Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Message par Sony'r le 12.05.13 7:49

Three for a Quarter, One for a Dime (1966)



Impulse! – AS-9162   (Recorded at the Both/And Club in San Francisco.)

A Three For A Quarter 17:27            
B One For A Dime 15:26

Bass – Donald Garrett, Lewis Worrell
Drums – Beaver Harris
Saxophone [Tenor] – Archie Shepp
Trombone – Roswell Rudd

Malgré qu’il soit sorti en 69, cet album est lui aussi issu des concerts de San Francisco, il prolonge donc le précédent, on y retrouve fort logiquement les mêmes accompagnateurs. Les faces A et B sont présentées avec deux titres différents, cependant il semble établi qu’il s’agit bien du même morceau coupé en deux, suite à l’impossibilité physique de le présenter sur une seule face. Avec l’apparition du CD les deux albums seront regroupés sur le même support  intitulé Live in San Francisco et, de cet album, ne restera que le nom du morceau…

Archie Shepp ici est excellent, c’est une boule d’énergie fantastique tout au long de son improvisation, il relance sans cesse ses courtes phrases, sans fléchir, défrichant avec pugnacité, explorant les moindre parcelles, revenant sur ses pas pour mieux repartir, allant toujours plus loin, reculant les limites, avec frénésie, au bout du souffle, l’effort est physique, donner de soi, toujours, toujours, les doigts sautent, courent,  escaladant et descendant la colonne d’air, en un mouvement continuel, saccadé, obéissant de façon aveugle et instinctive aux pulsions créatrices de cette âme farouche aux expériences bien trempées.

Alors ? Alors, c’est plutôt derrière que ça coince, on a l’impression que Shepp tire à lui seul la charrette et que derrière ça ne pousse pas. Non pas que Beaver Harris soit déméritant, il se démène avec générosité, sans avoir l’exubérance d’un Sunny Murray ou la puissance d’un Elvin Jones par exemple, mais il assure sa partie, semblant se démultiplier. C’est plutôt côté basses que ça coince, les deux bassistes manquent de volume, sans doute une prise de son un peu lointaine aggravée  par un manque d’équilibre, particulièrement sur la première face.

Sur la seconde face Archie Shepp se met au piano, vers la fin du morceau, soutenant l’excellent Roswell Rudd dans son effort, comme s’il fallait renforcer la section rythmique, rééquilibrer la machine. On pense à The Magiq of Ju-ju où, dans un élan comparable, une pléiade de percussionnistes a  alimenté sans cesse la puissance rythmique nécessaire à l’alimentation dévorante de l’ogre Shepp !

Cet album est donc plein de passion et d’intensité, Archie se situe à un tel sommet  qu’il se retrouve, hélas, un peu seul !  Un jalon important de son évolution musicale juste avant l'indispensable Mama too tight.
avatar
Sony'r

Messages : 165
Date d'inscription : 08/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Message par parisino le 12.05.13 11:28

Difficile à trouver en Cd, les prix sont affraid !

Merci pour la chronique !

Parisino
avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 42
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Message par Ayler le 12.05.13 13:00

Jamais vu de ma vie celui-là !

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Message par Ayler le 12.05.13 13:07

parisino a écrit:Difficile à trouver en Cd, les prix sont affraid !
Tu parles de la réédition de Archie Shepp Live in San Francisco comprenant cet album comme bonus track ou de l'album lui-même ?

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum