Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Tiger le 09.08.12 12:16




1. Woman from Tokyo – 5 : 48
2. Mary Long – 4 : 23
3. Super Trouper – 2 : 54
4. Smooth Dancer – 4 : 08
5. Rat Bat Blue – 5 : 23
6. Place in Line – 6 : 29
7. Our Lady – 5 : 12




De tous les albums de Deep Purple, « Who do we Think we Are » est un de ceux qui a la pire réputation. Il faut dire que l’album a été enregistré den deux fois :
D’abord à Rome, où seul 2 titres furent crées et un seul gardé : « Woman from Tokyo », le second étant retiré à cause des querelles que les tournées incessantes ont amplifiés.
La seconde à Francfort, où le groupe bouclera finalement l’album.
Entre temps, le mythique Made in Japan… mais ceci est une autre histoire, que je vous conterai prochainement.
Ian Gillan veut claquer la porte, mais il accepte de terminer les tournées déjà faites.
Quant est-il de l’album enregistré ? Les critiques plus ou moins assassines, couplés au succès du Made in Japan sortit très (trop ?) peu de temps avant et le fait que Machine Head se vendait encore assez bien, firent de l’album un semi-échec commercial.
Mais ici, le succès commercial ne nous intéresse pas, sinon, nous ne préférerions pas John Coltrane à Lady Gaga !



L’album s’ouvre donc sur « Woman from Tokyo ». Excellent titre… qui ne ût jamais joué sur scène en entier avec Blackmore à la guitare. D’ailleurs, il faudra attendre 1984 pour que le titre vienne sur scène, puisqu’il ne sera pas joué sur la tournée promo de l’album. Depuis l’arrivée de Steve Morse, le titre est joué de façon complète, merci Steve.
« Mary Long » est le seul titre assez défendu durant la tournée promotionnelle de 1973. Remplaçant « Child in Time », il disparaîtra, durant la tournée américaine printanière pour le retour de « Child in Time »… ce qui fait que la fin de tournée n’aura que 6 titres : les 6 de Made in Japan, avec en rappel éventuel « Black Night », 1 h 05-1 h 10 à tout cassé.
Le titre lui-même ? Il est assez bon, rien d’un niveau de « Highway Star », mais ça va.
« Super Trouper »… je déteste pas. Mais les effets ( ?) sur la voix sont par contre franchement mauvais et donne un effet assez confus au titre qui le desserve particulièrement.
« Smooth Dancer » est un titre de Hard Rock comme le groupe pouvait en écrire 5 par jours.




La Face B débute sur « Rat Bat Blue », un titre dont le riff est proche de « Watch Your Step ». Comparé, ce n’est plus de la ressemblance… mais du plagiait !
Le solo de clavier est par contre bon.
« Place in Line », où Ian Gillan chante de façon inhabituelle. Assez bluesy… mais l’ensemble ne décollant qu’à plus de la moitié…
« Our Lady » est un titre dont l’ambiance me fait penser aux morceaux Beatlelien de la Mark I…




Les bonus, que sont-ils ?
Une version remixée de « Woman from Tokyo » plus longue est assez bonne… un bon premier bonus.
Le bridge alternatif qui suit est à mon sens un peu inférieur à celui retenu sur l’album mais est intéressant. N’avoir cependant qu’un extrait d’une chanson est présente cependant un rendus assez étrange.
« Painted Horse » est le titre des sessions romaine qui fut mis au placard par Blackmore, aurait à mon sens, amélioré l’album. L’harmonica d’Ian Gillan lui procure un feeling très différent de ce que fait d’habitude le groupe.
« Rat Bat Blue » (Witing session) est une minute sympathique.
L’instrumental « First Day Jam » est une Jam, donc assez décousue. Quelques traits inspirés par ci par là cependant.
Les remixe de 1999 de « Our Lady » et « Rat Bat Blue » qui sont respectivement avant et après « Rat Bat Blue » (Writing Session) sont plus réservé aux seuls passionnés.




Au final ? Comme dit précédemment, les relations tendues dans lesquels l’album fut crée n’ont sans doute pas participé à la force de l’album… quelques titres sont cependant bons : ceux joués en Live « Mary Long », « Rat Bat Blue » et « Woman from Tokyo », les autres étant soit trop long, soit sentant le réchauffé. Le fait que cet album fut enregistré rapidement entre deux tournée n’a peut être pas permis non plus au groupe de se reposer et de réfléchir ensemble de façon construite afin d’améliorer les morceaux… mais après, même si le groupe avait eu le temps, aurait-il pu le faire ? Il faut dire qu’en 1973 les relations entre Blackmore et Gillan en étaient arrivé à un point que les deux ne se parlaient plus, après le dernier concert de la tournée à Osaka, sans rappel et qui est globalement considéré comme l’un des meilleurs de l’année (qui manque cruellement de spontanéité), la Mark II se sépare…
La Mark III arrivera prochainement, mais… patience…
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 20
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Ted le 10.08.12 21:00

First Day Jam c'est Blackmore qui tiens la basse, bizarre cela se fait alors que GILLAN/GLOVER ne sont pas dans le studio...tiens tiens..

merci pour cette chronique

pour le reste c'est un album que j'aime bien, sauf SUPER TROUPER parfois tout ces effets surtout pour IAN PAICE..
avatar
Ted

Messages : 826
Date d'inscription : 22/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Ted le 10.08.12 21:50


WHO ...est le 4ième album studio de DEEP PURPLE MK2, le plus sous
estimé aussi, Pourquoi? son malheur est de venir après le IN ROCK /MACHINE HEAD et
surtout le MADE IN JAPAN parut juste avant..
Après l'euphorie du succès du MIJ, des conflits d'égo apparaitront surtout entre RITCHIE BLACKMORE et IAN GILLAN...
Cela va se sentir sur l'album il y a comment dire un manque de folie propre aux albums précédents , donc malgré qu'il soit quasiment passé au travers ce disque contient cependant de très bonnes surprises...

Quand je parle que les problèmes datent d'après les concerts du MIJ c'est un peu faux car l'enregistrement de WHO DO... commence en 72 et déjà à cette époque IAN GILLAN songe sérieusement a quitter DP, en décembre 72
Gillan en avait déjà assez et déclare "Je compte quitter le groupe en juin 73..."

Pour l'enregistrement de cet opus ils font de nouveau appel au studio mobile des STONES et débutent les sessions à Rome en juillet plus précisément donc avant les concerts du Japon car groupe n'avait pas l'intention de sortir un live
Roger Glover nous dit qu'il préfère ce genre de studio que la froideur des studios "fixes"

WOMAN FROM TOKYO sera le premier titre à être mis en boite....très cool c'est la première qu'ils commencent un disque par un morceau plus lent,composer dans la lignée le titre PAINTED HORSE ne sera pas retenu
finalement sur l'album en cause je crois des problèmes de transport vu qu'ils change aussi d'endroit pour l'enregistrement, et surtout Blackmore n'en veut pas. On impute souvent les problèmes dans le groupe au seul Blackmore, IAN GILLAN lui avait du mal a voir que le leader-ship de DEEP PURPLE ne soit que pour un guitariste dans l'esprit de Gillan ce rôle est plus dévolu à un chanteur, c'est du moins son avis a cette époque.

MARY LONG on accroche bien à ce titre,
MARY LONG est une journaliste qui avait "descendu" dp, le groupe a répondu dans cette chanson avec des paroles "polissonnes"



j'ai trouvé ceci..

Mary Long is a composite name. Mary Whitehouse and Lord Longford were
the self-appointed guardians of public morals in England's early
seventies. Mary told 'Johnny' (that's Johnny Speight, a TV writer who
made the establishment cringe) not to write such trash….a waste of
public money…the BBC (who were bravely responsible) is funded by public
money. These people would rail against anything which might be
considered 'untoward'. They were the publicity conscious PC fascists of
their day; nothing much changes except that the currently
self-righteous use the bon mot 'inappropriate'.

Roger and I clearly were not suggesting that either Whitehouse or
Longford would stoop to drowning kittens or drawing a piece of graffito
on a toilet wall, but there is and always has been a sinister whiff of
hypocrisy emanating from the pulpit of the pious.


SUPER TROUPER est bof bof avec des effets de batterie pas du meilleur gout, et les choeurs font très pop...on est loin de la fougue auquel ils nous avaient habitués ce titre sortira de nombreuses fois cependant en single, et parfois avec des b-side surprenantes.BLOODSUCKER..entre autre..

SMOOTH DANCER...étonnamment pour moi ce titre devrait plus se trouver sur IN ROCK on est en plein flash back avec une étonnante puissance
.la face b du disque est du même acabit si ce n'est que la ...c'est vraiment DP, riffs dévastateurs de Blackmore, Lord à fond et Ian Paice déchainé derrière ses futs ..
RAT BAT BLUE est tout simplement monstrueux..

PLACE IN LINE est gentillet, un rien bluesy mais sans véritablement d'âme, Blackmore est avant tout un rocker alors les tentatives de jouer ce genre ne lui convient vraiment pas..mais ce morceau à un certain charme ( il a mieux réussi dans LAZY du MACHINE HEAD)

OUR LADY clôture l'album c'est un peu planant comme chanson je l'aime bien

C'est pour ma part un peu dommage que cela soit un album oublié et avouons que l'ont loin du hard rock brutal
avatar
Ted

Messages : 826
Date d'inscription : 22/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Wu wei le 10.08.12 22:27

merci de cette chronique et des avis, je ne le connais pas du tout celui-ci, j'vais combler cette lacune sous peu, vous donnez envie

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Tiger le 14.08.12 18:25

Merci pour cette chronique, qui se rejoint sur certains points et diffèrent du mien.
Pour ma part, qu'il soit oublié, à moitié, car je ne le trouve pas d'un niveau de "Fireball".
Demain, je ferais le "Made in Japan" et "Burn", deux albums que je connais par coeur et que je n'ai presque pas eu besoin de réécouter.
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 20
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Ted le 14.08.12 22:25

Tiger a écrit:Merci pour cette chronique, qui se rejoint sur certains points et diffèrent du mien.
Pour ma part, qu'il soit oublié, à moitié, car je ne le trouve pas d'un niveau de "Fireball".
Demain, je ferais le "Made in Japan" et "Burn", deux albums que je connais par coeur et que je n'ai presque pas eu besoin de réécouter.
j'ai hâte de te lire...
avatar
Ted

Messages : 826
Date d'inscription : 22/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par upfromtheskies le 22.08.14 22:26

R&F 74 de mars 73:



avatar
upfromtheskies

Messages : 1199
Date d'inscription : 17/06/2012
Localisation : strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/gilouseb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deep Purple - Who Do We Think We Are (1973)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum