Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par Sony'r le 16.05.13 8:37

Nuits De La Fondation Maeght


Nuits De La Fondation Maeght Volume 1 (1970) Shandar – SR 10000

In Heart Only 4:55
Spirits 14:15
Holy Family 10:10
Spirits Rejoice 6:57


Nuits De La Fondation Maeght Volume 2 (1970) Shandar – SR SR 10004

Truth Is Marching In 7:25
Universal Message 8:05
Spiritual Reunion 7:35
Music Is The Healing Force Of The Universe 8:15

• Bass – Steve Tintweiss
• Drums – Allen Blairman
• Piano – Call Cobbs
• Saxophone [Tenor, Soprano] – Albert Ayler
• Vocals, Saxophone [Soprano] – Mary Maria


Ces deux soirs là, à St Paul de Vence, les 25 et 27 juillet 1970, Albert Ayler a été un homme heureux. Au milieu des œuvres d’art, entouré de l’homme qui marche de Giacometti et de l’oiseau lunaire de Miro, il est aimé. Enfin. Albert Ayler aspire à la reconnaissance, son art est difficile, brut, viscéral. Ni intellectuel, ni poseur, il n’a pas mis de distance entre lui et le public, il offre son âme, la poitrine est découverte, nue.

Albert Ayler aime venir en Europe, il se souvient de son passage à Orléans en tant que GI au service de l’oncle Sam et des US Go Home peints sur les murs, il se souvient aussi qu’il était déjà aimé quand il jouait de façon si bizarre du sax ténor avec l' anche coupée, pour mieux sortir son énorme son. L’Europe lui fait plutôt bon accueil, enfin pas partout, pas toujours, il y aura aussi des quolibets, des moqueries, faut dire qu’il aime jouer des ritournelles, qu’il interprète la Marseillaise avec entrain, qu’il se moque des règles de l’interprétation. Il subjugue autant qu’il choque, alors il faudra patiemment creuser son chemin et faire sa route.

Aimé Maeght était un mécène et un commerçant d’art. Fou de jazz et de modernité il se passionne pour la musique contemporaine et le free Jazz et créé à partir de 1965, à St Paul de Vence, les Nuits de la Fondation Maeght où se côtoient la danse contemporaine, l’architecture, la peinture et bien sûr la musique. Lors de ces rencontres on peut côtoyer Xénakis, Terry Riley, Boulez, Sun Râ (les fameux concerts), Cecil Taylor (fabuleux), Boulez, Messiaen, La Monte Young et bien sûr Albert Ayler

Ces enregistrements témoignent de ces nuits-là, de cette reconnaissance si attendue, de l’émotion et de la fierté de se voir ainsi reconnu et compris. Ces enregistrements portent aussi leur part d’ombre, reflet en négatif du miroir qui se brise en dévoilant la face sombre et cachée d’une âme torturée par l’incompréhension et le mal-être. Ce triomphe marquera le point culminant de sa carrière d’artiste. A St Paul de Vence, il a fait un malheur, c’est sa consécration définitive, il est rappelé six fois, huit fois, dix fois écrit Daniel Caux sur les notes de pochette…

Le retour à New-York sera un véritable cauchemar, après la lumière, la nuit, la mort voulue.
Impulse lui tourne le dos, sa mère lui fait de graves reproches, certains l’accusent de flirter avec le rock et se détournent de lui. Après avoir été élevé au statut de génie, le voilà reléguer au simple rang d'artiste de cirque...

Chienne de vie...






Dernière édition par Sony'r le 16.05.13 18:31, édité 1 fois
avatar
Sony'r

Messages : 165
Date d'inscription : 08/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par vincent le 16.05.13 9:44

si quelqu'un peut ressourcer...please please please.
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par Blueleader le 16.05.13 16:39

Done...
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 53
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par vincent le 16.05.13 16:41

cheers bounce afro
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par Chino le 16.05.13 17:07

Le chef d'oeuvre d'Albert Ayler pour moi.

J'ai visité la Fondation Maeght il y a quelques années, et c'est un lieu fantastique, un temple de l'art moderne, Ayler y avait donc toute sa place (Comme Sun Ra qui y a joué aussi, entre autres).

A noter que sur le coffret "Holy Ghost" figurent 2 interviews réalisés à cette occasion.



avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par Ayler le 16.05.13 21:54

Des performances exceptionnelles. Sublimes. Le sommet de la New Thing.

INDISPENSABLES !!!

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5232
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par vincent le 17.05.13 9:31

Attention au lien de Blue. L'ordre des titres est inversé. Volume 2 avant le Volume 1.
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Albert Ayler: Nuits De La Fondation Maeght (1970)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum