Tijuana Moods (1962)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 24.07.10 16:14



Charles Mingus
Tijuana Moods

Charles Mingus : bass
Clarence Shaw : trumpet
Jimmy Knepper : trombone
Shafi Hadi : alto sax
Bill Triglia : piano
Danny Richmond : drums
Frankie Dunlop : percussion
Ysabel Morel : castagnettes
Lonnie Elder : voices
New-York, 18.07 et 6.08 1957 (Sortie en 1962)

En déclarant en 62 que Tijuana Moods est son meilleur disque, Mingus mêle sans doute l’appréciation musicale et la dimension affective du souvenir. C’est pour oublier un chagrin d’amour que le bassiste s’est rendu à Tijuana, ville frontière mexicaine, ville de tous les plaisirs pour touristes Yankees, où il choisit de collecter des ambiances musicales plutôt que de sombrer dans la téquila, même si l’un n’empêche pas l’autre ! Mingus : "Toute la musique de cet album a été écrite durant une période de déprime dans ma vie. Je n’avais plus de femme et j’ai décidé d’aller me perdre à Tijuana. (…) Après avoir bien profité des plaisirs de la téquila, servie avec du sel et du citron vert, j’ai décidé de tirer partie musicalement de ce voyage et de recréer ce que j’avais vu et ressenti. En incluant un strip-tease dans un des bouges du coin, industrie locale (…). Je suis arrivé à six heures du soir et je me suis retrouvé à déambuler dans les rues en suivant les petits orchestres local, de cinq ou six musiciens, basse, sax, guitare et instruments typiquement hispaniques. En faisant la manche, ils pourchassaient le touriste dans les ruelles, en jouant ce qui pourrait leur plaire (…)"

1) Dizzy Moods : la trame harmonique est empruntée à un thème de Gillespie ("Woody’n’You") et le thème écrit par Mingus dans la voiture qui le conduisait à la frontière mexicaine.

2) Ysabel’s Table Dance : "Cette composition, je crois, contient le feu, la pulsion et toute la musique que j’ai ressenti en regardant les mouvements de son corps danser" explique Mingus. Shafi Hadi fait merveille dans ce morceau et il est grand temps de réhabiliter ce fabuleux musicien en lui rendant la place qui fut la sienne : celle d’un des plus grands saxophonistes de son époque. La complicité que Mingus trouva auprès de son batteur Dannie Richmond lui permit de mettre au point un mouvement d’accélération progressive du tempo qui renforce ici l’effet de tension recherché. Ceci était nouveau à l’époque de même que l’introduction de références explicites à l’esthétique hispanique, que l’on retrouvera sur The Black Saint And The Sinner Lady en 1963. Le percussionniste et batteur Frankie Dunlop présent ici, devait devenir par la suite le batteur de Monk entre 61 et 63.

3) Tijuana Gift Shop : petite merveille de musicalité et de légèreté qui évoque les petites boutiques de souvenirs de Tijuana où Mingus fit l’acquisition d’une tapisserie murale. A noter que le pianiste de cette séance, Bill Triglia, s’est depuis essentiellement consacré à l’enseignement musical et que nous avons ici un de ses rares enregistrements.

4) Los Mariachis : les Mariachis ce sont les musiciens ambulants qui suivent les touristes dans la rue, ici un blues mélancolique de lendemain de fêtes… Mingus insiste dans les notes de pochettes sur l’extraordinaire musicalité du trompettiste Clarence Shaw, même lorsqu’au milieu d’un solo il prend la peine de chasser la salive de son instrument ! Pourtant Shaw devait quitter le bassiste peu de temps après suite à des reproches aussi violents qu’injustes de Mingus, il brisera sa trompette et décidera d’abandonner la musique !

5) Flamingo : retour au monde musical des États-Unis,aves au loin mais encore bien présents, les échos de la féerie mexicaine. Arrangements ellingtoniens du titre par Mingus, qui parvient à insuffler à ce thème toute l’âme et la chaleur du Sud.

Tijuana Moods est un disque rempli jusqu’à la gorge des richesses pimentées de la fête mexicaine. Mais bien au-delà, il renferme comme dans toutes les productions mingusiennes des références à toute la musique afro-américaine : gospel, blues, be-bop, swing etc. Mais le Mexique sera aussi le lieu de la mort de Mingus, lorsque cherchant un remède contre la maladie, la douleur et l’affaiblissement, il retourne à Cuernavaca pour y mourir le 5 janvier 1979.
Citons pour conclure Laurent Goddet en 1976 lors de la réédition de ce disque : "Parce qu’elle est la mémoire du jazz autant que son actualité, la musique de Mingus ne saurait en effet se rider : elle est intemporelle."


Dernière édition par Norbert le 02.11.13 23:49, édité 2 fois
avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 02.08.10 22:29

avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par the old new thing le 04.08.10 10:36

Un album que j'écoute de temps en temps. J'adore Ysabel's table dance.
avatar
the old new thing

Messages : 284
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 35
Localisation : Dijon city

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Chino le 04.08.10 13:22

Un des albums les plus connus de Mingus, excellent bien sûr, mais pas mon préféré.
avatar
Chino

Messages : 2821
Date d'inscription : 16/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://rory-gallagher.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Ayler le 18.08.10 13:07

the old new thing a écrit:J'adore Ysabel's table dance.

La partie de castagnettes donne au titre une dimension unique, qui fonctionne ici parfaitement.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Blueleader le 18.08.10 15:59

Je ne suis pas un très grand spécialiste du Jazz; mais merci de me faire découvrir cet album, je suis en train de l'écouter.
avatar
Blueleader

Messages : 7793
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 54
Localisation : entre mulhouse et belfort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Electric Thing le 18.08.10 20:25

blueleader a écrit:merci de me faire découvrir cet album, je suis en train de l'écouter.
+1
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 18.08.10 21:10

Ouvrage indispensable pour tout ceux qui voudraient approfondir leurs connaissance sur la vie et la musique de Mingus...


avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Electric Thing le 18.08.10 21:17

C'est sympa (surtout avec les ambiances ibériques), mais il me manque un petit côté plus fou, plus barré : c'est parfois un peu trop propre (trop "classique"), pour vraiment me scotcher au plafond !
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 18.08.10 21:18

Autre livre sur Mingus,celui -ci étant d'un abord beaucoup plus difficile et s'attardant longuement sur la genèse et le développement des Fables, en parallèle avec la situation socio-politique aux USA dans les années 60.Plus pour amateurs éclairés et avertis.


avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Electric Thing le 18.08.10 21:25

Je préfère presque la version de 1986 (Composite partial Alternative Takes) de Ysabel’s Table Dance à celle de 1957/62 Master Takes.

En tout cas ce titre est superbe. cheers
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 18.08.10 21:31

Les versions enregistrées en 57 et publiées en 62 sont incomplètes et les solos qui étaient jugés trop long à l'époque par la maison de disque amputés.Les master takes présentes les morceaux dans leur intégralité Smile
avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Electric Thing le 18.08.10 21:36

Freebird67 a écrit:Les versions enregistrées en 57 et publiées en 62 sont incomplètes et les solos qui étaient jugés trop long à l'époque par la maison de disque amputés.Les master takes présentes les morceaux dans leur intégralité Smile
scratch

La version de 1986 (Composite partial Alternative Takes) : 13.07

La version 1957/62 (Master Takes) (de l'album original, je suppose) : 10.26
avatar
Electric Thing

Messages : 2630
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Norbert le 18.08.10 21:43

Même problematique avec la réedition de ces 2 albums scratch


avatar
Norbert

Messages : 6025
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 53
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tijuana Moods (1962)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum