Black Jazz Records

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Black Jazz Records

Message par Norbert le 06.01.13 18:33




Black Jazz Records….un label aujourd’hui malheureusement un peu oublié mais dont la qualité de la production, eut égard à la brièveté de son existence (1971-76), et la parcimonie de ses parutions (seulement 20 albums édités) reste sans équivalent…Et pourtant…que de merveilles sur ce label fondé en 1971 par Dick Scory et le pianiste et producteur Gene Russell à Oakland en Californie.



L’idée de départ des deux hommes était de mettre sur le marché du jazz , alors en perte de vitesse, une alternative musicale reflétant le courant politique et idéologique de l’époque…On était alors en pleine période Black Power, combat pour les droits civiques etc.…



De la même façon qu’il se voulait être le reflet des bouleversements de son temps, Black Jazz Records se voulait être le reflet des courants musicaux qui traversaient la musique en général et le jazz en particulier en ce début des années 70…
Autour d’une dizaine de musiciens « maison » et d’un esthétisme très militant, Black Jazz Records propose alors des enregistrements qui n’ont rien à envier aux meilleures productions Blue Note, Impulse, CTI ou Flying Dutchman du moment. Certains des artistes du label tel Doug Carn ont vendu plus d’albums que Dave Brubeck ou Ramsey Lewis.
Peut-être mieux qu’aucun autre label de l’époque, Black Jazz Record a réussi la synthèse unique d’un jazz-funk aux réminiscences free mâtinées d’un parfum soul d’une rare efficacité.



Les principaux musiciens du label sont les pianistes Doug Carn et le bopper Walter Bishop qui a débuté aux côtés de Charlie Parker et Miles Davis ; le guitariste Calvin Keys qui a côtoyé Ray Charles, Bobby Hutcherson et Pharoah Sanders ; le bassiste Cleveland Eaton (Ramsey Lewis ,Count Basie) dont l’album « Plenty Good Eaton » est considéré à juste titre comme l’une des plus belles et des plus représentatives réussites du label et du jazz funk…


Autour de ce noyau dur de Black Jazz Records et au gré des besoins et des enregistrements, on croise également des habitués des séances studios de ce début des années 70 : les batteurs Idris Muhammad, pensionnaire de CTI que l’on retrouve sur l’excellent Coral Keys de Walter Bishop en 71 ou Ndugu Leon Chancelor pour Proceed With Caution! De Calvin Keys en 74…



Une autre originalité du label aura été de donner un bel espace d’expression à des voix féminines moins connues comme Kellee Patterson en 1974 sur l’album Maiden Voyage qui offre une intéressante reprise de la composition d’Herbie Hancock. L’épouse du fondateur du label, Jean Carn se distingue elle, sur les albums de son mari tel Revelation (1973) et sa troublante mise en mots de Naima de Coltrane (notons pour l’anecdote la présence également sur cet enregistrement de Rene Mc Lean, fils de Jackie, au saxophone et à la flûte).Un autre bel exemple de l’originalité de BJR sont les deux albums du groupe instrumental The Awakening formé de Reggie Willis à la basse, Arlington Davis Jr à la batterie, Frank Gordon
Steve Galloway, Richard Brown, Bill Henderson aux cuivres et Ken Chaney aux claviers: Hear, Sense And Feel [1972] et Mirage (1974).


Malheureusement la belle histoire de Black Jazz Records devait s’achever brutalement avec la faillite du label et la disparition de son fondateur Gene Russell en 1981…Nous reste donc aujourd’hui ces 20 albums, 20 pépites, ancrés dans leur époque et dont les sonorités n’ont jamais semblées aussi actuelles qu’aujourd’hui…



Le site Black Jazz Records

Dans la rubrique habituelle,un double best of Black Jazz Records,excellente entrée en matiere pour partir à la découverte des merveilles de ce label Very Happy
avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 52
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black Jazz Records

Message par Blueleader le 06.01.13 19:30

Passionnant cheers

Je me précipite sur le best-of, un grand merci Freebird ! Very Happy
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 53
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black Jazz Records

Message par parisino le 06.01.13 19:52

Merci Freebird, je connaissais sans pour autant en avoir écouté. C'est vrai que ça donne envie. Je crois que j'ai vu les imports chez Gibert Joseph, par contre le prix waou... 30 euros le cd.

Je pense que je dois en avoir au moins 3 dans mon B...

Cool merci.

avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 41
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black Jazz Records

Message par Wu wei le 06.01.13 20:11

merci beaucoup pour cette présentation fort alléchante !!

ça donne très envie, je cours sur le best of !

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black Jazz Records

Message par Wu wei le 05.11.13 17:21

depuis, j'en ai découvert d'autres... que je gardais sous le coude pour un avis "global", un retour sous peu donc... mais je tenais à remonter ce topic, ne serait-ce que parce qu'il m'a fait découvrir ce label et qu'ils méritent (le label et le topic) le détour Smile

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Black Jazz Records

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum