Gato Barbieri : The Third World (1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Ayler le 14.06.08 17:59

Gato Barbieri : The Third World (1970)



Face 1

1. a. Introduction
b. Cancion del Llamero
c. Tango
2. Zelao

Face 2

1. Antonio Das Mortes
2. a. Bachianas Brasileiras
b. Haleo And The Wild Rose

Personnel :
Gato Barbieri - saxophone ténor, flûte, chant
Roswell Rudd - trombone
Lonnie Liston Smith Jr. - piano
Charlie Haden - contrebasse
Beaver Harris - batterie
Richard Landrum - percussions


« Il s'agit un album manifeste, de la première plongée d’un artiste ivre de musique au sein d’un univers dont il pressent seulement encore l’étendue des richesses à exploiter. On n’y recherchera donc aucune perfection formelle, aucun souci de définitif : il s’agit bien au contraire de l’incarnation enchantée d’un rêve, du plan d’un futur à bâtir, de la découverte enthousiasmée d’une voie nouvelle à tracer. Mais si au niveau de la finition The Third World est sans doute moins admirable que certains albums postérieurs, il demeure en revanche peut-être le plus attachant, en raison même de cette espèce d’euphorie qui se dégage de son jeu magnifié par un écrin harmonique nouveau. Il est difficile en effet de n’être pas bouleversé par cet enthousiasme délirant que l’on sent habiter le saxophoniste lorsque, pour la première fois de son histoire, il sentit qu’il avait enfin quelque chose de nouveau, de total, de définitif à jeter à la face du monde. Dès lors, et comme par enchantement, ces hurlements qui jusqu’alors ne véhiculaient qu’une implacable angoisse, seront désormais porteurs d’une fascinante ambiguïté entre la rage et la jubilation, entre la douleur et la joie, entre la vie et la mort. »
— Laurent Goddet, extrait des notes pour la réédition française parue en 33t en 1975

Chroniqueur à Jazz Hot, Laurent Goddet présente parfaitement "The Third World". Enregistré les 24 et 25 novembre 1969, "The Third World" est un disque que l'on peut ranger aux cotés des premiers albums contemporains de Pharoah Sanders produit par Impulse!. Outre la présence de Lonnie Liston Smith, on retrouve sur ce disque la même volonté de poursuivre l'héritage coltranien sans s'enfermer dans une recréation stérile. C'est donc en revenant à ses racines argentines que Gato Barbieri se trouve, pratiquant un free jazz que l'on pourrait ainsi qualifier de terrien - suivant ainsi les conseils de son ami cinéaste Glauber Rocha, auquel est dédié "Antonio Das Mortes" (qui sonne presque comme inédit de Pharoah).

Peut-être un peu inégal, "The Third World" n'en demeure pas moins fascinant pour ses première et dernière plages, où son saxophone met le feu à des mélodies qui, transposées dans ce contexte free, prennent une dimension émotionnelle exceptionnelle, universelle.

Magnifique.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5238
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Electric Thing le 14.06.08 18:02

Ça me tente ! Je pars de ce pas à sa recherche... bounce
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Ayler le 14.06.08 18:07

"Fenix" est peut-être une meilleure introduction à la musique de Gato (moins free)... mais les deux sont excellents.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5238
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Electric Thing le 14.06.08 18:10

On trouve d'ailleurs les deux dans un seul pack... et pour pas trop cher !

http://www.ozap.com/musique/gato-barbieri/the-third-world-fenix/0828765454728
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Ornette le 19.08.12 23:07

A mon sens, ce disque est l'un des meilleurs issus du free jazz. Il est un peu pour Gato Barbieri ce que Karma est pour Pharoah Sanders.
Pour compléter rapidement la présentation de l'album, on notera que le final Haleo And The Wild Rose, un des sommets de l'enregistrement, avait déjà été interprété par Gato Barbieri avec Dollar Brand dans l'album enregistré un an plus tôt Hamba Khale! (ou Confluence selon les versions).
Outre ce qui a déjà été dit, j'insisterais volontiers sur les contributions de Roswell Rudd, dont le trombone se mêle toujours admirablement au saxophone, et de Charlie Haden, dont la contrebasse apporte une grande profondeur à la musique de Barbieri.
Enfin, je m'écarte pour une fois de l'avis d'Ayler lorsqu'il parle d'un disque inégal. Si ce disque devait s'exposer à ce reproche, combien parviendraient à y échapper ? Si certains passages sont certes plus intenses que d'autres, je pense que c'est là une nécessité : faute de telles respirations, la musique deviendrait à la fois suffoquante et monotone.
avatar
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par parisino le 20.08.12 11:14

"1969 : Gato Barbieri rêve de changer le monde en chantant ses grondemements. Et c'est le jazz qu'il revolutionne en lui inventant des hymnes ivres de soleil et ensoleillés d'ivreses latines"

Alex Dutllh


Re-écouter ce matin, c'est un disque important car c'est ici qu'il a la bonne idée de suivre les conseils du cinéaste Glauber Rocha en cherchant ses racines dans les musiques indiennes latino americaine. Ici il donne le meilleur, le morceau que je préfère c'est le 1er (a. Introduction - b. Cancion del Llamero - c. Tango) avec son intro de flute (d'ailleurs il en jouera très peu par la suite) et la façon dont il est construit, bien sur Gato joue avec une expression, je crois que l'on peut trouver tous les sentiments dans son jeu. Un grand album, mais je ne pourrais pas le choisir comme meilleur album de G. Barbieri, j'aime beaucoup "Fenix", "Under Fire", "El Pampero", "Bolivia" et j'aurais du mal à les départager. En ce qui me concerne son Chef d'Oeuvre c'est "Latino America" (chapter 1 et 2).

Parisino
avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par parisino le 20.08.12 11:22

La chronique du site "Guts Of Darkness" :

http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=6628

avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gato Barbieri : The Third World (1970)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum