Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Message par Sony'r le 30.05.13 0:22

Sound Sun Pleasure (1958-1960)



El Saturn Records SR 512/ Enregistré entre 1958 et 1960 / publié en 1970

A-Round Midnight /You Never Told Me That Game /Hour Of Parting

B-Back In Your Own Back Yard / Enlightenment / Could Have Danced All Night

Sun Ra (claviers); Hatty Randolph (chant), Danny Davis, Marshall Allen (saxophones alto), John Gilmore (saxophone ténor), Charles Davis, Pat Patrick (saxophones baryton), James Spaulding, Danny Thompson (sax alto, flûte, percussion); Hobart Dotson, Ahk Tal Ebah (trompettes); Bob Northern (bugle); Nimrod Hunt, James Jackson, Clifford Jarvis (batterie).

“Ma musique va d’abord faire peur aux gens, car elle représente le Bonheur et ils n’en ont pas l’habitude. Ils sont habitués à la tristesse, à la destruction, ils craignent que quelque chose d’affreux leur arrive. Ils ne peuvent envisager que quelque chose de bien se passe car le monde est malade, à l’agonie. Mon idée est qu’il faut commencer par étudier les mythes et voir ce qu’on peut faire avec l’impossible. » Sun Ra

Sound Sun Pleasure représente sans nul doute une image du Bonheur. Ces enregistrements par l’Astro Infinity Arkestra de Sun Ra datent de la “période de Chicago”, publiés tardivement en 1970, on en situe l’origine entre 58 et 60, sans autres précisions. Globalement, l’album se caractérise par une musique Post Ellingtonienne, ancrée dans le son de son époque, sans fulgurance d’aucune sorte, mais jouée à la perfection.

La voix au timbre légèrement voilé de Hatty Randolph fait merveille sur la reprise de Round Midnight de Thelonious Monk. Alors que le chant ne s’éloigne pas de la mélodie, Sun Ra dans le canal droit propose un accompagnement très personnel, jouant avec les notes de Monk et créant un espace mouvant et flottant. L’orchestre, avec application, façonne un écrin tout en chaleur et protection, jouant des harmonies avec délicatesse. Une très belle version de l’un des standards les plus repris dans l’histoire du jazz !

You Never Told Me That Game est une composition de Sun Ra et du trompettiste Hobart Dotson. Le morceau débute avec des accents emphatiques et même théâtraux, puis glisse lentement vers une ballade style « ambiance vers trois heures du mat’ dans un bar louche où mimi la rousse commence à laisser glisser … » oups ! Puis soudainement tout redémarre, s’active et repart… Allez debout !

Hour Of Parting est un standard joué dans l’esprit d’alors... Accompagné par l’orchestre, Hobart Dotson y développe un solo paresseux, ce titre respire la chaleur et la moiteur, quand il est bon de ne rien faire, de se poser et d’attendre que le monde se fasse beau autour de vous…

Face deux, encore un standard, Back In Your Own Back Yard, et la voix envoutante de Hatty Randolph dont la seule présence suffit à notre bonheur. Elle n’a pas, semble t-il, laissé d’autres traces enregistrées que les deux pistes gravées sur cet album.

Enlightenment est à nouveau composé par le duo Sun Ra et Hobart Dotson, la structure du morceau est assez complexe et s’ouvre à la modernité, on sent poindre ici l’évolution future de la musique de Sun Ra pour ce qui est des arrangements et du fonctionnement harmonique.

La reprise de Could Have Danced All Night, un autre standard, semble vouée à la danse, aux rythmes exotiques et aux mambos. L’orchestre se soumet aux lois du genre, nous offre quelques envolées épiques au saxo et à la trompette et laisse belle part au rythme et aux percussions…

Un album très court, mais sans faiblesse, à ranger à côté de The Nubians of Plutonia.
avatar
Sony'r

Messages : 165
Date d'inscription : 08/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Message par parisino le 30.05.13 15:25

Merci Sony'r, ça donne juste envie de tout écouté, surtout cette période très "Post Ellingtonienne" (comme tu le dis) que j'affectionne tout particulièrement.

Que le pouvoir Arkestral soit avec nous ! Sun Ra c'est notre seul soleil pour l'instant alors prenont notre dose de vitamine D Laughing
avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Message par Ayler le 30.05.13 20:56

Sony'r a écrit:“Ma musique va d’abord faire peur aux gens, car elle représente le Bonheur et ils n’en ont pas l’habitude. Ils sont habitués à la tristesse, à la destruction, ils craignent que quelque chose d’affreux leur arrive. Ils ne peuvent envisager que quelque chose de bien se passe car le monde est malade, à l’agonie. Mon idée est qu’il faut commencer par étudier les mythes et voir ce qu’on peut faire avec l’impossible. » Sun Ra
cheers sunny I love you

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Message par Sony'r le 02.06.13 18:49

parisino a écrit:Merci Sony'r, ça donne juste envie de tout écouté, surtout cette période très "Post Ellingtonienne" (comme tu le dis) que j'affectionne tout particulièrement.

Que le pouvoir Arkestral soit avec nous ! Sun Ra c'est notre seul soleil pour l'instant alors prenont notre dose de vitamine D Laughing

Sûr, ces coups de soleil là sont inoffensifs !
avatar
Sony'r

Messages : 165
Date d'inscription : 08/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sun Ra: Sound Sun Pleasure (1958-1960)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum