Trombone Shorty - Backatown (2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par Wu wei le 12.06.12 0:19




"Hurricane Season" (Troy Andrews) 3:20
"On Your Way Down" (Allen Toussaint) 3:36
"Quiet as Kept" (Andrews) 3:05
"Something Beautiful" (Andrews, Ryan Montbleau) 3:42
"Backatown" (Andrews) 2:47
"Right to Complain" (Andrews, PJ Morton) 2:56
"Neph" (Andrews) 3:02
"Suburbia" (Andrews, Mike Ballard, Pete Murano, Joey Peebles) 3:19
"In the 6th" (Andrews, Dan Oestreicher) 3:17
"One Night Only (The March)" (Andrews, Montbleau) 2:49
"Where Y' At" (Andrews, Clarence Slaughter) 2:59
"Fallin'" (Andrews, Morton) 3:46
"The Cure" (Andrews, Ballard, Murano) 3:39
"928 Horn Jam" (Andrews, Oestreicher, Slaughter, Dwayne Williams) 0:55


Troy 'Trombone Shorty' Andrews – trombone, trompette, batterie, percussion, clavier, voix
Mike Ballard – contrebasse
Pete Murano – guitare
Dan Oestreicher – saxophone (baryton)
Joey Peebles – batterie
Dwayne Williams – percussion

invités

Lenny Kravitz – guitare,
Allen Toussaint – piano
Marc Broussard – voix
Clarence Slaughter – flute, saxophone
Charles Smith – synthesizer bass, vocal engineer

Trombone Shorty ne représente pas vraiment le « renouveau » du jazz ou un nouveau courant, et cela fait bien longtemps (malgré son jeune âge il a déjà pas mal d’albums et de sessions d’enregistrements) qu’il n’est plus un jeune premier, une promesse à venir.
Sa position de « chouchou » du métier (un peu à l’instar d’une esperanza Spalding) lui a assurée de belles collaborations, un statut envié, des récompenses et même des apparitions tv dans la série « treme » d’HBO… forcément le tout assure les ventes et fait, en partie du moins le show. Certains diront que c’est exactement de ce genre de locomotive, d’albums produits, markettés, avec des guests et un zeste de paillettes pour attirer les jeunes et renouveler le public. D’autres (sans doute plus attachés à des « valeurs » dont on se demande encore ce qu’elles foutent là) boudent ostensiblement ce genre de figure médiatique avec des arguments à base de considérations aussi musicales qu’une piscine pleine de petits chanteurs à la croix de bois (le genre : y’a de l’argent alors forcément c’est mauvais), mais on ne pourra pas dire que le doute qui les motive nous titille également le cortex.
Bref que ce soit par curiosité, pour courir après la mode du moment (aussi éphémère qu’une application populaire sur facebook, ça se mesure en nanosecondes) ou tout bonnement par envie : écoutons cet album.
Une chose est sûre pour qui connait l’artiste en concert (à la tv avec bons nombres d’artistes ou en solo) cet album paraîtra moins flamboyant, moins groove, moins… bon je suis pas payé au mot moi… moins quoi ! La comparaison sera toujours en faveur de la scène, mais il n’est pas le seul à devoir subir cette réalité. Nous avons donc affaire à un « produit », donc : toi ! l’amateur de roots, de son crade, de punk, de tâche de rouille et de vomi, d’une musique qui te racle la tête comme un marteau piqueur un matin de cuite… passe ton chemin, pare que là, rien ne dépasse, rien ne vient déranger le programme établi… (on m’informe que nous venons de perdre la moitié de notre lectorat habituel… les avions-nous prévenu que les sièges éjectables ne possèdent pas de parachute ? )
En revanche, on se rapproche d’une production à la Lucky Peterson ;: propre mais avec des pépites de musique et de soul à l’intérieur et une bonne couche de miel des vosges par-dessus (aucun rapport mais c’est pour voir si tu suis ami lecteur). Donc c’est léché, trop pour certain, mais c’est agréable, un vrai nid douillet pour les oreilles, un groove sympathique.

Et puis ! La Nouvelle Orléans débarque, et la messe est dite. Une basse funky et funéraire à la fois, entre passé et présent, le métal furieux des cuivres, les pieds qui tapotent, l’influence sur le rap et les guitares électriques qui traversent le coin frustré de voir cet orage refuser d’éclater. Et là, rien à dire… votre réveil à beau tenter de vous persuader qu’il est lundi matin, vous êtes encore sur le mauvais fuseaux horaires, vos pantoufles viennent de terminés dans le chat, vous mettez l’album sur la platine en croyant étaler votre miel des vosges (oui, je recycle aujourd’hui) et là… la musique vous recale illico, les compos sont de qualités, les musiciens en place, l’esprit du band s’extrait de la gangue « réunion de sidemen version tournée « âge tendre » du jazz » pour venir faire vibrer vos fibres. Album de joie, de colère, d’emportement… cette production est sans doute la plus aboutie de l’artiste, car il s’y permet tous les styles, en changeant comme on tourne au coin de la rue, avec pour point commun l’esprit versatile et primesautier de sa région d’origine.

Si vous en avez marre des longues plaintes déchirantes, parfois veines et creuses et trop « esthétique » des productions européennes (du nord ^^), et que vous avez d’une musique plaisante et bien produite… cet album est un parfait exemple de ce qui se fait de bien dans le genre.


_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"
avatar
Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par Chino le 12.06.12 8:29

Excellent Trombone Shorty, je le suis depuis un moment, et c'est en live qu'uil donne sa pleine mesure.
avatar
Chino

Messages : 2819
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par leptilou le 12.06.12 10:54

Chino a écrit:Excellent Trombone Shorty, je le suis depuis un moment, et c'est en live qu'uil donne sa pleine mesure.
Il était à Paris récemment ??? un photographe me disait qu'en effet, son spectacle de quasi 3 h était exceptionnel...
avatar
leptilou

Messages : 1277
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 63
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par parisino le 05.07.13 0:28

Très bonne nouvelle !

http://www.funku.fr/2013/trombone-shorty-invite-the-meters-sur-son-nouvel-album/

cheers  surtout pour ceux qui aime en plus les Meters !!
avatar
parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 41
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par Chino le 05.07.13 8:24

J'aime les deux! cheers 
avatar
Chino

Messages : 2819
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par vincent le 05.07.13 9:11

+1
avatar
vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par jipes le 08.07.13 12:57

Un artiste déjà mur malgré son jeune âge je l'ai découvert dans le Brass Band ou il officiait à l'époque je l'avais entendu en live au Maple Leaf à New Orleans et c'était la tuerie juste le genre de musique ou il est impossible de ne pas danser même avec un club bourré à bloc et la sueur qui dégouline. Il a fait un sacré chemein mais je trouve ses productions un brin trop léchés pour moi je lui préfère largement d'autres cadors de la Ville comme les Soul Rebels ou Jon cleary sans oublier bien sûr les Neville. Cependant je lui trouve un chouette charisme et une polyvalemce qui lui vaut d'être souvent invité en guest de groupes rock qui envoie salement. Mon pote Lionel a vu son dernier concert à Paris et c'était en effet une tuerie même si ca joue "à Toc" (a fond).

Il y a un sypmpa petit concert chez NPR tiny desk

avatar
jipes

Messages : 1017
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr/boutique.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par leptilou le 08.07.13 14:00

Moi, je ne dis rien... mais ils sera au Paris Jazz Festival dimanche prochain... le coût est prohibitif, c'est 5,50 € le prix de l'entrée du Parc Floral... (Métro Château de Vincennes)... il faudra peut être arriver de bonne heure pour y être assis et à l'ombre de cet été commençant... en effet les semaines précédentes pour des gens comme Roberto Fonseca ou Manu Katche, c'était un peu la guerre pour être bien assis... il y des amateurs... Et je pense que Shorty va attirer du monde...

http://www.parisjazzfestival.fr/fr/artistes/trombone-shorty-orleans-avenue
avatar
leptilou

Messages : 1277
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 63
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/category/concerts/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trombone Shorty - Backatown (2010)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum