Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Wu wei le 04.06.12 23:28



01. Tulsa Yesterday 11:54
02. Rosalee 9:06
03. Star Or Stone 9:32
04. Tomorrow Blues 7:07
05. Reflections On A Broken Mirror 7:37
06. Beware, Oh Take Care 7:46
07. One Hundred Days Of Rain 7:27

Chris Robinson voix
Adam MacDougall clavier
George Sluppick batterie
Mark "Muddy" Dutton basse
Neal Casal guitare

Et puis soudain, sans prévenir l’effet s’estompe ; peu à peu la drogue relâche son emprise sur tes synapses, le monde cesse d’afficher des couleurs criardes à tout bout de champ, de s’enrouler autour d’une spirale infernale, tes pieds rechaussent les semelles de plomb de la réalité, tes poumons te font souffrir, ta langue est lourde d’une mycose dû à ta surconsommation de buvard et tu l as passer sur ton palais ... elle se craquèle de douleur
Pire que tout… tu te demandes ce que tu fous à moitié à poil au milieu de l’avenue à dire bonjour à tout le monde…

L’illusion hippie fut sans aucun doute un enfant mort né, survendu avant sa naissance, mais surtout étouffé dans le vomi de sa naïveté… franchement… si vous suivez la séance de méditation présente dans « woodstock » le film vous croyez vraiment que ça va tuer le système des castes en Inde, que le capitalisme rampant va se faire une morale et que demain les militants d’europe écologie les verts vont partir à la nage détruire les continents de plastique ?
mais après ? après ce fut pire encore


A cette frénésie de serrage de mains, de démarche à la « cool brother », de musique planante… succéda la revente de haight ashbury, les pilules chimique, l’ecstasy… et on se prend à regretter Ken Kesey ou les acid test… la musique elle-même se fit plus violente, moins déjanté, plus prévue, de plus en plus formatée par des producteurs désireux de vendre plus… de vendre trop…
Après la naiveté des acid test vint le temps de la lente désillusion… un viol sans capote… une segmentation de la musique… et les stones continuaient les tournées comme si de rien était se noyant dans des piscines de dollars… tandis que page persistait à faire comme si de rien était…
Alors, au milieu de l’absorption lente et gluante des black keys par le mainstream… du phagocytage de jack white et de son talent… il fallut du temps et de la persévérance à un petit bout du rêve américain pour se frayer un chemin… Chris Robinson et son frère… parvinrent, avec les Black Crowes à remettre en marche les turbines du rock’n roll des grands jours. De petits salles en rades pourris, de centaines de personnes au stade, de compos novatrices en reprises jouissives… ce groupe… incarne durant plus de 20 ans, le rock américain… avant gov’t mule… cet esprit frondeur mélange d’énergie brute, de savoir faire et d’une volonté romantique frôlant l’idiotie bornée.
C’est l’un des soucis majeurs de la plupart des « grands groupes.auteurs » des usa… leur incapacité à être constant… difficile de tout aimer… les groupe de Robinson n’échappe pas à la règle… et tout pourrait être dit, s’arrêter là, sur cette belle histoire d’un revival…
Mais non… force est de constater qu’on a beau être blasé, on a beau se dire qu’on a tout entendu en terme de rock que seul les souvenirs nous font encore rêver… que rien ne dépassera jamais ce passé miraculeux du rock… que seul le crépusculaire nous parait attrayant…. Il reste encore, au fond de nos âmes carbonisées au napalm de la place pour une dose d’espoir… pour un dernier trip !

Osons le dire, faire l’ouverture du Dead ne suffit pas pour être adoubé par les esprits du rock… en revanche se lancer dans une dégustation poussée de peyotl…. En invoquant les totems des premiers américains… ça donne envie de jeter une oreille. C’est qu’à force de se prendre pour dieu à chaque nouvelle poignée de mescaline, on a oublié que ces petits boutons étaient aussi consommés comme remède au venin de serpent par les indiens. L’infini turbulence de la mescaline néglige son usage médicinal, néglige la peur des visions, néglige la préparation spirituelle, néglige l’esprit de communauté.

Délaissant, donc, ces corbeaux de bon augure… Chris fonde ici une communauté (le nom en anglais est « brotherhood » cela semble assez « parlant » au vu des relations avec son frère) musicale pour revenir aux sources de la musique américaine… pour descendre vers le sud tout en remontant le passé. S’il passé nécessairement par la californie et le grateful dead, avec des compos mélangeant le sucré et le très sucré de leurs performances à savoir morceau oscillant entre sautillement joyeux et moments planants… Rosalee à ce titre me semble assez représentatif de cet esprit du sud des USA, avec son funk ensoleillé, balourd comme l’ours du livre de la jungle, c'est-à-dire pataud mais léger en même temps.
Peu à peu, Robinson semble épousseter sa tenue de scène de toutes ces années de blues-rock crado pour laisser apparaîtreune musique plus planante, plus vibrante, plus détendue… sa voix fait preuve de cet accent de « gémissement nonchalant » qui caractérise les ballades psyché de ce genre de musique… le serpent d’une soul psychédélique blanche s’enroule alors autour de vos neurones… et on se retrouve à attendre les hallucinations, les yeux clôt pris sous le feux des vagues berçantes d’un groupe en osmose.


S’il est question de musique ici, c’est parce qu’il est question de communion… les compos n’ont rien de formidablement originale, la production est propre sans être percutante.. ; le projet n’a rien de novateur… mais on sent que Chris est ses compères replonge avec bonheur dans un bain de jouvence et de créativité, pour faire peau neuve, pour dépasser les clivages et les carcans musicaux…
Même le (tomorrow) blues semble comme attiré par un besoin de quiétude, de retour au source, de calypso…
Alors, au-delà des délires du chroniqueur, il convient de saluer la performance d’un « nouveau groupe » qui s’en parvenir à éclipser le dernier parvient à servir un album de haute tenue, à la fois relâché et groupé autour d’une thématique et d’une maîtrise indubitable. Toutefois, il est difficile de ne pas trouver que cela manque un peu de consistance, ce regain de naïveté semble manquer d’une touche de folk, d’une empreinte plus profondément originale… l’american beauty du dead nous revient en mémoire comme une bulle de souvenir meilleur (et acide) au milieu de l’écoute. Les quelques effets sonores semblent issus de nulle part (le son du clavier sur tomorrow blues) sans parvenir à engendrer un décalage suffisant…


On écoute cet album, avec plaisir… toutes nos fibres nerveuses heureuses de ressentir à nouveau un trip exempt de toutes arrières pensées, la montée d’adrénaline est au rendez vous…et les phases d’apaisement succèdent à l’envie de sourire à tout le monde en tendant la main.
Reste qu’une approche parfois plus lourde, plus ténébreuses, aurait pu donner à cet album une dimension supplémentaire, moins « déjà vu »… la voix de Robinson (et surtout son timbre) assurant la cohésion du projet, l’ambition des compos auraient pu être mise au service d’envolées musicales plus marquantes.
Après au milieu du maelstrom des sorties, au milieu du marketing des réseaux sociaux… cet album cosmic fait un bien fou… espérons que la descente ne soit pas pour tout de suite.

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"

Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 05.06.12 10:16

Merci. Juste merci...

Tu as très bien résumé mon sentiment... Mes sensations... Cette album me fait un bien fou. M'attire les rides du bonheur sur mon visage...

Dans le métro... Les gens costumés doivent me prendre pour un fou accompagné par l'Acid Test de Tom Wolfe que ce disque me refait lire.

Cet opus me fait penser sans aucun doute au Grateful Dead. Moi qui suis fan mais pas intégriste je ne peux qu'aimer. Ce sentiment de filiation est encore plus intense à l'écoute des lives du CRB. Des envolées, des jams... pas aussi folle que le Dead, c'est certain, mais juste belle.

Encore un jamband me direz-vous... Oui, c'est ce que j'aime, me fait vibrer. Alors pour le plus grand bien de mon ouïe, je m'y perd!!!

A bon entendeur, écoutez le!!!!

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Wu wei le 05.06.12 10:19

content si tu t'y retrouves Smile

après, je suis assez d'accord, en rédigeant cet avis j'ai écouté un live du groupe et franchement cela m'a semblé meilleur que l'album studio, la voix de Chris y apparaît moins "jouée" et plus en harmonie avec le reste du groupe et les envolées musicales ont de la place, ce qui fait du bien à l'ensemble.

donc, un album à écouter et si vous accrochez ... -> live ^^

_________________
Krautrock's Lumberjack  Blouglouglou Band ... forever! 
"et je me suis maudit de si bien me connaître"

Wu wei

Messages : 4680
Date d'inscription : 04/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 05.06.12 10:27

Tout comme le Dead, Phish, Widespread Panic...etc. Ce genre de musique prend sa réelle dimension en concert.

Bizarre, je me rends compte qu'à la très très large majorité, c'est ce genre de groupe qui me plaît.

Pour revenir avec la comparaison avec American Beauty du Dead. L'album essentiel du GD à toute discothèque qu'y se respecte. Moi je compare l'opus de CRB plutôt avec AoxomoxA du même Dead. Plus psyché et moins folk.

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Vran le 07.06.12 10:55

vincent a écrit:Cet opus me fait penser sans aucun doute au Grateful Dead. Moi qui suis fan mais pas intégriste je ne peux qu'aimer. Ce sentiment de filiation est encore plus intense à l'écoute des lives du CRB. Des envolées, des jams... pas aussi folle que le Dead, c'est certain, mais juste belle.

Clairement mais quand on sait que Chris Robinson est un gros fan de Grateful Dead ça devient évident Smile

C'était le 5/06 sur le plateau de Jay Leno :

youtu.be/pxbpy6b7q48

Evil or Very Mad Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes ou des emails pendant 7 jours. Veuillez contacter l’administrateur du forum pour plus d’informations. Evil or Very Mad

Sinon, très bonne chronique, très bon ressenti, on semble avoir le même Wink C'est le deuxième que j'ai en peu de temps, l'autre venant de son collègue Jonathan Wilson avec l'album Gentle Spirit.


Dernière édition par Vran le 07.06.12 11:45, édité 1 fois

Vran

Messages : 466
Date d'inscription : 05/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 07.06.12 11:34



La voici... Rosalee, le Sugaree du CRB!!!


Dernière édition par vincent le 07.06.12 18:58, édité 1 fois

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 07.06.12 11:57

D'ailleurs ce devait être Jonathan Wilson à la guitare. Mais au dernier moment il a préféré renoncer. Neal Casal a pris sa place avec un jeu aérien, subtil. Un jeu Garcia-esque!!!

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 07.06.12 11:58



Hier sur le plateau de Jay Leno.

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 07.06.12 11:59



Faisant un câlin à Bob Weir (guitariste chanteur du Dead).

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 07.06.12 18:57

Je viens de lire que Big Moon Ritual aurait une suite à paraître au mois de septembre. Cet album s'appellerait The Magic Door!!!


Croisons les doigts pour que ce soit un live!!!

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Vran le 07.06.12 20:34

Oui une suite est prévu, c'est indiqué sur le store du groupe Very Happy

Vran

Messages : 466
Date d'inscription : 05/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Ayler le 20.06.12 11:34

L'introduction de "Tulsa Yesterday" me rappelle la première période jazz rock de Miles.

_________________
Ayler's Music

Ayler
Admin

Messages : 5222
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par parisino le 20.06.12 21:28

Ceux qui me connaisse un peu savent que je ne suis pas un fan ou un fou de rock, ça m'attire moins que d'autres styles, mais petit à petit j'écoute et je découvre. Concernant ce groupe, je me suis dit "je ne vais quand même pas être le seul sur le forum à ne pas l'écouter...".

Ce matin j'écoute cela dans le RER et là j'ai totalement été emporté par cette musique. Il y a un côté "nu-country" avec une pointe légère "psyké-planante".

La guitare de cet homme est exactement ce que j'aime, ici pas de grosse disto, le clean prime, avec de beaux arpèges, les solos sans être dévasteur coule de source, ils se fondent à merveille dans le décor.

Un 20/20 au clavier, car il démontre et toujours de façon simple sans chichi mais avec du bon goût et de la classe que l'on peu utiliser un Rhodes, un Clavinet ou un moog dans le rock. Vraiment très bon, je ne sais pas ce qu'il a fait d'autre cet homme mais chapeau.

Ensuite la rythmique sert à merveille tous ce beau monde, avec une batterie qui s'exprime sans bourriner, en jouant un rock de luxe, avec un côté jazz je trouve...

Et la voix, c'est tout simplement de la bonne soul blanche, au début j'ai trouvé cela déroutant, enfin de compte je ne m'attendais pas à cette voix (ni à cette musique d'ailleurs).

Contrairement à vous je ne sais pas si je préférerais le Live, mais il faut écouter.

Merci Vincent et merci Fando !!

Parisino

parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 41
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 9:40

Content de t'avoir fait découvrir le Chris Robinson Brotherhood. J'ai l'impression que c'est un peu le coup de coeur de ce mois du forum en tous cas en rock.

La guitare est superbe en effet. Et je suis comme toi, je préfère ce type de jeu à un jeu pleins de distos. Tu peux écouter du Jerry Garcia et du Trey Anastasio alors car c'est le même type de jeu...

Pour Adam MacDougall (le clavier), je l'ai découvert et réellement apprécié comme clavier des Black Crowes (groupe de Chris Robinson aussi). Il avait vraiment renouvelé le son des Crowes à partir de 2007 (Warpaint).

Quant à la voix de Chris Robinson, ce côté un peu nasillard, soul.. J'adore. Ma femme qui est américaine pourtant à même du mal à le comprendre tellement il mange ses mots... Ce côté sud... Pourtant elle l'est aussi mais pas de la même côte.

Je pense que tu peux essayer les lives... L'esprit jam prend toute son ampleur.

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 11:38

Voici une petite vidéo du Chris Robinson Brotherhood.
Reprise de Bertha (classique du Dead). Avec en guest Phil Lesh (bassiste du Dead) le 14 décembre à San Francisco.


vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 11:45

Chris Robinson

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Vran le 21.06.12 11:48

Par contre, d'après ce que j'ai lu, on est pas près de les voir en Europe... De Chris Robinson lui-même, on trouve plus facilement de la Weed en Californie ^^

Après on avait déjà l'habitude avec les Black Crowes...

Vran

Messages : 466
Date d'inscription : 05/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 11:50

Neal Casal

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 11:50

Vran a écrit:Par contre, d'après ce que j'ai lu, on est pas près de les voir en Europe... De Chris Robinson lui-même, on trouve plus facilement de la Weed en Californie ^^

Après on avait déjà l'habitude avec les Black Crowes...

Tu as trouvé où cette déclaration???

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 11:51

Adam Mac Dougall

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par parisino le 21.06.12 12:00

vincent a écrit:Adam Mac Dougall

Yeeeeeesssssssssssss !! Avec son Moog, son clavinet et le Rhodes, superbe photo !

parisino

Messages : 5704
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 41
Localisation : Chatenay Malabry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 12:10

Muddy Dutton

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 12:13

George Sluppick

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Vran le 21.06.12 12:46

vincent a écrit:
Vran a écrit:Par contre, d'après ce que j'ai lu, on est pas près de les voir en Europe... De Chris Robinson lui-même, on trouve plus facilement de la Weed en Californie ^^

Après on avait déjà l'habitude avec les Black Crowes...

Tu as trouvé où cette déclaration???

Voilà Monsieur : http://www.uncut.co.uk/the-chris-robinson-brotherhood-big-moon-ritual-review

Du coup, je garde mon souvenir des Black Crowes de Juillet dernier à Amsterdam Smile

Vran

Messages : 466
Date d'inscription : 05/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par vincent le 21.06.12 13:14

Merci pour le mag!!!

Toi aussi tu trouves la weed ailleurs qu'en France j'ai l'impression Laughing Laughing


D'ailleurs faut que je regarde si CRB ne passe pas vers San Francisco cet été... Quand j'y serais...

vincent

Messages : 5356
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chris Robinson Brotherhood - Big Moon Ritual (2012)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum