Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Blueleader le 07.10.12 23:49



Après "STP" et "Hammer of the Gods", on se calme un peu.
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 53
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Karpof le 08.10.12 21:38

J'adore lire mais en ce qui concerne les bio de musiciens j'ai souvent de gros blocages.. je ne sais pas d'où ça vient ?.. mon peut d'intérêt en général pour l'exhaustivité de la carrière de ces gens, des biographies (peut-être souvent mal écrites) qui dans le fond n'apportent aucun crédit supplémentaire au mélomane que je suis et/ou à mes coups de foudre musicaux...

Passe encore pour certains articles dans la mesure où ils ne s'étendent pas trop - mais quand j'y pense... j'ai encore dans un coin le livre de Nigel Williamson, Led Zeppelin, Tournon, coll. « L'essentiel sur... », qui n'est pourtant pas trop long, mais même là j'ai décroché. alien

Bref.. par contre pour le dîvin Irlandais je pense vraiment faire une exception, j'adore ce mec, le charisme et l'énergie qui déployait, son humilité et l'impact qu'il avait auprès du public Irlandais et la ferveur qu'il suscitait , donc: est-ce que cette bio se lit bien Blueleader ? est-elle récente ? et question subsidiaire: l'ambiance des époques successives traversées par RORY sont-elles bien rendues en général ?


thks ! pirat

avatar
Karpof

Messages : 4324
Date d'inscription : 16/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Blueleader le 08.10.12 22:27

Ca se lit très bien et très vite; c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse ( ce qui n'est surement pas le cas, mais on souhaite parfois voir Rory se lacher un peu, ce qui n'arrive jamais )
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc.. Mais humainement c'était certainement un sacré type.
Ce qui marque le plus c'est sa profonde solitude et
son absence d'attaches - pas d'épouse, pas de gosses, un petit fond de tristesse au bout du compte.
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 53
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Wu wei le 08.10.12 22:29

Blueleader a écrit:Ca se lit très bien et très vite; c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse ( ce qui n'est surement pas le cas, mais on souhaite parfois voir Rory se lacher un peu, ce qui n'arrive jamais )
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc.. Mais humainement c'était certainement un sacré type.
Ce qui marque le plus c'est sa profonde solitude et
son absence d'attaches - pas d'épouse, pas de gosses, un petit fond de tristesse au bout du compte.

pas lu le livre... mais franchement c'est un des musicos que j'ai du mal à regarder tellement il me fait du mal...
franchement c'est beau, c'est fort, c'est magnifique... mais c'est d'une tristesse rory

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Tontonjimi le 08.10.12 22:35

en même temps, il fesait du Blues, pas du Oum-Papa What a Face
avatar
Tontonjimi

Messages : 4007
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 43
Localisation : Somewhere Over The Rainbow

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien.damarey@numericable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Wu wei le 08.10.12 22:39

Tontonjimi a écrit:en même temps, il fesait du Blues, pas du Oum-Papa What a Face

Hooker me fait marrer Suspect
(enfin j'exagère bien évidemment, mais il y a parfois une barrière culturelle, je ne parle pas couleur de peau [bien que cela joue peut être] mais références étranges que l'on ne maîtrise difficilement... qui fait que l'émotion passe sur le moment et s'effiloche ensuite, du coup on réécoute pour la retrouver, rory c'est un peu comme Manset chez moi... des fois j'esquive)

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Tontonjimi le 08.10.12 23:13

j'ai jamais trouvé Rory triste au point de se jeter dans la Seine Question
avatar
Tontonjimi

Messages : 4007
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 43
Localisation : Somewhere Over The Rainbow

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien.damarey@numericable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Wu wei le 08.10.12 23:20

Tontonjimi a écrit:j'ai jamais trouvé Rory triste au point de se jeter dans la Seine Question

moi oui

franchement je peux écouter du ferré en chantonnant ou chopin d'une oreille distraite (j'abuse un poil) ... mais l'avoir les dvd au rockpalast m'ont foutu un sacré coup de blues (sisi j'ose)... je sais pas... le genre vrai misère émotionnelle... l'anti cyril collard (l'insurpassable réalisateur des nuits fauves) mais je ne généralise pas hein, c'est perso comme effet.

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par vincent le 08.10.12 23:57

Tontonjimi a écrit:j'ai jamais trouvé Rory triste au point de se jeter dans la Seine Question


De toutes façons, faut être fou pour s'y jeter dedans... C'est trop sale!!!
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Tontonjimi le 09.10.12 0:12

vincent a écrit:
Tontonjimi a écrit:j'ai jamais trouvé Rory triste au point de se jeter dans la Seine Question


De toutes façons, faut être fou pour s'y jeter dedans... C'est trop sale!!!
Oui, même Jacques Chirac n'y trempe pas un orteille, c'est dire à quel point c'est crade What a Face
avatar
Tontonjimi

Messages : 4007
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 43
Localisation : Somewhere Over The Rainbow

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien.damarey@numericable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Karpof le 09.10.12 13:09

Blueleader a écrit:Ca se lit très bien et très vite; c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse ( ce qui n'est surement pas le cas, mais on souhaite parfois voir Rory se lacher un peu, ce qui n'arrive jamais )
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc.. Mais humainement c'était certainement un sacré type.
Ce qui marque le plus c'est sa profonde solitude et
son absence d'attaches - pas d'épouse, pas de gosses, un petit fond de tristesse au bout du compte.

thk blue pour tes impressions Very Happy - je vais me laisser tenter de toute façon; mais c'est dire mon inculture: je ne connaissais pas cet aspect là du personnage, je veux dire cette profonde solitude intérieure, du moins pas à ce point ... d'un autre coté, effectivement, aurait-il été le bluesman que nous connaissons si il en avait été autrement ?

bon, et tant pire pour le coté "hagiographique" bounce cheers
avatar
Karpof

Messages : 4324
Date d'inscription : 16/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Ayler le 09.10.12 13:35

Blueleader a écrit:c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse (...)
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc..
Je te conseille alors le livre de Gerry McAvoy (il n'est malheureusement pas traduit en français).


_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5232
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Blueleader le 09.10.12 16:41

Ayler a écrit:
Blueleader a écrit:c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse (...)
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc..
Je te conseille alors le livre de Gerry McAvoy (il n'est malheureusement pas traduit en français).


merci du conseil Very Happy
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 53
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Garbage Man le 09.10.12 19:03

Blueleader a écrit:Ca se lit très bien et très vite; c'est écrit par un proche et c'est presque une hagiographie, au risque de rendre le principal intéressé un peu lisse ( ce qui n'est surement pas le cas, mais on souhaite parfois voir Rory se lacher un peu, ce qui n'arrive jamais )
Musicalement j'aurais souhaité plus de détails sur la genèse des disques etc.. Mais humainement c'était certainement un sacré type.
Ce qui marque le plus c'est sa profonde solitude et
son absence d'attaches - pas d'épouse, pas de gosses, un petit fond de tristesse au bout du compte.

Oui le livre est très court tout comme le suivant Rock en Cork - qui se concentre sur l'héritage laissé par Rory Gallagher dans la mémoire collective. Perso j'aime beaucoup son style, il va droit à l'essentiel. On sent que c'est un journaliste avant tout. Il sait s'effacer devant son sujet sans nous soûler avec un style ampoulé comme c'est bien trop souvent le cas chez les journalistes Rock. J'ai eu la chance de le rencontrer c'est un homme incroyablement chaleureux et drôle. Pour l'aspect hagiographique il faut savoir que JN Coghe est un ami de Donal Gallagher (frère de Rory) donc forcément ça restreint sa liberté, d'autant plus que Donal a préfacé le second bouquin sur Rory.
Mais il est vrai que pour le moment l'ouvrage de référence sur Rory demeure celui de Gerry McAvoy comme l'a souligné Régis. Plus immersif et plus long, il n'hésite pas à dévoiler certains aspects plus sombre de la personnalité de Rory (cf. les femmes, la solitude et son alcoolisme) mais il ne manque jamais de souligner ses qualités.
Je suis d'accords avec Fando, l'histoire de Rory Gallagher est celle d'une longue déchéance. C'est parfois très triste mais Rory était vraiment quelqu'un d'unique et qui portait en lui des valeurs qui manque cruellement aujourd'hui dans le milieur du Rock et de la musique en générale.
avatar
Garbage Man

Messages : 1301
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 29
Localisation : 94

Voir le profil de l'utilisateur http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Chino le 16.10.15 15:31

JE mets ici l'info postée par Yazid Manou sur le RGF:
Yazid Manou a écrit:J'ignore si l'info a déjà été publiée sur le forum. Je viens de recevoir un nouveau livre de l'infatigable Jean-Noël Coghe paru au Presses du Midi.

325 pages, 1kg67, photos noir et blanc, 1 CD, 30 €. L'ouvrage est bilingue (anglais/français) et principalement composé de photos, reproduction de coupures de presse, documents, lettres, etc.



4ème de couverture




YM

J'ai reçu l'ouvrage, qui existe en 2 versions: en N&B et en couleur. C'est un ouvrage très riche en iconographie, avec de nombreux documents inédits issus de la collection de Jean-Noël Coghe, qui fut proche de Rory et de Donal Gallagher (le frère de Rory): on y trouve des articles, des coupures de presse, des tickets, des affiches, des échanges de mails qui ravira fans et amateurs du grand musicien irlandais.

Encore un ouvrage très intéressant, l'oeuvre d'un fan, d'un passionné érudit sans qui la bibliographie autour de Rory Gallagher serait bien pauvre, surtout en langue française!

Jean-Noël Coghe est le gardien de la flamme gallagherienne, et cet ouvrage complètera les autres ouvrages qu'il a consacrés à Rory Gallagher, son ami.
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Noël Coghe : Rory Gallagher

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum