Gato Barbieri : Alive in New York (1975)

Aller en bas

Gato Barbieri : Alive in New York (1975) Empty Gato Barbieri : Alive in New York (1975)

Message par Ornette le 21.08.12 15:57

Gato Barbieri : Alive in New York (1975) 0060249884224_600

1. Milonga Triste
2. La China Leoncia
3. Baihia
4. Lluvia Azul

Ray Armando - Congas, Main Personnel, Percussion
Gato Barbieri - Sax (Tenor)
Ron Carter - Bass, Bass Instrument, Guest Artist, Main Personnel
Howard Johnson - Clarinet (Bass), Flugelhorn, Tambourine, Tuba
Eddie Martinez - Fender Rhodes, Main Personnel, Piano
Paul Metzke - Guitar
Portinho - Drums

Alive in New York a été enregistré les 20 et 23 février 1975. Le groupe mérite quelques mots. On ne présente évidemment pas Ron Carter. Rappelons que le guitariste Paul Metzke, très présent dans le disque, a notamment joué dans le Gil Evans Orchestra (l'album de reprises de Jimi Hendrix), dans le Tony Williams Lifetime ou encore avec Paul Motian ou Elvin Jones. Howard Johnson, qui contribue fortement à l'originalité du son de l'album, a collaboré avec des musiciens aussi divers que Chet Baker, The Band, Carla Bley, Gary Burton, Miles Davis, Jack De Johnette, Gil Evans, Charlie Haden (dans le Liberation Music Orchestra), John Lennon, Taj Mahal, Charles Mingus, Jaco Pastorius, Archie Shepp, Pharoah Sanders ou Muddy Waters.

Alive in New York est un des derniers grands disques de Gato Barbieri. Si l'on perçoit déjà ça et là comment le saxophoniste pourra sombrer dans la musique la plus sirupeuse qui soit, Barbieri a encore ici le feu sacré. Son souffle transmet un enthousiasme qui balaie toutes les réticences. Certes, il n'y a plus guère de traces de free jazz ici : les sonorités sont plus celles du jazz-rock (Fender Rhodes et guitare obligent) et l'heure n'est plus aux improvisations libres et aux notes hurlées sans retenue. L'intérêt de cette musique est ailleurs : des rythmes chaloupés ou enfiévrés, la sonorité ronde de Carter, la guitare lancinante de Milonga Triste, la montée progressive de l'intensité au cours de morceaux finement construits et, last but not least, le son parfait et le sens imparable de la mélodie qui caractérisent encore Barbieri à l'époque. Et puis il y a bien sûr le morceau en quatre parties La China Leoncia. Après une introduction digne du meilleur Pharoah Sanders, avec l'entremêlement subtil du saxohone et du tuba, c'est du pur Gato Barbieri qui nous est offert : hypnotisant, fiévreux et, finalement, orgiaque.
Ornette
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

Gato Barbieri : Alive in New York (1975) Empty Re: Gato Barbieri : Alive in New York (1975)

Message par Blueleader le 21.08.12 16:32

Alléchant, merci Ornette. De plus, je ne connais pas du tout le guitariste, Paul
Metzke, et m'en vais faire quelques recherches de ce pas...
Blueleader
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 55
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gato Barbieri : Alive in New York (1975) Empty Re: Gato Barbieri : Alive in New York (1975)

Message par parisino le 21.08.12 22:07

Paul Metzke est également présent sur l'album de Gato Batbieri "Yesterdays". Je me le re-écoute et puis je repasse, ça fait pas mal d'années qu'il ne passe pas sur ma platine.

Merci Ornette pour ces chroniques.
parisino
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 44
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gato Barbieri : Alive in New York (1975) Empty Re: Gato Barbieri : Alive in New York (1975)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum