De briques et de box...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De briques et de box...

Message par yza le 27.08.10 10:11

Dans nos manies de tout classer, hiérarchiser, il y a de temps en temps des objets ou disques inclassables, mais qui méritent de sortir de l'oubli.

C'est le cas de ce disque enregistré à Cincinatti, que l'on pourrait classer un peu partout, mais qui n'entre pas dans les catégories, tout en y étant:

Sorti en LP en petite série sur King, vite épuisé et recherché, son prix de vente grimpa très rapidement jusquà 2 000$, fut même l'objet d'une copie "pirate" de la part d'un petit label très réputé parmis les amateur de blues, avec une séance postérieure, très inférieure en qualité, puis reproduit partiellement en CD, pour qu'enfin en 2002, amélioré de prises différentes déja incluses, mais de moindre intérêt.

La présance de Freddy King est certaine sur quelques faces, la ressemblance avec Jimmy Reed est manifeste...en ce début des années 60's, il n'enregistra que ces titres, plus un single avec trois morceaux, et accompagna un à un certain moment Howlin' Wolf en concert et sur Chess:

"Smokey Smothers sings the backporch blues", Ace CDCHD 858 de 2002.


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 28.08.10 16:55

Par curiosité, en allant sur internet, j'ai pu constater que le disque produit par Ace, était devenu une rareté, arrivant inévitablement à certains disques dont la renommé reste toujours aussi légendaire...A combien d'exemplaires fut tiré cet album, Ace étant un petit label?

C'est le 25 aout 1962 que Otis "Smokey" Smothers enregistra ces 12 titres pour Federal parus sur 6 singles 45 tours, (filiale de King), puis réunis sur le fameux LP 779, à tirage limité, épuisé rapidement. Je me souviens en avoir vu un exemplaire chez le disquaire Dave Muique à Paris dans les années 70, mais le prix était déjà trop élévé pour ma bourse!

Ce dique fut réédité sur Polydor en Allemagne, mais lui aussi disparu très rapidement des rayons. J'ai encore la copie sur K7 de cette édition prêtée par un pôte!

Il fallu attendre 1982 pour que Krazy Kat fasse une nouvelle mouture, (LP KK 7406), ajoutant les quatres autres faces enregistées le 14 février 1962 aves des musiciens différents, mais très inférieures en qualitées musicales.

En 1999, Ace publia sur une compilation, (Chicago blues CDCHD 717), 3 titres de Smokey.

Dans les années 2000, Official, qui n'a rien à voir avec le label de Gilles Pétard, réédita en CD la forme originale du LP Krazy Kat dans son contenu musical, en y ajoutant les 3 titres gravés sur le single Gamma de 1968 à Chicago, et 7 provenant du label Red Bean Records de 1985. La jaquette reproduit la photo du LP King original, mais la qualité du repiquage est médiocre.

Le CD final Ace de 2002, reproduit que les séances enregistrées pour Federal de 1960 et 62, en y ajoutant 9 prises différentes, parfois supérieures aux originaux du LP!

Contrairement à certaines éditions qui mentionnent le personnel, le pianiste Sonny Thompson n'est pas présent musicalement, mais peut-être comme manager.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 29.08.10 17:09

Des années 20 à 50, même surement avant, dans le milieu urbain, un lien toujours très étroit unissait le blues et le jazz, les jazzmen jouant souvent du blues, sans que que ce soit vraiment réciproque pour les bluesmen.

Louis Armstrong, au début de sa carrière, accompagna parfaitement avec son cornet ou trompette, bien souvent au sein de divers orchestres, une bonne quantité de chanteuses et chanteurs de blues, (mais pas de varièté comme l'écrit un historien du...blues), parfois en grande formation, ou avec seulement un pianiste.

De 1924 à 1930, pratiquement tous ces enregistrements sont fait "mécaniquements", avant l'apparition des "électriques", mais malgrè les pressages anciens de cette époque, les repiquage de 78 tours, "Cedarisés" passent sans problême.

De grands noms se succèdent au cours des 6 CD, Ma Rainey, Eva Taylor, Alberta Hunter, Sippie Wallace, Clara Smith, Bessie Smith, Bertha "Chippie" Hill et Victoria Spivey, pour les chanteuses, qui sont en grande majorité représentées dans ce coffret, accompagné d'un livret très bien documenté, avec queques photos des interprètes.

"Louis Armstrong and the blues singers, 1924- 1930", Affinity CD AFS 1018- 6 de 1991.

Affinity était un filiale de Charly.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 30.08.10 15:38

Deux dates importantes semble-il pour la musique noire américaine dite "Race records" d'avant guerre devenue "Rhythm & Blues" fin 1949: 23 décembre 1938 et 24 décembre 1939, ou eurent lieux les fameux concerts "From spirituals to swing" au Carnegie Hall Concerts de New York, produits par John Hammond.

Etaient réunis pour ces concerts Helen Humes, l'orchestre de Count Casie, Hots Lips Page, le trio de pianistes de boogie woogie Albert Ammons, Pete Johnson, Meade Lux Lewis, le jeune Joe Turner, Big Bill Broonzy, Sonny Terry, Jimmy Rushing, Benny Goodman avec le guitariste Charlie Christian, Ida Cox, Rosetta Tharpe, et quelques autres groupes de gospel et jazz.

C'est au concert de 1938 que John Hammond avait prévu le passage de Robert Johnson, décédé depuis peu...

Reproduit en 3 CD, accompagné d'un livret très documenté avec photos, dates et personnels, de la brochure documentaire distribuée lors du premier concert, ces concerts témoignent de souvenirs mémorables, et une véritable découverte pour le public blanc de l'époque du "swing".

"From spirituals to swing", "The legendary 1938 & 1939 Carnegie Hall Concerts, producteur John Hammond", Vanguard 3VCD 167/ 71 de 1999.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 31.08.10 15:30

1945 marquant le fin du dernier conflit mondial, vit l'explosion d'un tas de secteurs industriels et culturels, qui profita à la musique noire américaine, et dans une moindre mesure au blues...mais ce fut les dix meilleures années commerciales (en qualitées pour moi) pour cette musique, avec les progrès constants des enregistrement due aux améliorations techniques constantes, et la creation de multiples marques de disques...Certaines périclitant rapidement en laissant de grandes choses, d'autres existent encore, c'est le cas de Mercury.

Mercury prospecta dans toutes les régions et villes, Chicago, Los Angeles, New York, Houston, Atlanta, New Orleans... une multitude de chanteuses et chanteurs de tous styles de blues, solistes ou orchestrés de 1945 à 1955, qui sont représentés dans ce coffret de 8 CD.

De Lighning Hopkins, Big Bill Broonzy à T. Bone Walker, Jimmy Whitherspoon, aux orchestres de Jay Mc Shann à celui de Johnny Otis, Dinah Washington, Helen Humes et bien d'autres...

Présenté avec un livret très documenté de près de 90 pages, photos et discographies, c'est un superbe coffret:

"The Mercury Blues 'n' Rhythm story, 1945- 1955, Mercury 314 528 292 de 1996.

Vite épuisé, ce coffret a été republié en 4 doubles CD, respectant l'ordre des CD du coffret.


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 02.09.10 10:15

Pilier des studios d'enregistrements Decca pendant les années 30/ 40, accompagnant aussi une multitude de chanteuses et chanteurs de blues, le pianiste Sammy Price enregistra aussi pas mal de titres pour son compte. Accompagné de petites formations ou seul à l'instrument, il vint même à plusieures reprises à Paris, y enregistrant.

Sur ce coffret de 4 CD, il accompagne des artistes de blues, dont 50% de femmes de 1929 à 1950, en petites formations, de temps en temps aux côtés de l'excellent guitariste Teddy Bunn.

Par rapport aux compilations de blues féminin nommées, aucun doublon n'y figure, mais ces faces aux repiquages remarquables ne sont pas filtrées, ce qui pour moi n'est pas un défaut, de temps en temps, à vouloir faire du trop "clean", quand c'est mal fait, supprime tout le volume de la prise de son...

Comme toutes compilations sérieuses, un joli livret accompagne ce coffret avec tous les renseignements et photos désirés, signé de Daniel Gugolz et Konrad Nokakowski.

"Sammy Price and the blues singers", Wolf WBJ CD 007 du début des années 1990's.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 03.09.10 16:12

La fin du conflit profita aussi au label Imperial qui de juin à décembre 1947 enregistra toute une série de formations de blues instrumentaux, pianistes, saxophonistes, guitaristes et parfois chanteurs et chanteuses, très peu reproduit sur 33 tours, si ce n'est sur Oldie Blues, Jukebox Lil et Official.

Etaient concernés Charlie "Boogie woogie' Davis, King Porter, Poison Gardner, Lloyd Glenn avec Gene Phillips, Richard "Dick" Lewis, interprètant beaucoup de blues rapides.

Dans le coffret de 4 CD ou ils sont représentés pratiquement avec tous leurs enregistrements pour la première fois, vient en complément quelques faces de Jimmy et Joe Liggins, Roy Milton et Calvin Boze.

Anoté sérieusement par Niel Slaven, mais de façon restreinte comme toute le série de coffret JSP, allant à l'essentiel, les titres sont reproduits sans être trop filtrés, à partir de la collection personnelle de Victor Pearlin et Bob Fisher.

"Rare west coast, Jump 'n' Jive, 1945- 1954", JSP 77127 de 2010.


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par Chino le 03.09.10 19:14

Tu les as vraiment tous ces CDs Yza? Shocked
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 03.09.10 21:16

Bien sur, après pratiquement 50 ans d'achats, et en plus j'ai encore pas mal de 33 tours...mais jamais eu de 45 et 78 tours clown

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par Chino le 03.09.10 22:32

yza a écrit:Bien sur, après pratiquement 50 ans d'achats, et en plus j'ai encore pas mal de 33 tours...mais jamais eu de 45 et 78 tours clown
ENORME, bravo! cheers
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 06.09.10 16:09

Avant le coffret blues et R 'n' blues des années 1945- 1955, Mercury en avait sorti un autre numéroté en 1995, (2 000 exemplaires), dédié blues, boogie et be bop, le "fameux" poste radio en plastic, rococo, qui doublonne un peu, mais pour certains artistes, éditant la totalité des faces disponiblent, y compris le prises différentes.

C'est le cas pour Albert Ammons, Helen Humes, Jay McShann, Eddie Vinson, Cootie Williams et Mary Lou Williams, ou les "altenates" sont regroupés sur le CD 7.

Figurent aussi, des superbes faces de Rex Stewart, Myra Taylor, Roy Byrd, Julia Lee...et quelques titres de Buddy Rich pour le...be bop.

On assiste aux tous débuts de Jimmy Witherspoon en 1947, au sein de l'orchestre de Jay McShann.

Un livret bien documenté comme d'habitude, mais austère sur papier genre sépia, complète ce coffret.

"Blues, boogie, & be bop, the 1940's Mercury sessions", Mercury 314 525 609 de 1995

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 07.09.10 11:30

Quand Art Rupe créa le label Specialty en 1944, il n'en était pas à son premier coup d'éssai, Super Disc et Atlas l'avait précédé.

De Roy Milton, les frères Liggins, Percy Mayfield, Smokey Hogg, John Lee Hooker, Guitar Slim, Lester Williams...tant et tant, pour aboutir à Little Richard et Larry Williams et bien autres, le catalogue de qualité de cette marque est presque inépuisable.

Beaucoup de rééditions ont été proposées dupuis l'avènement du 33 tours et CD, dont un certain nombre par Fantasy, proprétaire des droits, relayé par Ace, mais ce coffret permet de découvrir quelques inconnus comme Ernest Kador, Little Temple, Franck Motley et King Perry...

Historique, belles photos, documentation réunie par Billy Vera, accompagne ce spendide coffret de 5 CD:

"The Specialty story 1944/ 1964", Specialty (Fantasy) 5SPCD 4412 de 1994, qui est une édition internationale.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 09.09.10 17:54

Les majors déjà existant avant le conflit ne virent pas ou peu la nouvelle génération de bluesmen arrivée, mais certains prirent le train en route comme Okeh, enregistrant une diversité d'artistes.

"Jumpin'" Joe Williams, avant d'entrer dans l'orchestre de Count Basie, Chuck Willis, Earl Williams, Larry Darnell, Paul Gayten, Annie Laurie, Hadda Brooks, Titus Turner furent célèbres, menant même un carrière dans d'autres styles, mais Pinochio James, Little Brother Brown, Lloyd Fatman restèrent dans l'oubli.

Quelques groupes commes The Treniers, The Five Scamps firent leurs chemins, sans oubliés Big Maybelle et Sreamin' Jay Hawkins passé dans les musées...

Le livret accompagnant ce coffret de 3 CD, qui fut disponible longtemps puis soldés à bas prix, est un model du genre, avec de belles photos et tout ce qu'il faut comme renseignements.

"The Okeh Rhythm & Blues story 1949- 1957", Epic Okeh (Legacy) E3K 48912 de 1993.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 10.09.10 17:55

Il va sans dire que beaucoup de coffrets doublonnent avec de simple CD d'artistes, celui de King ne fait pas exception.

Encore une marque sortie en pleine explosion des années 40's, avec Sid Nathan aux commandes, qui enregistra une multitude d'artistes noirs avec succès, de blues, jazz, soul et autres, sous ce label ou Federal.

Earl Bostic, Todd Rhodes, Joe Thomas, Sonny Thomson, Eddie Vinson, Lucky Millinder, Bil Doggett, j'en ai une pleine page...en passant par James Brown.

4 CD très variés, bien sur avec livret comme il se doit, mais pas luxueux, avec renseignements et jolies photos, que demander de plus? :

"The King R & B box set", King KBSCD 7002 de 1995.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 11.09.10 18:06

Lionel Hampton demanda durant les années 40's à son pianiste d'apprendre à jouer de l'orgue, Milton Buckner s'y intérressa si bien, qu'il fit une longue carrière en solo avec cet instrument!

Tout en restant encore quelques temps dans cet orchestre, il fit une petite carrière solo de pianiste avec un petit combo, "The beale street gang" ou "Beale St. boy's",enregistrant une quinzaine de blues endiablés chez Savoy, et quelques faces pour MGM en grande formation, de 1946 à 1951, regroupés sur un CD:

"The chronological Milt Buckner, 1946- 1951", Classic 5032 de 2002.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 15.09.10 10:34

Un label qui disparu sans problême financié c'est rare, mais qui en plus était dirigé par une personne de couleur, n'enregistrant que du Rhythm & Blues...c'est encore plus rare!

Jack Lauderdale créa sa marque, au nom de Down Beat au début, mais en changea plusieurs fois pour finir par Swing Time, suite aux homonymes. Au cours des années, Excelsior, Exclusive et Supreme passèrent sous son controle, formant un formidable catalogue d'artistes, avec Jymmy Witherspoon, Jimmy McCracklin, Ray Charles, Lowell Fulson, Charles Brown, Lloyd Glenn, Pete Johnson, Joe Turner, Percy Mayfield, Floyd Dixon et une grande autre quantité.

Au courant des années 1953/ 1954, Jack Lauderdale, tout en cédant son groupe, investi dans une chaine hotelière semble-t-il.

Sans être très fouillé, ce coffret de 2 CD présente les artistes les plus connus, accompagné d'un modeste livret avec quelques photos, mais sans trop de renseignements:

"The Swing Time records story, 1946- 1952", Capricorn 9 42024 de 1994.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 16.09.10 9:56

Le coffret Swing Time peut-être avantageusement complèté par les compilation du label Night Train, qui sont de bonne qualité auditive, dont les jaquettes informatives sont bourrées d'erreurs et omissions:

"Johnny Otis band, Be bop baby blues", Night Train NTI CD 7003 de 1991, dont les 3/4 ne sont pas avec Johnny Otis...!

"Swing Time christmas", Night Train NTI CD 7005 de 1995;

"Swing Time shouters, volume 1 et 2", Night Train NTI CD 7010 et 7014, de 1995;

"Swing Time jive", Night Train NTI CD 7013 de 1995;

"Devil in a blue dress", Night Train NTI CD 7027 de 1995...

et bien d'autres! Sleep

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 19.09.10 12:31

La fin de Cobra n'est pas financière, mais unique en son genre, due à la disparition brutale de son patron Eli Toscano, en rapport si les bruits sont fondés, avec la maffia de Chicago... affraid

De 1956 à 1958, Cobra et ses filiaires enregistrèrent tout de même du beau monde, Otis Rush, Magic Sam, Buddy Guy réunis avec la complicité de Willie Dixon. Mais bien d'autres noms sont attachés à ce label, Ike Turner, Walter Horton, Shakey Jake, Harold Burrage, Little Willie Foster, Betty Everett, Sunnyland Slim et bien d'autres artistes de Chicago...

Le coffret Capricorn comprend 2 CD accompagné d'un livret très lisible de bonne qualité, mais sans trop aller trop loin sur cette marque, qui ne comprend que des célébrités, sera complèté avantageusement par les jaquettes de 3 CD d'autres éditeurs, 2 Westside et 1 Wolf, compilations doublonnant un peu avec le coffret, mais surtout présentant un grand nombre de nouveaux enregistrements d'autres artites comme Jesse Fortune, Louie Meyers, Guitar Shorty, Morris Pejoe, Freddie Hall, Lee Jackson, Clarence Jolly, Herby Joe, Sonny Boy Williamson...

"The Cobra records story, Chicago rock & blues, 1956- 1958", Capricorn 42012 de 1993;

"Call back lost time, the Cobra & Artistic recording of", Westside WESA 843 de 2001;

"Goin' down to Eli's, the Cobra & Abco rhythm & blues anthology, 1956- 1958", Westside WESA 868 de 2001;

"Abco records Chicago", Wolf 120. 298 de ?.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par Chino le 19.09.10 15:38

J'ai les enregitrements d Ray Charles pour Swing Time/Downbeat, et ceux d'Ortsi Rush et de Magic Sam pour CObra.
avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 21.09.10 18:21

Est-ce l'un des 2 coffrets de 2 CD, soit Blue Moon ou de Night Train que tu as Chino, comme désignés dans le sujet de Ray Charles 1957, dans le sujet Soul/ Funk?

Night Train, il y a quelques années a sorti un nouveau CD de Ray Charles après le coffret, de prises alternatives des faces Swing Time, toutes inédites, que je n'ai pas.

Dans le nombre de rééditions de ces faces faites aux cours des ans, parfois des bricolages ont eu lieu, avec ajout de "cuivres" ou même de coeurs. geek

Je préfère largement les titres gravés sur Atlantic!

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 24.09.10 16:27

Il est inutile de poser la question pour savoir quel est le label de blues des années 40/ 50 le plus réédité, Chess de Chicago, bien sur.

A tout nouveau propriétaire de Chess depuis 1967, des programmes de rééditions de plus ou moins d'intérèt se succèdent, avec plus ou moins de bonheur et de doublons pour l'amateur...commencé au temps du 33 tours par les anglais, avec le très bon concourt des créateurs de Blues Unlimited trop vite arrèté: les 3 coffrets Genesis.

Les filiaires anglaises, et européennes, plus quelques marques françaises comme Barclay ou Vogue y prirent part en plus des américains. MCA fit un bon travail dans les années 1990, avec le concourt de Mary Katherine Aldin épaulant Andy McKay, sortant toute une série de CD, et coffrets, dont un de blues de 4 CD, doublonant, mais comprenant aussi pas mal d'nédits réels ou pour les US, pour l'époque, "remasterisé", accompagné d'un joli livret bien informé, avec belles photographies:

"Chess blues", Chess/ MCA CHD4- 9340 de 1992.

Il y eu aussi un énorme coffret que n'ai pas, d'une dizaine de CD, avec un très beau livre, mais doublonant totalement...un bel objet...cher aussi!

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 25.09.10 15:27

Dans la suite logique du premier coffret sur le blues, MCA sorti un second coffret dans d'autres styles, avec Chuck Berry, Bo Diddley, Rosco Gordon, Paul Gayten, et moins connus, Danny Overbea, Jackie Brenston, Bobby Lewis, Mitzi Mars, Jimmy Binkley, Jody Williams, Jimmy Nelson, Johnny Fuller...des groupes vocaux et quelques vedettes blanches enregistrées par Chess.

Une rétrospective diversifiée, sans trop de doublons cette fois et des inédits, avec toujours un joli livret et belles photographies pour accompagner ces 4 CD:

"Chess Rhythm & Roll", Chess/ MCA CHC04- 9352 de 1994.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 27.09.10 18:32

Faire une retrospective de 1925 à 1950 du blues et de la country blanche, et de son cheminement, voilà le défi de ce coffret de 4 CD dans la série "Route N' blues" de Columbia relevé par Lawrence Cohn!

Je trouve, personnellement la country blanche rococo, sans intérêt, mais dans l'optique du cheminement de Gérard Herzhaft, celà ne posera aucun problême aux amateurs de la même idée.

Ce coffret rentre aussi dans la même ligne de l'excellent livre publié chez Abbeville, "Nothing but the blues" de cet auteur, signataire du très documenté livret l'accompagnant.

"Roots N' Blues, The retrospective 1925- 1950", Columbia C4K 47911 de 1992.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par yza le 04.03.11 10:56

Nashville fut et est encore un plaque tournante de la musique country, mais beaucoup moins connu, aussi une petite "caverne" de petits et moyens labels de blues dans les années 40/ 50's...

Ce luxueux coffret sur le blues est le complément d'un autre sur la country, mais rarement un tel déployement de moyens à été mis en oeuvre pour la présentation de réédition de ces musiques:

Bien que repris la plupart du temps de 78 ou 45 tours en parfait état, aucun titre n'est filtré, le grésillement étant très faible et non génant.

Un luxueux livret de plus de 250 pages accompagne ces 8 CD, au format de 30 cm, présentant Nashville dans son contexte général et musical, puis sur la scène du blues, avec la présentation des labels, le texte étant de Martin Hawkins, un spécialiste en la matière.

Nashboro (Excello), Bullet, Republic, Hickory, Tennessee, J-B, World, voilà le programme....

Le seul petit problème pour un tel coffret...c'est le prix!

"Nashville jumps, blues and rhythm on Nashville's independant labels", Bear Family BCD 15864 HL de 2000.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par Chino le 04.03.11 11:04

yza a écrit:Est-ce l'un des 2 coffrets de 2 CD, soit Blue Moon ou de Night Train que tu as Chino, comme désignés dans le sujet de Ray Charles 1957, dans le sujet Soul/ Funk?

Night Train, il y a quelques années a sorti un nouveau CD de Ray Charles après le coffret, de prises alternatives des faces Swing Time, toutes inédites, que je n'ai pas.

Dans le nombre de rééditions de ces faces faites aux cours des ans, parfois des bricolages ont eu lieu, avec ajout de "cuivres" ou même de coeurs. geek

Je préfère largement les titres gravés sur Atlantic!
C'est celui-ci que je possède:

The Birth Of A Legend (Bluemoon BMCD 4007):

avatar
Chino

Messages : 2820
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De briques et de box...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum