Albert King : Blues At Sunrise (1988)

Aller en bas

Albert King : Blues At Sunrise (1988) Empty Albert King : Blues At Sunrise (1988)

Message par Ayler le 25.04.08 16:19

Albert King : Blues At Sunrise (1988)

Albert King : Blues At Sunrise (1988) 66973190yb4

1. Don't Burn Down The Bridge ('Cause You Might Wanna Come Back Across)
2. I Believe To My Soul
3. For The Love Of A Woman
4. Blues At Sunrise
5. I'll Play The Blues For You
6. Little Brother (Make A Way)
7. Roadhouse Blues

Personnel :
Albert King - chant, guitare
Don Kinsey - guitare
James Washington - orgue
Rick Watson - saxophone ténor
Norville Hodges - trompette
Wilbur Thompson - trompette
Bill Rennie - basse
Sam King - batterie


Excepté le titre "For The Love Of A Woman", disponible sur l'album Stax enregistré au Montreux Jazz Festival avec Little Milton et Chico Hamilton, il aura fallu attendre 1988 avant que ne soit publié le matériel composant "Blues At Sunrise", soit deux ans après "The Lost Session", un autre album d'inédits produit par John Mayall.

"Quand j'étais en Suisse, le public a été fantastique. Mec, j'avais l'impression d'être un jeune homme !" dira Albert King à Tony Cummings à propos de sa performance du premier juillet 1973 au Montreux Jazz Festival. "Blues At Sunrise" revient sur une partie de ce concert, assez exceptionnel il faut dire. Le reste de la performance est disponible sur le non moins essentiel "Blues At Sunset", ainsi que le seul titre non recasé de l'album avec Little Milton et Chico Hamilton.

Musicalement, "Blues At Sunrise" est un album assez varié : "Blues At Sunrise" (le titre) et "Roadhouse Blues" sont deux blues lents, un style où notre homme excelle. On devine son caractère ombrageux sur "Blues At Sunrise", où il n'hésite pas à apostropher son entourage de façon très directe, avant d'échanger les solos avec Don Kinsey (futur Bob Marley), qui joue ici avec un feeling plus rock. Sur "Roadhouse Blues", le jeu d'Albert King est presque Hendrixien par moment tant il est intense, alors que celui de Don Kinsey évoque B.B. King dans un premier temps... avant de nous rappeler le grand Albert lui-même. "Yeah! That's my son!" Albert King répond à l'audience qui salue le solo de Don Kinsey !

"Don't Burn Down The Bridge ('Cause You Might Wanna Come Back Across)" est dans un registre plus funky, alors que le riff de "For The Love Of A Woman" (un titre de Don Nix) rappelle celui de "Crossroads". Sur l'éternel "I'll Play The Blues for You", Albert plombe un solo là encore très intense. Seul "Little Brother (Make A Way)", un titre plus r'n'b, est un peu moins fort.

Car "Blues At Sunrise" est un véritable brûlot, où la voix profonde d'Albert King est transcendée par un jeu de guitare incendiaire.

Si toutefois je ne devais garder qu'un seul titre du disque, ce serait "I Believe To My Soul", une reprise du classique de Ray Charles où Albert réussit l'exploit de proposer une version tenant la comparaison avec l'originale, pourtant fantastique. Sa version est toutefois très différente : les choeurs sont remplacés par les cuivres. Vocalement et guitaristiquement, Albert King est au sommet de son art, à la fois émouvant et intense.

Pour les amateurs de gros son de guitare, c'est le disque de blues parfait.

_________________
Ayler's Music
Ayler
Ayler
Admin

Messages : 5253
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum