Message From Home (1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Message From Home (1995)

Message par Ayler le 15.04.08 17:45

Message From Home (1995)



1. Our Roots (Began In Africa)
2. Nozipho
3. Tomoki
4. Ocean Song
5. Kumba
6. Country Mile


Personnel :
Pharoah Sanders : tenor and soprano saxophones, flutes, bells, bowls, vocals;
Michael White : violin;
William Henderson : acoustic and electric piano, vocals;
Bernie Worrell : vocals, electronic keyboards;
Jeff Bova : programming, electronic keyboards;
Foday Musa Suso : kora, dousongonni, vocals;
Dominic Kanza : guitar;
Charnett Moffett : acoustic bass;
Steve Neil : acoustic and electric bass;
Hamid Drake : drums, tablas, frame drums, vocals;
Aiyb Dieng : chatan, congas, bells, gongs, vocals;
Salie Suso, Mariama Suso, Fanta Mangasuba and Fatoumata Sako : backgroung vocals.

"Message From Home" est un album important de la discographie de Pharoah : après quelques albums où il se contentait de revisiter les standards, Pharoah Sanders rentre ici de plein pied dans la modernité. Peut-être serait-il plus exact de dire que Bill Laswell le fait rentrer dans la modernité : la présence du producteur est très marquée - il suffit d'écouter le "Rhythmagick" d'Aiyb Dieng (où Pharoah est invité) pour s'en rendre compte.

Pour autant, Pharoah Sanders jouit d'une certaine légitimité pour s'inscrire dans le projet de Laswell : n'a-t-il pas lui-même créé un exotisme fantasmé lors de sa période Impulse! ?

"Message From Home" est un semi-succès. Musicalement, Pharoah retrouve une inspiration plus proche de ses fameuses années Impulse!, mais dans un contexte hyper moderne. On est donc très loin des disques précédents, où Pharoah ne cessait de rentrer dans le rang. Certains titres sont vraiment réussis, comme "Our Roots (Began In Africa)", où Pharoah distille au soprano une sérénité qui contraste habilement avec l'énergie de la composition.
Malheureusement, la modernité cherchée se marie plus où moins bien selon les genres musicaux dominants abordés, de même que la qualité du matériel.

"Message From Home" est donc un disque intéressant, mais où il manque une dimension d'âme supplémentaire pour remporter mon adhésion. On est loin de la divine surprise de "The Trance Of Seven Colors", l'album enregistré l'année précédente avec Maleem Mahmoud Ghania. Dommage.

On notera enfin que la pochette est signée Ira Cohen (de même que le "Devotion" de John McLaughlin & le "Twelve Dreams Of Doctor Sardonicus" de Spirit).


Une longue chronique en français :
http://www.lesinrocks.com/index.php?id=66&tx_critic%5Bnotule%5D=70038&cHash=f0eb5159aa
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5236
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum