In A Silent Way (1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

In A Silent Way (1969)

Message par Ayler le 19.04.08 18:48

In A Silent Way (1969)



Face 1

1. Shhh/Peaceful

Face 2

1. In A Silent Way/It's About That Time


1969 est une année chargée pour Miles Davis : il cristallise un genre musical nouveau. Jazz fusion, jazz rock... jazz électrique serait peut-être le meilleur terme pour "In A Silent Way" et "Bitches Brew" (enregistré quelques mois plus tard).

"In A Silent Way" est un album relativement accessible, minimaliste par certains aspects : sur les deux faces ("Shhh/Peaceful" et "In A Silent Way/It's About That Time"), le couple basse-batterie Dave Holland/Tony Williams fait preuve d'une légèreté et d'une simplicité qu'on ne retrouvera que trop rarement dans ce genre naissant.
Les trois claviers (Chick Corea, Herbie Hancock, Joe Zawinul) chargent un peu la barque harmoniquement, mais, surtout, donne au disque sa couleur si particulière. Et John McLaughlin grave ici les parties de guitare les plus sobres de toute sa carrière.

Un disque fascinant aussi : il est en fait remonté de A à Z par Teo Macero. "In A Silent Way", la composition de Zawinul, ouvre la seconde face... et la termine avec la MEME prise. Un procédé similaire est utilisé pour "Shhh".

L'écoute de "The Complete In A Silent Way Sessions" permet de véritablement comprendre le travail d'édition de Teo Macero et de Miles Davis.

La version de "Shhh/Peaceful" réserve de grandes surprises à ceux qui ne connaissent que l'album original : le titre a en fait un thème (joué à l'unisson par Miles et Wayne Shorter), précédé par des figures rythmiques rappelant le second quintet de Miles.
Les deux hommes n'ont conservé que les solos, élaguant tous les passages plus complexes, moins forts à mon sens. Le solo de Miles placé en début et en fin de morceau devient le thème (on entend donc deux fois le même solo de Miles !). Difficile d'imaginer un montage plus audacieux, d'autant que c'est toute la partie écrite (avec accords) qui passe à la trappe, avec pour conséquence de conserver le même rythme sur toute la plage. Sans pourtant jamais sombrer dans la monotonie.

La version de répétition de "In A Silent Way" montre la composition de Zawinul telle qu'elle était à l'origine : chargée en accords, assez lourde. Selon les indications de Miles ("Joue-le comme si tu ne savais pas jouer de la guitare !"), McLaughlin joue le thème sur un seul accord, et abouti à ce résultat épuré, magnifique.
Encore un fois, Miles a épuré sa musique pour n'en garder que l'essence même : c'est une leçon de maître qu'il donne à tous les musiciens. D'humilité aussi.

A noter : Un extrait de cet album est aussi utilisé sur "A Tribute To Jack Johnson".

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Purple Jim le 07.06.08 19:47

Géant. Quel modernité. Un grand merci à Zawinul aussi.
avatar
Purple Jim

Messages : 4445
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 108
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Ayler le 22.06.08 14:21

Later on McLaughlin also performed with Davis. “It’s very difficult to put into words the feelings of a 27-year-old who was in the recording studio with his hero of 12-13 years! It was the In a Silent Way recording. After recording the first piece, Miles said he wasn’t happy. He asked me to play it on the guitar. I told him that it would take a minute to organise. He didn’t have a minute, so he told me, ‘Play it like you don’t know how to play the guitar’. This was the first time I was introduced to the way Miles spoke to his musicians. I started playing. When I heard the playback, my opinion that Miles was a genius was confirmed,” he recalls.
Source : http://www.dnaindia.com/report.asp?newsid=1172481

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par joy of a toy le 23.06.08 0:46

formidable cette anecdote! je ne la connaissais pas! Very Happy

joy of a toy

Messages : 40
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

coffret

Message par leptilou le 12.07.08 0:31

Ayler a écrit:
L'écoute de "The Complete In A Silent Way Sessions" permet de véritablement comprendre le travail d'édition de Teo Macero et de Miles Davis..
Faudra peut-tre que je me laisse aller à l'acheter ce coffret... Voulant en rester à l'original trop vénéré, je n'ai jamais eu envie d'acheter des "chutes" de studio... J'ai sans doute tort. ??

Miles a appelé un soir Zawinul pour lui demander de pouvoir co-signer le titre "in a silent way". Joe l'a envoyé paître...moyennement poliment (disait il)
avatar
leptilou

Messages : 1277
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 63
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Rising Sun le 15.07.08 17:28

Un disque qui fut récemment mon compagnon de route lors de longues journées et soirées en chambre d'hopital... ou comment jouer avec les espaces. Miles fait une nouvelle fois sa révolution personnelle et instaure des climats inédits, survolés par un phrasé unique.
avatar
Rising Sun

Messages : 100
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 50
Localisation : Maine-Et-Loire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/bertrandcanselier

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Chino le 03.07.10 8:36

Peut-être mon album préféré de Miles, celui que j'écoute le plus souvent en tout cas. Magnifique de bout en bout. Le solo de Miles sur ""Shhh/Peaceful" est tout simplement parfait: timing, phrasé, son, tout est là. On peut l'entendre 2 fois, mais Macero aurait le mettre 20 fois, et ça n'aurait pas été lassant.

Et puis McLaughlin joue sobrement, ce qui me va parfaitement, car à la guitare électrique, son jeu très rapide et virtuose me fatigue souvent (même sur les plages lives de "Live Evil", album que j'adore pourtant).

J'ai écouté les sessions, intéressantes bien sûr, mais je suis trop habitué à l'album et à son montage fou, donc je ne me suis donc pas procuré le coffret. Car c'est comme les tours de magie: on a envie de savoir comment ça se passe, mais en fait pas vraiment.
avatar
Chino

Messages : 2819
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Tiger le 11.08.11 11:04

C'est un super album. Mais pour ceux qui m'avait conseillé de privilégier l'achat d'In a Silent Way sur celui de Bitches Brew pour quelqu'un comme moi qui a(vait) une culture Rock et pas une grande en Jazz, il vallait mieux In A Silent Way. Pour ma part, j'ai préféré Bitches Brew à In a Silent Way, qui reste cependant incroyable.
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 20
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: In A Silent Way (1969)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum