#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Ornette le 16.02.10 13:22

Le titre de la semaine, c'est l'excellent Bridge of Sighs sur l'album - incontournable - du même nom. Il convient d'enchainer l'écoute de ce titre avec le suivant (In this Place), la transition entre les deux morceau étant particulièrement réussie. Rarement l'influence hendrixienne aura été aussi fructueuse qu'elle l'a été ici pour Robin Trower (de ce point de vue je conseille vivement l'écoute de cette version live dans le très bon concert donné à la BBC).
Ornette
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Purple Jim le 16.02.10 16:39

J'ai toujours détestait Trower. Ce pseudo Hendrix à la con.
Quelle horreur ce morceau. C'est Trower qui voulait faire son sorte de "Machine Gun" à lui. Pathétique. On dirait aussi une chanson que Free avait écarté parce que ça ne donnait rien. La voix est tellement ringard en plus. On attend le solo qui ne vient pas.
J'aime bien le bruit du vent ! Super génial. geek
Incontournable ? C'est n'importe quoi.
Purple Jim
Purple Jim

Messages : 4468
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 110
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Ornette le 17.02.10 16:51

Purple Jim a écrit:J'ai toujours détestait Trower. Ce pseudo Hendrix à la con.
Quelle horreur ce morceau. C'est Trower qui voulait faire son sorte de "Machine Gun" à lui. Pathétique. On dirait aussi une chanson que Free avait écarté parce que ça ne donnait rien. La voix est tellement ringard en plus. On attend le solo qui ne vient pas.
J'aime bien le bruit du vent ! Super génial. geek
Incontournable ? C'est n'importe quoi.

Voilà une opinion tranchée ! Que je ne partage pas. Certes, le morceau n'est pas sans liens avec Machine Gun. Pour autant, je ne vois pas pourquoi accumuler tant de reproches adressés à Trower. S'il s'inspire ouvertemment d'un grand musicien, ce fait n'est pas rare, loin de là ! Combien de groupes ou d'artistes dans le style des Stones, des Beatles, de Bob Marley, de James Brown, de Muddy Waters, d' Albert, Freddie ou B.B. King, etc ? Jamais ces groupes ne sont critiqués comme Trower peut l'être. On aimerait comprendre pour quelle raison. Pourquoi les successeurs de Parker, Coltrane (Dave Liebman, Steve Grossman,...), Miles, Art Blakey ou Pastorius ou ne se voient-ils pas adresser des reproches identiques ? Même les copies de groupes médiocres comme les Sex Pistols ne subissent pas de telles attaques...

Alors oui, Trower est considérablement influencé par Hendrix. Il y a pire comme influence, non ? Il me semble qu'il a su intégrer de nombreux éléments hendrixiens dans une musique qui lui appartient en propre. Il n'est d'ailleurs pas plus influencé par Hendrix que bon nombre de bluesmen par Robert Johnson ou T-Bone Walker. Il y a d'autres éléments composant sa musique, qui évoque des groupes tels que Pink Floyd par exemple. Trower, n'est manifestement pas un simple plagiaire : ses disques ne sont pas des redites de ceux d'Hendrix, ils ont assurémet des qualités propres. En écoutant ses productions, on ne se dit pas (comme c'est malheureusement le cas chez d'autres) : "je perds mon temps avec ce disque, je ferais mieux d'écouter l'original..."

Je trouve que le morceau ici proposé est fort bien pensé, sa construction étant un modèle du genre, notamment avec l'empilement de guitares final. Le reproche de l'absence de solo est assez étrange. Il est certes récurent chez Purple Jim (cf. à propos de You Goin' Miss Your Candyman de Terry Callier : "On attend un solo de guitare ou flute mais rien ne vient et ça devient ennuyeux"). Toutefois, il est contradictoire avec le reproche fait à Trower d'être un "pseudo-Hendrix à la con". Oui, chez Hendrix il y aurait probablement eu un solo, à l'instar de Machine Gun. Finalement, critiquer l'absence de solo revient à demander à Trower de se rapprocher encore plus du modèle... Pour ma part, je pense qu'un morceau peut parfaitement se dispenser de tout solo et que c'est une part de l'art des grands musiciens que de savoir parfois contrarier les attentes suscitées chez les auditeurs (l'inverse n'aboutirait qu'à produire toujours la même musique de manière fort démagogique).

Enfin j'aimerais souligner la qualité du son (une très bonne maîtrise des effets dont la Wha-Wha) et du touché de cet excellent guitariste qu'est Robin Trower.


Dernière édition par Ornette le 18.02.10 4:21, édité 1 fois
Ornette
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Purple Jim le 18.02.10 0:47

J'était déjà fou de Jimi dans les années 70 et j'ai toujours trouvé la musique de Trower révoltant et presque comique. Ca me surprend beaucoup que tu trouve ça intéressant Ornette, en connaissant tes très bons goûts et connaissances en matière de grand musique de maîtres.
En 66/67, Hendrix avait révolutionné l'approche de la guitare électrique. Dans son sillage on avait vu une floraison de guitaristes avec un grand talent : Jimmy Page, Paul Kossoff, Peter Green, Mick Taylor, Richie Blackmore, Duane Allman, Carlos Santana,… Jimi avait montré la voie, il était le catalyseur qui avait provoqué une explosion de possibilités avec la guitare électrique. Chaque guitariste avait leur propre style, sans avoir l'air d'être un "imitateur" du style Hendrixien. Tous sauf Trower. Il était un bon guitariste sans doute, mais ses références étaient juste trop évidentes. C'est dommage qu'il a perdu son temps et son talent avec une telle fixation sur Jimi.
Purple Jim
Purple Jim

Messages : 4468
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 110
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Purple Jim le 21.02.10 23:07

Lu dans le dernier Rock & Folk dans l'article "L'église de Jimi Hendrix":

"Remarqué dans Procul Harem où il cisèle de beaux solos de larsen précieux, Trower saute le pas après la mort de Jimi. Il forme en 1972 un power trio qui va jouer du blues et du hard rock dans un style totalement Hendrixien. Cul de sac créatif selon les critiques, la formule paye pendant une décennie au cours de laquelle Trower publie trente variations sur le seul "Machine Gun".
Laughing
Purple Jim
Purple Jim

Messages : 4468
Date d'inscription : 17/04/2008
Age : 110
Localisation : Rennes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/hendrix.guide/hendrix.htm

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Ornette le 22.02.10 1:22

Purple Jim a écrit:Lu dans le dernier Rock & Folk dans l'article "L'église de Jimi Hendrix": "Remarqué dans Procul Harem où il cisèle de beaux solos de larsen précieux, Trower saute le pas après la mort de Jimi. Il forme en 1972 un power trio qui va jouer du blues et du hard rock dans un style totalement Hendrixien. Cul de sac créatif selon les critiques, la formule paye pendant une décennie au cours de laquelle Trower publie trente variations sur le seul "Machine Gun". Laughing

Cela me paraît très réducteur. Si l'on peut certes reprocher à Trower un relatif manque d'originalité, il n'en demeure pas moins un excellent musicien dont les disques sont nettemment plus intéressants que maints disques loués par les critiques de manière parfaitement incompréhensible. Au demeurant, Hendrix lui-même affirmait en interview que l'originalité n'était la première qualité qu'il attendait d'un musicien...
Ornette
Ornette

Messages : 1283
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/billfernandson

Revenir en haut Aller en bas

#57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010) Empty Re: #57 Bridge of Sighs - Robin Trower (15 février 2010)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum