Rory Gallagher - Wheels Within' Wheels (2003)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rory Gallagher - Wheels Within' Wheels (2003)

Message par Garb le 19.04.14 19:16



1. Wheels Within' Wheels - 3:32
2. Flight To Paradise - 4:30
3. As The Crow Flies - 4:12
4. Lonesome Highway - 5:20
5. Bratcha Dubha - 2:59
6. She Moved Thro' The Fair/ An Crann Ull - 2:22
7. Barley And Grape Rag - 4:25
8. The Cuckoo - 3:45
9. Amazing Grace - 1:20
10. Walkin' Blues - 5:34
11. Blue Moon Of Kentucky - 2:54
12. Deep Elem Blues - 4:17
13. Going To My Hometown - 4:58
14. Lonesome Highway Refraining - 2:00

Parue en 2003 cette compilation a pour but de retracer la face acoustique de Rory Gallagher à travers divers genres allant du country blues, au flamenco, en passant par la musique celtique ou la musique Folk. C'est aussi un hommage posthume au guitariste décédé 8 ans plus tôt comme en témoigne sa pochette "masque mortuaire" réalisé par le peintre David Oxtoby.

La compilation s'ouvre sur le poignant Wheels Within' Wheels qui donne son nom à la compilation. Un titre enregistré en 1977 lors des sessions de San Francisco pour l'album avorté. On y retrouve Rory en état de grâce accompagné par les parties de piano subtiles de Lou Martin.
Grand fan de Flamenco, Rory se définissait comme étant "un guitariste de Flamenco contrarié", pour autant c'est avec brio qu'il se joint au guitariste de Flamenco : Juan Martin. Enregistré en 1984 à la même époque où Gallagher à rejoint Martin et les guitaristes Richard Thompson et David Lindley dans le cadre de la tournée acoustique "Guitarists Nights". Flight To Paradise est un instrumental de haute volée où Rory sert habilement le propos à son acolyte espagnol qui fait étalage de sa maîtrise de son style de prédilection.

Bien que déjà connu car figurant sur le fameux Irish Tour'74As The Crow Flies (de Tony Joe White) est présenté sous sa forme studio et toujours joué sur la National Triolian de 1935. Une très bonne version mais qui ne supplante pas la version du live de 1974.
Lonesome Highway est le joyaux de cette compilation ! Unique titre de l'album mariant électrique et acoustique avec des parties de slide dont le feeling rappel par moment Ry Cooder. Il est enregistré en 1975 lors des sessions de Against The Grain, ce n'est que justice de le voir figurer sur un album officiel près de 30 ans après.
Enregistré en 1994 avec les guitaristes Folk Chris NewmanMartin Carthy et la harpiste Maire Ni ChathasaighBratcha Dubha est dans une veine Folk celtique. Il s'agit d'un des derniers titres enregistrés par Rory au court de sa carrière.
L'album se pare à nouveau d'une ambiance celte sous les traits de She Moved Thro' The Fair/An Crann Ull deux airs traditionnels joués en medley et sur lesquels Rory est accompagné du célèbre guitariste de Folk anglais Bert Janch.

Autre titre bien connu du répertoire de Rory, car figurant sur l'album Calling Card de 1976 -Barley And Grape Rag est revisité ici avec le groupe de musique irlandaise The Dubliners pour un résultat encore plus festif que l'original.
Enregistré en 1977 sur le studio personnel du guitariste et ami Roland Van Campenhout -The Cockoo compte parmi les plus belles reprises de Rory. Initialement Gallagher jouait seul, mais en 2002 Roland à rajouté un accompagnement discret pour meubler un peu l'espace laissé vide. Le résultat n'en n'est que meilleur.
L'intégration du set acoustique de Montreux 1994 est discutable. Il aurait très bien pu figurer sur un album spécialement dédier à cette édition du festival. Ceci dit les échanges improvisés entre Rory et le joueur de banjo Belà Fleck sur les titres Amazing Grace/Walkin' BluesBlue Moon Of Kentucky justifie sa place sur cette compilation.

Rory retrouve à nouveau le guitariste Roland Van Campenhout, sur le titre Deep Elm Blues interprété lors des fêtes de Gand en Belgique.
Autre grand standard live Going To My Hometown est repris en duo avec l'idole de Rory -Lonnie Donnegan - le maître du skiffle sur lequel tous les guitar hero anglais des 60's ont fait leurs premières armes.
La compilation se termine avec la version alternative instrumentale de Lonesome Highway, rebaptisé pour l'occasion Lonesome Highway Refraining. Une superbe version bien que frustrante car elle se termine rapidement en fade out.

Au final cette compilation est un bel hommage,mais on peut regretter que certains titres récurrents du répertoire scéniques de l'irlandais soient aux abonnés absents (ex: Out on the western plain, Pistol Slapper Blues, Too Much Alcohol...). Pour un complément se reporter au set acoustique monstrueux de l'émission Rockpalast de 1976.
avatar
Garb

Messages : 395
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum