Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Message par Bloomers le 16.04.08 13:27


Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (LP-Sonet 1976)


Mike Bloomfield : Vocals, Guitar, Banjo, Piano, Organ, Bass, Drums
Nick Gravenites : Vocals, Guitar
Ira Kamin : Organ,Piano
Eric Kriss : Piano
Doug Kilmer & Roger Troy : Bass
Dave Neditch & Tom Donlinger : Drums
Ron Stallings : Tenor Sax
Hart McNee : Baritone Sax

c'est un grand disque hommage très personnel, indispensable à tout les fans de Bloom, les amateurs de blues traditionnel peuvent également trouvé leur compte...  
Malgré son handicap vocal légendaire, Bloomfield retranscrit à sa sauce le style de tout ces bluesman oubliés. (il commente également chaque titres en précisant son origine, les accords et le matériel utilisé)
Son picking est exemplaire, son touché électrique à perdu de sa superbe mais son experience, son vécu exceptionnel transpire ici, il connaissait son job...il le faisait depuis 20 ans


Side One :

01. If You Love This Blues...(1.08)
le premier titre est une introduction, Bloomfield présente son bébé :
"Je suis heureux d'avoir la chance de transmettre ce que j'ai appri en écoutant les disques et à la radio tout ces fabuleux Bluesmen. le blues est l'héritage musical americain offert au monde. si tu aimes le blues, joue le comme tu le sens..."

02. Hey Foreman (2.51)
Country blues avec slide acoustique dans la veine de Jimmie Rogers.
03. commentaire de mike Bloomfield #1 (0.35)
04. WDIA (3.33)
les initiales de la radio préféré de Bloomfield, un hommage instrumental électrique dans la lignée de BB King
05. commentaire de mike Bloomfield #2 (0.10)
06. Death Cell Rounder (3.31)
duo piano & guitare acoustique sur le modèle de celui de leroy Carr/Scrapper Blackwell
07. commentaire de mike Bloomfield #3 (0.05)
08. City Girls (4.26)
sublime hommage à T-Bone Walker, quel feeling sur ce titre ! Il donne le frisson à chaque écoute...
09. commentaire de mike Bloomfield #4 (0.19)
10. Kansas City Blues (3.06)
Hommage au Memphis Blues avec une très belle reprise acoustique du classique de Jim Jackson

Side Two :

01. commentaire de mike Bloomfield #5 (0.15)
02. Mama Lion (3.39)(
Croisement entre Earl Hooker pour les solos à la slide & John Lee Hooker pour la rythmique, superbe prestation de Nick Gravenites au chant.
03. commentaire de mike Bloomfield #6 (0.09)
04. Thrift Shop Rag (1.46)
du fingerpicking ragtime, l'occasion de déguster la maitrise du picking Bloomfieldien.
05. commentaire de mike Bloomfield #7 (0.14)
06. Death In My Family (3.54)
hommage direct à Eddie Jones et au blues de la nouvelle orleans, avec des cuivres étincelants et une orgue churchy.
07. East Colorado (1.32)
hommage au fingerpicking de Mississippi John Hurt
08. Blue Ghost Blues (2.15)
hommage à Lonnie Johnson, un des premier guitariste soliste du blues
09. commentaire de mike Bloomfield #8 (0.24)
10. The Train Is Gone (2.54)
Hommage à Eddie Lang, autre pionnier virtuose de la guitare blues acoustique
11. commentaire de mike Bloomfield #9 (0.06)
12. The Altar Son (2.16)
titre final où Bloomfield remercie les bluesmen qui ont comptés dans sa carrière.

Recorded in 1976 At Blossom Studios, San Francisco
Producers : Michael Bloomfield & Eric Kriss

CD - If You Love This Blues, Play'Em As You Please/Bloomfield-Harris (2004-Kicking Mule Records)





Mike Bloomfield Liner Notes:

"I was lucky enough to grow up in Chicago when you could hear blues on seven or eight radio stations each night. And any night you wanted to hear it Live, It Was there in the clubs and the bars. So, I had huge chances to study it firsthand, to have the best blues musicians personally instruct me. But, in making this album, I feel I'm payin' back this debt indirectly.Most people who created the early blues style, the people I learned from, are dying or dead. So, on this record I'm trying to re-create what I Was able to listen to when I was Learning, I'm Trying to capture and isolate the idioms clearly enough so you'll understand not only the guitar licks, but the entire blues form.'Cause If you don't now the form, you don't got nothin'. Let this record be an introduction. I've presented several styles to give you a broad overview of blues. Listen carefully, imitate what you can, add your own creative energy, and you'll be on your way"


Dernière édition par Bloomers le 25.02.15 22:40, édité 12 fois
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Message par Ayler le 16.04.08 16:01

On retrouve tous ces titres sur l'album "A True Soul Brother" (avec les notes de pochette), une compilation publiée en 1996 par un label français :



Cette compilation présente aussi les titres enregistrés en 1979 avec le guitariste de musique classique Woody Harris (à l'exception de "Great Dreams of Heaven") :




La pochette originale présentée par Frank aka Bloomers :




On démarre donc avec "If You Love These Blues, Play 'Em As You Please", où l'influence de BB King est évidente. C’est effectivement une introduction au reste du disque…

Sur "Hey Foreman", la voix de Mike trouve rapidement ses limites, avec des parties de slide sans surprise.

"WDIA" était le nom de la radio où s'est fait connaître BB King. Retour donc à la guitare électrique pour un hommage au Maître de Mike.

Le chant est très moyen sur "Death Cell Rounder Blues", autre titre acoustique.

Retour à la guitare électrique sur "City Girl". Que ce soit dû à la drogue ou pas, Mike a tout de même beaucoup perdu de sa superbe sur son instrument. Son phrasé a perdu en tranchant, et son choix de notes est devenu moins intéressant.

"Kansas City" passe pas mal : le picking de Mike fonctionne bien, et le chant est assez réussi cette fois-ci.

"Mama Lion" marque les retrouvailles avec Nick Gravenites, qui signe le titre. On ne peut que regretter qu'il ne chante pas sur les autres titres de l'album. Imaginez un album des Rolling Stones entièrement chanté par Keith Richards ou Ron Wood...

"Thrift Shop Rag" est un rag en picking sympa : je n'écouterais pas ça toute la journée, mais l'exercice est réussi.

"Death In My Family" part sur de bonnes bases (même si les cuivres sont mixés trop en avant)... mais le chant de Mike est ici très mauvais lors des premières mesures. Etrangement, il s'améliore après le solo, lorsqu'il pousse un peu sa voix.

"East Colorado Blues" : un autre picking acoustique où Mike évoque le balancement rythmique d'un train. Sympa, mais très court.

"Blue Ghost Blues"... Mike au chant... Il ne chante pas mal, mais ne fait rien passer.

"The Train Is Gone", toujours de l'acoustique, avec un titre dans la même veine que "How Long Blues". Là encore, c'est surtout un vrai chanteur qui manque...

"The Altar Song" est un titre parlé où Mike remercie ses idoles - un peu comme BB King pourrait le faire. La liste est longue, de Charlie Christian à Jeff Beck en passant par BB King et Jimi Hendrix. L'album ayant été enregistré pour Guitar Player, ceci explique cela : musicalement, c'est sans intérêt.


Au final ? De bonnes parties de picking, des solos de guitare électrique moins tranchants que par le passé - mais qui tiennent la route. Mais le chant n'est pas du tout à la hauteur des glorieux aînés célébrés ici. Pour fan uniquement.
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Message par Ayler le 22.04.08 13:02

Is it really 23 years since Mike Bloomfield shuffled off this mortal coil? On 15 February 1981, the blues guitar legend was found dead from a drugs overdose, slumped in his car in a side street in San Francisco.

During the 1960s, his guitar playing had ignited "live" performances and recordings by Bob Dylan, the Paul Butterfield Blues Band and The Electric Flag, among others. He had also provided much of the focus for the Super Session and Live Adventures projects on which he shared joint headline credit with Al Kooper.

Personal problems, and unease with the formulaic approach that success often demands, dogged many of his later recordings and diminished in many people's eyes the great contribution he had, undoubtedly, made to the electric guitar sound of the 60s.

IF YOU LOVE THESE BLUES, PLAY 'EM AS YOU PLEASE is a timely reminder of what a consummate musician he was. 22 tracks of this CD were recorded in 1976 and released originally with the same album title on Guitar Player/Takoma 3002. The remaining nine tracks come from the Norman Dayron recorded session featuring Bloomfield with guitarist Woody Harris and were originally released on Kicking Mule KM 164.

The 1976 sides were conceived by Bloomfield as a way of repaying the debt he felt he owed to his musical influences, the many black blues and white hillbilly performers from whom he had learned so much. Consequently, the musical performances range across a breadth of styles and are linked by simple narratives recited by Bloomfield himself. Rather than being something that wears thin with repetition, these link narratives are a rare opportunity to hear the man himself, talking about the music he loved best.

Recorded in a relaxed atmosphere in the dark San Francisco basement studio of David Blossom, the sessions obviously took Bloomfield back to the dark Chicago clubs that he had enjoyed so much in his youth and missed badly in the era of the stadium concert. His singing is warm and unforced and works well with his stunning guitar playing and the laid-back support from such musical friends as singer/guitarist Nick Gravenites, organist Ira Kamin, bassist Doug Kilmer, drummers Tom Donlinger and Dave Neditch plus the occasional added horns of Ron Stallings and Hart McNee.

by JOHN CROSBY
Source : http://www.acerecords.co.uk/content.php?page_id=59&release=4523

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5233
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Message par Electric Thing le 22.04.08 13:26

If You Love These Blues, Play 'Em As You Please : Introduction au disque... Pas mal déjà !

Hey Foreman : Effectivement la voix de Mike montre ses limites, mais ça reste tout à fait acceptable. Morceau dans un style country, très sympa, à la Slide. J'aime beaucoup ces ambiances...

WDIA : Le blues du "maître" ! Difficile d'être critique tellement c'est parfait ! Presque trop classique on va dire...

Death Cell Rounder Blues : Un blues bien bouseux, dont la voix passe très bien. Légèrement nasillarde elle colle très bien au titre. On ne pouvait pas trouver mieux pour rendre le titre authentique ! C'est poignant, sincère et touchant.

City Girl : C'est un blues, il est vrai, sans surprise et qui est loin d'être renversant, mais l'album n'est pas fait pour ça...

Kansas City : Titre très sympa, joyeux et dansant. Rien de renversant, mais le but encore une fois n'est pas de scotcher l'auditeur, mais de lui présenter différentes facettes de cette musique.
La voix passe bien, et le jeu de Mike ne souffre d'aucune critique.

Mama Lion : Très sympa là encore. Mais c'est surtout la voix qui est à l'honneur, la guitare de Mike étant assez en retrait. Et son solo manque peut-être un peu d'intensité...

Thrift Shop Rag : Très sympa, et irréprochable.

Death In My Family : Un titre un peu lourdingue, où la voix de Mike est ici à la peine... Et ça ne passe pas des masses ! Son jeu de guitare est lui difficilement critiquable : c'est du tout bon encore.
D'accord avec Ayler, la voix s'améliore après le solo, mais ça rame encore et fout le titre en l'air !

East Colorado Blues : Encore un titre super sympa, et de haute volée... mais court !

Blue Ghost Blues : Un blues très, trop, tranquille.
D'ailleurs c'est "Blue Ghost Blues" ou "Blue Ghost SHOES" ?

The Train Is Gone : Je trouve le chant plutôt bien habité et adapté au titre très nonchalant... Très sympa !

The Altar Song : Une énumération de noms en guise de parole... sur une musique assez banale... C'est la fin !


Conclusion : un album qui n'est pas indispensable, loin de là, mais qui s'écoute bien !
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bloomfield : If You Love This Blues, Play Em As You Please (1976)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum