Zephyr - Zephyr (1969)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Chino le 31.07.10 8:02

Zephyr est un groupe formé en 68 à Boulder, Colorado, par Tommy Bolin, Candy Givens (chant), David Givens (son mari, à la basse), John Faris aux claviers et Robbie Chamberlain à la batterie:



En 1969, le groupe sort son premier album, l'éponyme "Zephyr":



Face 1

1. "Sail on" (Tommy Bolin, Candy Givens) - 7:22
2. "Sun's a Risin'" (Bolin, David Givens) - 4:45
3. "Raindrops" (Dee Clark) - 2:40
4. "Boom-Ba-Boom" (D. Givens) - 1.20

Face 2

1. "Somebody Listen" (D. Givens, C. Givens, Bolin, John Faris) - 6:10
2. "Cross the River" (C. Givens, D. Givens) - 4:43
3. "St. James Infirmary" (Joe Primrose) - 5:15
4. "Huna Buna" (C. Givens, Bolin) - 2:26
5. "Hard Chargin' Woman" (Bolin, Robbie Chamberlin, Faris, C. Givens, D. Givens) - 8:40

L'histoire du groupe:

http://www.tbolin.com/history/zephyr.html

L'album s'ouvre sur "Sail On", et d'emblée, ça frappe fort: C'est une excellente composition, ambitieuse, et très bien interprétée. Le morceau débute comme une ballade soul-rock, avec une excellente intro de Tommy, fluide et pleine de feeling avec un son tranchant. L'ambiance de ce début de morceau, et notamment le chant de Candy Givens, évoque la musique de Janis Joplin, période Kozmic Blues Band. A 1:50, le morceau devient un titre jazz-rock: le rythme change et devient ternaire. Bolin nous gratifie d'un superbe solo, brillant.

L'album se poursuit avec "Sun's a Risin'", un blues plutôt conventionnel et assez prévisible, mais sur lequel Tommy montre qu'il a déjà assimilé le langage du blues. Son style et sa sonorité évoquent Mike Bloomfield. Tommy jopuerait-il sur Gibson Les Paul?

"Raindrops" est au contraire le moment faible de l'album: une compo sans flamme, avec une Candy Givens qui hurle pas mal, rendant le morceau difficilement supportable par moment.

Heureusement, ça ne dure pas, et "Boom-Ba-Boom/Somebody Listen", avec son intro jazzy et un orgue à la Jimmy Smith est très agréable. Tommy est inspiré, et le morceau devient un blues à partir de 1:22, avec un dialogue guitare-harmonica. Candy Givens a cessé de crier, et sa voix évoque beaucoup celle de Janis. Un morceau efficace.

"Cross the River" est un très bon titre, avec une rythmique solide. A 1:26, le morceau devient plus funky, puis jazzy avec un excellent solo de Bolin qui s'adapte parfaitement aux différents rythmes, montrant sa versatilité. Un bon solo de flûte auquel succède le solo d'orgue de John Faris complètent cet excellent morceau.

St. James Infirmary est une reprise d'un standard de la musique américaine, et la version qui est donnée ici est excellente, pleine de feeling, tout en finesse et retenue, mixant de façon idoine le blues et le jazz.
Dommage que candy Givens force parfois trop sa voix.

Huna Buna est plus anecdotique: c'est un morceau R&B prévisible, et assez daté.

L'album s'achève sur "Hard Chargin' Woman", qui reprend les choses là où "Sail On" les avait laissées. Une intro menaçante à l'orgue, une décharge de décibels, de belles phrases pleines de feeling de Tommy (que l'ion peut entendre dans un solo au milieu du morceau) et la voix de Candy Givens qui reste (à peu près!) sobre font la réussite de cet excellent morceau bluesy et funky.

Ce premier album est donc très intéressant. D'excellents morceaux (Sail On ou Hard Chargin' Woman par exemple,), un Bolin en verve, avec un style déjà affirmé (il n'a que 18 ans!), et un mélange de blues, de jazz et de rock efficace.

Candy Givens chante très bien, sa voix évoquant parfois Janis Joplin. Malheureusement, elle a tendance a chanter souvent fort, à forcer, notamment dans les aigus, ce qui à la longue est un peu pénible. Il semble que c'était elle qui était la "star" à l'origine pas Bolin, d'où la volonté de la mettre en avant dans le mix de l'album sans doute.

Mais c'est un album à découvrir: il a bien vieilli, et annonce tous les futurs développements du jeu et de la musique de Tommy Bolin, qui est -déjà- excellent et inspiré.


Dernière édition par Chino le 03.08.10 17:01, édité 1 fois
avatar
Chino

Messages : 2819
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Bloomers le 02.08.10 8:14

entendu il y a dix ans, la guitare est bonne par contre j'ai un très mauvais souvenir de la chanteuse.
avatar
Bloomers

Messages : 2748
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Ayler le 02.08.10 14:00

Je connais très bien deux titres, "Sail on" et "Cross The River", tous deux présents sur la compilation The Ultimate: The Best of Tommy Bolin (1989) - et pas du tout les autres. Pour un guitariste de seulement 18 ans, Bolin fait assurément preuve d'une maturité étonnante. L'influence hendrixienne sera plus marquée par la suite. Le groupe lui-même se montre, sur ces deux titres, très prometteur : compositions ambitieuses, bien ficelées, parfaitement maîtrisées instrumentalement. Candy Givens évolue dans un registre proche de Joplin (la comparaison est inévitable), mais malheureusement pas au même niveau. Elle a pourtant d'excellents fondamentaux, mais il lui manque une certaine profondeur (peu d'émotion), et les passages où elle force sont agaçants sur ces deux seuls titres - je n'ose imaginer sur la durée d'un album entier.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5230
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Ted le 25.03.12 12:03

je n'aime pas le chant, trop criard c'est dommage ...
avatar
Ted

Messages : 826
Date d'inscription : 22/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Ted le 13.04.15 22:17

En 1969, le groupe sort son premier album, l'éponyme "Zephyr"... et c'est avec cet album que le groupe fera pas mal de premières parties et non des moindres...En juin 1969, Zephyr est programmé au DENVER POP FESTIVAL, ils jouent devant 30000 personnes quand des activistes de gauche s'en prennent aux forces l'ordre, réclamant l'entrée gratuite aux concerts,ils commencent a lancer divers projectiles, les policiers répliquent avec des gaz lacrymogènes, la foule est prise de panique et il faut toute la persuasion de Candy quand le concert est arrêter, calmant la foule..."Restez calme de toute façon nous sommes tous en train de pleurer, alors faisons un bon petit blues"..

Le dernier jour suite a un désistement, on leur demande s'il veulent assurer le remplacement, ce qu'ils font bien sur et en plus la tête d'affiche du festival c'est le JIMI HENDRIX EXPERIENCE qui donne son dernier concert avec NOEL REDDING..

Tiens je vous cite quelques noms pour lequel Zephyr a assurer la première..LED ZEPPELIN pour son premier concert américain, Les FACES/GRATEFUL DEAD/SPIRIT/JANIS JOPLIN/TYA/SANTANA / TRAFFIC et encore bien d'autres


Le groupe au festival et en dessous l'affiche de l'évènement.
avatar
Ted

Messages : 826
Date d'inscription : 22/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://deeppurplefamily.forumgratuit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zephyr - Zephyr (1969)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum