Newport Rebels (1961)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Newport Rebels (1961)

Message par Norbert le 20.10.13 15:20



Charles Mingus : Newport Rebels (1961)
 
Charles Mingus, Booker Little, Roy Eldridge, Jimmy Knepper, Eric Dolphy, Tommy Flanagan, Jo Jones, Max Roach, Abbey Lincoln.
 
New-York.1er et 11.11.1960
 

Voici un album très particulier dans la discographie de Mingus…pas forcément de par son contenu artistique, mais plutôt de par les conditions de son enregistrement, uniques, et les faits qui ont conduit à sa conception. Ces séances de novembre 60 sont également rarement  citées parmi les œuvres majeures du bassiste, alors qu’elles permirent à Mingus d’enregistrer avec des musiciens qu’il admirait beaucoup et avec lesquels il n’aura jamais plus l’occasion de croiser la route ni en studio ni sur scène…


Injustement oubliées mais très riches (peut-être aussi occultées par le fameux At Antibes enregistré à la même époque mais également aussi du fait de l’absence de Mingus sur les deux titres des séances du 1er novembre), elles font partie à part entière de l’univers mingussien et ne doivent pas être occultées et méritent que l’on se penche aujourd’hui plus en détails sur leur contenu et le contexte de leur réalisation.
Le festival de Newport de juillet 1960 se déroula dans la confusion et de mini émeutes eurent lieu qui virent la Garde Nationale intervenir pour rétablir l’ordre…Du coup, mécontents des conditions de travail et de l’accueil qui leur était fait par les organisateurs d’un festival qu’ils jugeaient trop commercial, des musiciens qui se nommèrent eux-mêmes les Newport Rebels, menés par Mingus et Max Roach, décidèrent de créer eux-mêmes leur propre festival, à quelques encablures de Newport ,à Cliff Walk Manor.


Pour la première fois, des musiciens de jazz se passaient des agents et des maisons de disques pour organiser leur festival, avec leur propre règle et montaient l’affiche comme il leur plaisait sans tenir compte d’impresario ou de manager. Les Rebels montèrent leur propre scène, tentes, billetterie etc. et se chargèrent aussi de la promotion de l’événement. Il nous faut relever qu’un des points essentiels de cette « rébellion »était son aspect trans-générationnelle et comprenait des musiciens déjà bien établis (Coleman Hawkins, Roy Eldridge, Tommy Flanagan) et de jeunes loups ou étoiles montantes (Dolphy, Roach, Mingus).



Cliff Walk Manor


Et les plus anciens n’étaient pas les moins déterminés :
"Les gros festivals se foutent de la musique, explique Jo Jones entre deux sets à Cliff Walk. Mais la jeune génération doit se faire entendre. Voilà pourquoi on est à leur côté ! " .
Hawkins était aussi l’un des plus actifs  avec Roy Eldridge, même si ce dernier décida d’abord de ne pas se joindre aux Rebels (" Mes jours de combats sont derrière moi, plaida-t-il tout d’abord ").Mais la détermination de ses amis musiciens l’emporta finalement.
Un des points forts de ce festival "bis " fut un superbe set  avec Roy et Jo Jones jouant sur une scène au bord de la plage avec en arrière plan la mer et le ciel bleu turquoise ; ce qui fit dire à Mingus, admiratif : "Regardez ! Voilà ce que devrait vraiment être le festival de Newport ! "




De retour à New-York, l’idée de Mingus et des Rebels de Cliff Walk fut de faire vivre cet état d’esprit par delà leur festival. Dans ce but, ils créèrent The Jazz Artists Guild avec pour objectif de continuer à monter des concerts et d’enregistrer des disques malgré des dissensions internes qui commençaient à voir le jour…Le résultat de cet engagement reste donc cet unique album, enregistré lors de deux séances de novembre 60 au Nola Penthouse Studio de New-York.
En dehors du fait que ces sessions eurent lieu en studio, donc loin de l’enthousiasme et de l’urgence de Cliff Walk, elles reflètent malgré tout ,l’état d’esprit de liberté et le besoin de s’affranchir des codes alors en vigueur dans le milieu des musiciens de jazz, en mêlant  nouvelle et ancienne génération.



Mysterious Blues :Roy Eldridge: trompette; Jimmy Knepper :trombone ;Eric Dolphy :alto sax ;Tommy Flanagan :piano ;Charles Mingus :contrebasse ;Jo Jones :batterie
11.11.1960
 
Donc pour la première fois, Roy Eldridge et Mingus enregistrent ensemble…Tout d’abord, Mingus, qui a énormément de respect pour Eldridge, était impressionné à l’idée de jouer avec le trompettiste. Mais à la fin de la prise, il était sur un nuage quand celui-ci lui dit :"Je suis heureux de l’avoir fait ! Je voulais juste savoir de quel côté tu te situais. Je sais maintenant que tu es du bon côté ! Je ne citerais pas de nom, mais trop de jeunes musiciens sont trop occupés à s’écouter jouer et en oublient les basiques….Il ne mettent pas tout dans la musique. Toi si ! C’est bien de le savoir ! Peu d’entre nous en sont capables ! ".Sur ce titre le dialogue entre les anciens Eldridge et Jo Jones est tout simplement remarquable ! On peut imaginer le plaisir pris par Mingus, rien qu’en se délectant du pizzicato en duo avec le trompettiste à la fin du morceau !
Comme l’intro de Mysterious Blues (composé par Mingus pour l’occasion) le montre, Dolphy, Knepper ,Flanagan sont du même côté de la musique que Roy Eldridge et Jo Jones !Dans son solo, Jimmy Knepper nous prouve qu’il est l’un des plus brillant tromboniste de la génération post JJ Johnson avec Bob Brookmeyer et Dolphy, qui venait d’enregistrer Out to Lunch pour Blue Note, que le blues fait également partie de son vocabulaire…



Roy Eldridge


Cliff Walk
Booker Little :trompette ;Julian Priester :trombone ;Walter Benton :tenor sax;Peck Morisson:bass;Jo Jones et Max Roach:batterie
1.11.1960
 
On l’a vu, Mingus ne participe pas aux séances du 1er novembre, ce qui permet à d’autres Rebels comme Booker Little, de proposer ses propres compositions comme ce Cliff Walk qui présente la particularité de réunir deux batteurs, et non des moindres, Jo Jones et Max Roach qui se livre à une furieuse bataille de solo arbitré à l’unisson par Booker Little et Priester.Le discret Benton se contentant de compter les points….
A noter que quelques mois plus tard en avril 61, dans ces mêmes studios et toujours pour Candid, Booker Little rassemblera quelques uns des musiciens déjà présent en ce mois de novembre (Roach,Dolphy, Priester ) pour mettre en boîte son propre album Out Front.




Booker Little


Wrap Your Trouble In Dreams 
Roy Eldridge: Trompette; Tommy Flanagan: piano; Charles Mingus: contrebasse; Jo Jones: batterie
11.11.1960
 
Version en quartet pour ce standard arrangé par Jo Jones et où Roy Eldridge brille particulièrement et rare occasion d’entendre ces quatre là ensemble…


Tommy Flanagan

Tain’t Nobody’s Bizness IF I Do
Benny Bailey:trompette;Eric Dolphy:alto sax;Kenny Dorham;Peck Morisson:contrebasse;Jo Jones :batterie;Abbey Lincoln:voix
 
Abbey Lincoln faisait également partie des Rebels de Cliff Walk et il est donc logique de la retrouver sur ces séances, le fait qu’elle partageait alors la vie de Max Roach y contribuant également. Son style si particulier  est ici superbement mis en valeur par des solos et des accompagnements hautement inspirés de Dolphy,Bailey et de Kenny Dorham.



Abbey Lincoln

Me And You
Roy Eldridge: Trompette; Tommy Flanagan: piano; Charles Mingus: contrebasse; Jo Jones: batterie
11.11.1960
 
Retour à la formule en quartet pour clore cette session…Roy était parti pour jouer jusqu’au bout de la nuit ce soir-là mais Jo Jones avait un concert un peu plus tard."Ok, dit le trompetiste,alors on n’a qu’a jouer un blues ! "Le résultat est une longue improvisation menée de main de maître par Eldridge dialoguant avec Jones sous le regard admiratif de Mingus !Il laisse juste un peu de place à Tommy Flanagan qui en profite pour un savoureux solo gorgé de blues…. "Yeah,baby ! "S’exclame Mingus à la fin du morceau. Tout est dit…La rébellion de Newport était terminée mais son esprit était encore bien vivant lors de ces séances de novembre 1960….
 
Source :note de pochette de Nat Hentoff,1961.


Max Roach


Dernière édition par Norbert le 23.10.13 8:50, édité 3 fois
avatar
Norbert

Messages : 6026
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Newport Rebels (1961)

Message par Blueleader le 20.10.13 15:44

cheers 
merci pour la chronique et pour nous faire revivre la magie de Newport.
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 54
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Newport Rebels (1961)

Message par parisino le 20.10.13 16:09



Merci Norbert !! Superbe chronique, nous sommes gâtés en ce moment !
avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Newport Rebels (1961)

Message par parisino le 20.10.13 16:16

avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Newport Rebels (1961)

Message par Ayler le 20.10.13 17:02

Merci pour la chronique.
Quelques conseils de mise en forme :
- Plus besoin de préciser "Mingus" dans le sujet
- Merci d'indiquer la date de publication du disque si vous l'avez car c'est celle-ci qui est utilisée pour l'index

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5243
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Reincarnation of a Lovebird

Message par Norbert le 22.10.13 22:26

Pour être tout à fait complet au sujet de ces fameuses séances du 11 novembre 1960 au studio Nola Penthouse de New-York,il faut mentionner cet album paru pour le label de Nat Hentof ,Candid,intitulé Reincarnation of a Lovebird:



Par rapport à l'album Newport Rebels,il contient une prise différente de Wrap Your Trouble in Dreams (prise 4) et quatre autres morceaux,toujours enregistrés ce fameux 11 novembre 1960 avec, pour deux d'entre eux ,un orchestre différent.
Reincarnation of a Lovebird et Bugs:Lonnie Hillyer (trumpet) , Charles McPherson (alto saxophone)  , Booker Ervin (tenorsaxophone) Paul Bley (piano) Charles Mingus (bass) Dannie Ritchmond (drums) .
R&R et Body and Soul:Roy Eldridge (trumpet) Jimmy Knepper (trombone ) Eric Dolphy (alto saxophone ) Tommy Flanagan (piano) Charles Mingus (bass) Jo Jones (drums).
 Enfin,l'ensemble de ces enregistrements est également disponible dans le coffret 3 cd :r Candid The Eldridge Sessions



avatar
Norbert

Messages : 6026
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Newport Rebels (1961)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum