5 by Monk by 5 (1959)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5 by Monk by 5 (1959)

Message par Wu wei le 04.12.12 0:13




   Thelonious Monk – piano
   Thad Jones – cornet
   Sam Jones – contrebasse
   Charlie Rouse – saxophone ténor
   Art Taylor – batterie


   "Jackie-Ing" – 6:06
   "Straight, No Chaser"  – 9:21
   "Played Twice (Take 3)" – 7:59
   "Played Twice (Take 1)" – 6:56
   "Played Twice (Take 2)" – 7:52
   "I Mean You" (Monk, Coleman Hawkins) – 9:47
   "Ask Me Now" – 10:46

Les USA changent aussi vite que les mœurs, l’arrestation (tout à fait justifiée on s’en doute) de Monk en 1957 ne donnera pas lieu à d’aussi funestes conséquences que la précédente, il pourra bientôt jouer au Five Spot et connaitre la gloire dans une série de concerts et de collaborations de longue durée.
Il faudra attendre début juin 1959 pour qu’une nouvelle séance d’enregistrement ait lieu pour Riverside.
En trois jours l’album sera bouclé, pour l’occasion un quartet de luxe est réuni. On ne peut plus parler de cohésion à ce niveau là tant ceux là sont proches, le tout rehaussé par la présence flamboyante d’un Thad Jones au cornet. Plus encore que la nouvelle composition Played Twice c’est l’acharnement  du quintet à la jouer durant toute la première journée qui force le respect (d’autant que la version proposée sur l’album sera un collage de plusieurs prises). Le lendemain sera le moment idéal pour enregistrer trois standards du pianiste. Et afin de compléter les sessions un vieux morceau dédié à sa nièce Jackie-ing.
Les compositions, bien que très bonnes, n’expliquent pas cet album, du moins ses qualités. Car nous avons affaire ici à un album quasi parfait. Reconnu pour son talent Monk semble assumer plus aisément sa personnalité, du moins il semble qu’on lui laisse le champ libre. La loufoquerie, la folie sont toujours présentes mais c’est ici la simplicité, la rigueur qui effleurent à chaque instant (peut être est-ce dû au tempo assez calme de l’ensemble). C’est, paradoxalement, en s’appuyant sur la stabilité monkienne que les autres musiciens peuvent donner libre cours à leur faconde.
Ainsi nous avons cinq compositions de Monk jouées pas cinq musiciens.
Et sans doute l’album idéal pour entrer dans l’univers de Monk, suffisamment structuré pour ne pas se perdre et joyeusement burlesque pour se perdre dans la galerie des glaces musicales d’un chef d’œuvre.

D'autres infos sur l'artiste et sa discographie sur le forum : ici

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum