Ten Years After (1967-75)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ten Years After (1967-75)

Message par Bloomers le 18.04.08 9:23


Le guitariste Alvin Lee et le bassiste Leo Lyons se rencontre pour la première fois dans la ville natale du premier, Nottingham.
Ils jouent ensemble à Hambourg, en Allemagne, avant d'être rejoints par Ric Lee (sans lien de parenté avec Alvin) pour former les Jaybirds.
Chick Churchill augmente la formation, et ainsi ils se constituent un public considérable dans la région de Nottingham, avant de changer leur nom en Ten Years After en 1967.

A l'échelle nationale, ils émergent comme un des meilleurs groupes de la seconde vague du blues anglais, bien que s'inscrivant plus dans un contexte rock que leurs contemporains "authentiques" comme Fleetwood Mac et Chicken Shack.

Ils ont leur résidence au prestigieux Marquee Club de Londres et font une apparition au Windsor Blues Festival où la foule les acclame. À partir de là, ils établissent un style auquel ils ont adhéré au cours des années qui suivirent, basé sur le blues et mené par le jeu de guitare rapide, tendu et accompli de Alvin Lee.

Ils sortent leur premier album éponyme en 1967 chez Decca Records, et dès ce LP le jeu de guitare d 'Alvin Lee éveille l'attention.
Ecoutez d'abord « I Can’t Keep From Crying Sometimes» une reprise d'Al Kooper clairement inflencé par Les Doors et ensuite enchainer avec « Spoonful » et "Help Me" les 2 autres moments forts extrait du premier album éponyme paru chez Decca Records en 1967

Peu après la sortie de leur premier album, Ten Years After effectue la première de leur longue visite au Etats-Unis ( En effet jusqu'à la séparation du groupe, TYA eut le privilège d'être le groupe anglais à avoir le plus souvent tourné en Amérique, le total de leurs visites s'élevant à vingt-huit)

"Undead" le second album de Ten Years after paraît en aout 68, il s'agit en fait de l'enregistrement d'un concert donné  durant l'été 1968 au Klooks Kleek, un club branché de Londres.
Ecoutez d’abord « I May Be Wrong, But I Won’t Be Wrong Always » un morceau très jazzy qui illustre à merveille la rapidité d’exécution d’alvin Lee : le guitariste le plus rapide du monde, ensuite « Spider In My Web » un magnifique blues lent exécuté dans le respect des traditions, "I'm Goin' Home" le classique des classiques...

Fin 68, Dans l'ambiance psychédélique de l'époque, Ten Years After sort l'excellent single « the Sounds » qui annonce l’arrivé de leur 3eme album « Stonedhenge » 02/69 , l'époque est aux groupes tels que Jefferson Airplane ou Grateful Dead.
« Stonedhenge » contient d'excellents titres tels que « Hear Me Calling » toujours joué, et le morceau « No Title » véritable cheval de bataille du groupe sur scène dans les années 70.

les 3 premier album de TYA, ont un impact certain en Europe et surtout aux USA. Alvin Lee est élevé au statut de superstar après l'apparition du groupe dans le film du festival de Woodstock, tourné en août 1969.
TYA apparaît pendant 11 minutes dans le film, leur version épique de "I'm Going Home" devient une des scènes les plus populaires du film.

C'est un tournant pour le groupe, sur deux points: comme je l’ai dit toute à l’heure : cela les établit dans la hiérarchie rock internationale, cependant, en même temps, ils perdent une partie de leur crédibilité musicale... Les foules du monde entier réclameront à Alvin Lee toujours ces mêmes solo de  "I'm Going Home" jusqu’à l'overdose…

Le quatrième album de Ten Years After « SSSH.. » paraît dans la foulé de leur fameuse prestation à Woodstock et devient leur premier disque d’or en Amérique.
Alvin Lee se charge de la production et précise qu’avec cette galette, le groupe réussit enfin à capter l’énergie brute de leur concerts…

Ecoutez d'abord la relecture furieuse du « Good Morning Little Schoolgirl »  de Sonny Boy Williamson et  ensuite « Bad Stoop » un morceau sans doute inflencé par Canned Heat.

En Février 1970, TYA s'enregistre en public dans le fameux Fillmore East de New York…
Une performance ahurissante rassemblé sur un double cd paru finalement en 2001 sur Chrysalis Records une sous marque de Emi Records.
La version de  « Help Me », une reprise de Sonny Boy Williamson 2 (Rice Miller) est étiré ici jusqu’à plus d’un quart d’heure, juste histoire de cloué le bec au groupe psyché locaux.

En 1970 avec "Cricklewood Green" son cinquième album le groupe de Nottingham touche l’état de grâce, emmené par le single "Love like a man", "Cricklewood Green" est souvent considéré comme leur ultime chef-d’œuvre.


Ils sortent dans la foulée début 1971 l'album « Watt » excellent mais beaucoup trop sous estimé par la presse : Les titres tels que « I'm coming on », « I Say Yeah », « Gonna run » sont de véritables petites perles, mais l'ambiance à l'époque était déjà de brûler ce que l'on a aimé ! comme TYA avait beaucoup de succès, il a été de bon ton de descendre le groupe en flamme.

Toujours en 71 sort  « A Space in Time » très travaillé pour rompre l'image rock & roll de "I'm Going Home" .
Beaucoup de guitares sèches et d'arrangements complexe au menu. Ce 33 tours encore un succès d'autant plus qu'il contient des titres phares de leur répertoire tel que le magnifique « one of these days  », ou mon préféré « I'd like to change the world » .

Sort ensuite en 1972 l'excellent de bout en bout,  « Rock'n'roll music to the world », un 33 tours de Boogie-rock endiablé qui contient lui aussi sa flopée de hits en puissances « Religion », « Choo Choo Mama »

Pour faire patienter les fans sort en 1973 un double LP live « Recorded Live » enregistré en Europe. On sent sur ces 2 disques le groupe un peu fatigué.

Alvin, lassé des tournées, du succès gagné (mais mérité !) à la suite de Woodstock et de son « I'm Going Home» tentera de suivre une autre voie avec en 1973 la sortie du « On The Road to Freedom » avec Mylon Lefevre, Cette période a été le début de la fin annoncée de TYA.
TYA a sorti en 1974 le dernier et mal nommé « Positive Vibrations » qui ne contient pas de morceau inoubliable, où l'on sent l'ennui de chaque membre du groupe et TYA s'est officiellement séparé en 1975 après une ultime tournée aux USA.


Dernière édition par Bloomers le 05.04.15 2:06, édité 1 fois
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Electric Thing le 18.04.08 15:50

J'ai toujours bien aimé ce groupe. Alvin Lee, l'homme le plus rapide (ça ne lui a pas apporté que des louanges) en rajoute parfois un peu trop en live mais tous les albums du groupe ont leur pépites en or massif, et il serait dommage de passer à côté de l'un d'entre eux sous prétexte que le guitariste sait enfiler des gammes à fond les ballons... D'ailleurs il ne sait pas faire que ça !

Je les possède tous (jusqu'à Recorded Live compris, plus le Live At The Fillmore East 1970) et c'est toujours avec autant de plaisir que je les écoute.
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par leptilou le 22.04.12 17:51

Ecoutez d’abord « I May Be Wrong, But I Won’t Be Wrong Always » un morceau très jazzy
cheers
Excellent ce "undead" Live... et en effet, il y a un coté très jazzy dans ce rock façon Alvin Lee... accord jazz et solo en octave façon Wes Montgomery ou que sais je encore...
avatar
leptilou

Messages : 1277
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 64
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Blueleader le 06.03.13 20:40

Alvin Lee est mort aujourd'hui...



avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 54
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par vincent le 06.03.13 20:42

Posté dans le topic RIP...
Nos héros partent...
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Karpof le 06.03.13 20:51

je viens de l'apprendre.

Quelle tristesse, mais quelle tristesse ! - ce mec était un GEANT. No
avatar
Karpof

Messages : 4324
Date d'inscription : 16/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Tontonjimi le 06.03.13 21:00


Surtout que...et puis Johnny Winter qui n'est plus au top non plus faudrait pas que lui aussi..
avatar
Tontonjimi

Messages : 4007
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 44
Localisation : Somewhere Over The Rainbow

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien.damarey@numericable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par upfromtheskies le 07.08.13 19:49

Alvin Lee s'appelait en réalité Graham Barnes.
avatar
upfromtheskies

Messages : 1200
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/gilouseb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Bloomers le 05.04.15 2:31


RADIO PODCAST

https://www.mixcloud.com/Bloomerslovers/blues-legends-7-ten-years-after-story-part-1/

INTRO
01 I Want To Know (Ten Years After 1967)
02 The Adventure Of A Young Organ (Ten Years After 1967)
03 I Can't Keep From Crying (Ten Years After 1967)
04 Help Me (Ten Years After 1967)
05 The Sounds (single 1968)
06 I May Be Wrong, But I Won't Be Wrong Always (live 68 - Undead)
07 Spider In My Web (live 68 - Undead)
08 Hear Me Callin' (Stonehenge 1969)
09 No Title (Stonehenge 1969)
10 I'm Going Home (live Woodstock 1969)

https://www.mixcloud.com/Bloomerslovers/blues-legends-7-ten-years-after-story-part-2/

01 Good Morning Little Schoolgirl (Shhh...1969)
02 The Stomp (Shhh...1969)
03 Love Like A Man (Crickelwood Green 1970)
04 50.000 Miles Beneath My Brain (Crickelwood Green 1970)
05 Think About The Times (Watt 1971)
06 Gonna Run (Watt 1971)
07 One Of These Days (A Space In Time 1971)
08 I'd Love To Change The World (A Space In Time 1971)
09 Choo Choo Mama (Rock & Roll Music To The World 1972)
10 Religion (Rock & Roll Music To The World 1972)
11 Woke Up This Morning (Recorded Live 1973)
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Karpof le 05.04.15 11:50

cheers cheers
avatar
Karpof

Messages : 4324
Date d'inscription : 16/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ten Years After (1967-75)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum