,

un autre gars aurait sorti ce disque, personne n'en aurait jamais parlé

C'est, hélas!, aussi vrai pour "From the cradle"...
avatar
eddie

Messages : 744
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par telegraphroad le 02.08.11 18:43

En ce qui me concerne, c'est en écoutant des versions live que j'ai été convaincu de la qualité de certaines compositions de cet album (à l'exception du morceau titre, dont je trouve la version studio superbe).
Décidément, la presse musicale est vraiment dure lorsque Clapton essaye de se réinventer...

telegraphroad

Messages : 338
Date d'inscription : 06/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Purple Jim le 02.08.11 21:52

J'aime pas mal de morceaux sur Pilgrim et c'est certainement supérieur à "From The Cradle" en tant qu'oeuvre personnel d'artiste. "From The Cradle" m'énerve même quand Clapton essaie trop d'imiter la qualité brut des enregistrement originaux de Muddy (qui reste beaucoup plus puissants). Il pousse sa voix pour sonner "tough" mais sur Pilgrim (comme sur Unplugged) il est parfaitement dans son régistre naturel. Touchant.
avatar
Purple Jim

Messages : 4445
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 108
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par vincent le 02.08.11 22:03

Moi j'aime beaucoup From The Cradle, même si c'est plutôt un hommage... Par contre, si vous n'êtes pas convaincu par ce disque, il faut écouter les rehearsals de celui-ci. Je crois me soyuvenir que le nom de ce boot c'est Blues Rehearsals....

Si vous ne l'avez pas faites le moi savoir... Je peux essayer de vous retrouver ces liens.
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Garbage Man le 23.09.11 11:11

Je rejoins la chronique d'Ayler, cet album contient probablement les titres les plus fort et personnels de sa carrière et surtout... il chante incroyablement bien. C'est un album qui fourmille d'idée mais le traitement est très surprenant voir déconcertant.

avatar
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 29
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilgrim (1998)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum