Art Blakey's Jazz Messengers with Thelonious Monk (1957)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Art Blakey's Jazz Messengers with Thelonious Monk (1957)

Message par Wu wei le 11.08.12 22:14




1. "Evidence"  
2. "In Walked Bud"  
3. "Blue Monk"  
4. "I Mean You"  
5. "Rhythm-A-Ning"  
6. "Purple Shades"  

bonus tracks

7. "Evidence (alternate take)"  
8. "Blue Monk (alternate take)"  
9. "I Mean You (alternate take)"  


   Bill Hardman
— trompette
  Johnny Griffin —  saxophone ténor
   Thelonious Monk — piano
  Spanky DeBrest — contrebasse
   Art Blakey — batterie

Art Blakey l’un des plus grands batteurs et leader de l’histoire du jazz. Il a accompagné les plus grands (et d’autres) il sera des premiers enregistrements de Monk (chez blue note) et sur les derniers, ils furent amis, se vouant un respect mutuel.  Ils ont envie d’enregistrer ensemble depuis longtemps déjà, ainsi alors que Monk répète avec Coltrane et peu de temps avant d’aller casser la baraque au five spot, il a droit à une « permission », celle de pouvoir aller chez Atlantic jouer avec les (fameux) jazz messengers.

La rencontre aura lieu sur deux jours (14,15) de mai 1957. Deux jours pour enregistrer un morceau  de Griffin mais surtout cinq compositions de Monk (les pistes supplémentaires disponibles sur cd, seront des alternates takes des morceaux déjà présent sur l’album original).  Les deux hommes sont là pour se faire plaisir (Spanky DeBrest arriva en cours de route, du fait d’un premier musicien tellement dans le plaisir qu’il en oublia de rester sobre… puis debout) il est question de partager un bon moment et non de repousser les limites de la musique ou même d’explorer les recoins des compositions.
On notera que Monk (comme il semblait se plaire à le faire) retire les partitions aux musiciens dès le début des sessions, il se moquera également des musiciens soucieux d’avoir fournis une bonne prestation. Comme on son habitude Blakey fait plus qu’assurer, il se révèle être un véritable volcan derrière les solistes, avec  une énergie de tout les instants il tient le groupe en place, sa main droite (sur les temps 2 et 4) apportent la dose métronomique nécessaire à l’ensemble, tandis qu’il swing dans une approche dynamique proche d’un son afro (si on extrapole on peut trouver du rocksteady là-dessous) lui permettant de moduler son jeu en fonction des besoins de l’instant sans se départir de l’homogénéité de l’ensemble.
Monk lui semble d’humeur égale, à l’instar des autres musiciens  il « assure » sa partie avec brio mais sans non plus sortir des sentiers battus. Il s’agit principalement de ses compositions il les connait et les maîtrises suffisamment pour les faire « chanter » sans s’y laisser prendre.

Un bon album entre amis, qui swing ce qu’il faut, mais peut parfois sonner comme une légère déception.

D'autres infos sur l'artiste et sa discographie sur le forum : ici

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum