Deep Purple - Live in Montreux 69 (2006) "Kneel and Pray"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deep Purple - Live in Montreux 69 (2006) "Kneel and Pray"

Message par Tiger le 23.07.12 11:18



Enregistré le 4 Octobre 1969 au casino de Montreux (qui nous donnera Machine Head un peu plus de deux ans après), soit deux semaines seulement après « Concerto for Group & Orchestra », ce concert s’en distingue cependant assez nettement. La principale raison est bien sur le fait que c’est un véritable concert qui nous est présenté ici. Ce n'est pas un bootleg audience comme l'Inglewood, mais un enregistrement professionnel (multipiste, je n'en suis pas, mais c'est au pire un excellent soundboard)


Après un début par l’orgue, l’intro rugissante de « Speed King » se fait entendre. Ian Gillan chante hurle plus qu’il ne chante. Le refrain n’est pas encore écrit. Et quelques paroles différentes. La section duel guitare/clavier n’est pas présente, mais la reprise du chant et déjà présente, sauf qu’Ian Gillan.
« Hush » disparaîtra de la setlist dans quelques mois. Le chant de Gillan est bien sur plus posé sur ce titre que « Speed King ». Jon Lord rallonge copieusement son solo, on aime ou on n’aime pas.
« Child in Time » n’est pas parfait. Dans quelques mois, le titre sera pleinement maîtrisé.
« Wring that Neck » est l’occasion pour Blackmore et Lord de faire tous les deux longs soli. Dans l’exercice, c’est bon, mais c’est le genre d’improvisation démonstrative et stérile qui peut en énerver plus d’un. Heureusement le groupe se limitera dans plus d’un an et demi, à cet exercice démonstratif, que plus réduit.
« Paint it Black » n’a de « Paint It Black » que le riff, qui sert d’introduction au solo de batterie d’Ian Paice. Ce titre réapparaîtra en 1993 en étant joué de façon complète et étant donc une reprise à proprement parler. Là aussi, par la suite, Ian Paice ne fera plus de soli de batterie de plus de 10 minutes.
« Mandrake Root » est beaucoup plus violent et long que la version du « Live in Inglewood ». C’est une assez bonne version. Mais le constat de « Wring that Neck » est aussi vrai ici.
Viens ensuite une rareté « Kentucky Woman », c’est la seule version connue de ce titre par la Mark II. Là, le groupe s’éloigne un peu de la version studio, montrant plus d’originalité que la Mark I. Bonne version qui est un rappel tout à fait convaincant.


Au final ? Ce n’est bien sur pas le meilleur Live de la Mark II. Le chant d’Ian Gillan n’est pas toujours parfaitement dégrossit (Speed King). Je le répète, à partir de mi-1971, le groupe, avec la mise au placard de « Wring that Neck » et « Mandrake root », arrêtés d’avoir deux très longs morceaux qui ne sont que des prétextes qu’à de longs soli parfois bien trop longuets. Cependant, pour ce que cela ne dérange pas, ainsi que les collectionneurs, c’est une bonne acquisition qui embellira toutes collections.

avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 20
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum