Howlin' Wolf

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Howlin' Wolf

Message par Bloomers le 16.04.08 11:34



Chester Arthur Burnett dit Howlin' Wolf (chant, harmonica et guitare) est né le 10 juin 1910 (Aberdeen, Mississippi), et décédé le 10 janvier 1976 (Hines, Illinois).

Ceux qui ont eu la chance de voir Howlin' Wolf en chair et en os se souviennent de cette silhouette massive et vaguement inquiétante, de cette impression de puissance sauvage, de cette domination sur l'orchestre, la scène, le public. Howlin' Wolf aura été avec Muddy Waters un des grands concepteurs du Chicago blues électrique, un des grands héros (et également hérauts) du ghetto ainsi qu'une des idoles des groupes anglais des années 60, notamment les Rolling Stones.

Chester Arthur Burnett, l'un des nombreux enfants d'un couple de métayers, est manoeuvre agricole sur une plantation lorsqu'il rencontre Charlie Patton et Willie Brown. Il décide alors d'apprendre la guitare et de se mettre à chanter le blues. Le jeu de scène de Patton, sa façon de faire du théâtre en chantant, de se rouler par terre et de remuer son corps, deviendront partie intégrante du show du futur Howlin' Wolf ; il intègre également plusieurs thèmes de Patton, notamment "Saddle my poney", "Spoonful", "Rooster blues". Il écoute à la radio Jimmie Rodgers, le blue yodeler, et tente d'imiter son célèbre yodel, avec pour résultat l'approximatif mais si évocateur hurlement du loup qui lui donne son surnom !

À partir de 1933, il partage son temps entre son travail de cultivateur et la fréquentation de plusieurs interprètes de la région, Robert Nighthawk, Robert Johnson, Johnny Shines, Baby Boy Warren et Rice Miller, le futur Sonny Boy Williamson qui courtise une des soeurs de Chester Burnett tout en donnant quelques leçons d'harmonica à son futur beau-frère ! Baby Boy Warren a raconté la façon dont Howlin' Wolf se roulait par terre en chantant et jouant de la guitare, rampait sur le sol, tirait un harmonica de sa poche, le flanquait dans sa bouche et se relevait en jouant de ses deux instruments, parvenant ainsi à conquérir un public pourtant habitué à voir plus d'un excellent bluesman. En 1941, Burnett est incorporé pour quatre ans. A sa libération, il fonde un orchestre avec des musiciens locaux, notamment Junior Parker, Willie Johnson et Pat Hare aux guitares, Willie Steel ou Albert Williams à la batterie. Le groupe, qui utilise des instruments électrifiés, a beaucoup de succès dans tous les jukejoints du Mississippi et de l'Arkansas. Cette réussite attire l'attention des dirigeants de KWEM, la station de radio à destination des Noirs de Memphis. Wolf devient ainsi disc-jockey, chante, joue, raconte de bonnes histoires sur l'antenne. Sam Phillips s'entiche de l'artiste et de sa puissance ; il voit en lui une future vedette du blues si bien qu'en 1951, Howlin' Wolf pénètre dans les studios Sun et enregistre "Moanin 'at midnight" et "How many more years". Le 78t sort à Chicago sur le label Chess et se vend plutôt bien. Phillips enregistre alors Howlin' Wolf en rafale pour Chess, Modern, Flair, etc. Wolf gagne alors Chicago sans doute à la fin de l'année 1953, une ville qui va rester sa résidence principale jusqu'à sa mort. La période « Memphis » de Wolf, riche de plusieurs dizaines d'enregistrements, est incroyablement brute. Les instruments sont souvent saturés, l'ensemble frise parfois le chaos, chaque membre de l'orchestre semble lutter contre l'autre... Mais la voix de Wolf, sa formidable présence, la guitare de Willie Johnson, grasse et lourde, font de ces titres un ensemble à l'atmosphère brutale et furieuse qui semble prolonger Charlie Patton et l'ambiance des jukejoints de l'avant-guerre. (dans : "The MemPhis days vol. 1 & 2" [Bear Family] ou "Howling Wolf rides again" [Ace]).

À Chicago, sous la houlette des frères Chess et de leur producteur Willie Dixon, Howlin' Wolf va s'imposer comme un des principaux bluesmen et chefs d'orchestre de la ville dans les années 50. Son groupe se modifie sensiblement, notamment avec l'arrivée du guitariste Hubert Sumlin à partir de mai 1954. Inventif, précis, expressif, vibrant, cinglant, Sumlin brille dans chaque disque de Wolf par son sens de l'improvisation, son goût de la note juste et du bon choix de l'effet. On peut sans exagérer dire que les solos de Hubert Sumlin constituent alors le nec plus ultra du Chicago blues guitaristique. Avec Dixon qui arrange, conseille, joue de la basse et compose, les pièces de Howlin' Wolf prennent une nouvelle dimension. Dixon réussit à conserver la sauvagerie intrinsèque du chanteur tout en disciplinant sa musique ; il ajoute la souplesse à la puissance, transforme une musique de jukejoint en succès du Top 40 de R & B sans l'édulcorer ! "No Place to go" ; "Who will be next" ; "Smokestack lightning" ; "I asked for water" ; "Who's been talking" ; "Howlin' for my darling" ; "Wang dang doodle" ; "Spoonful". Entre 1954 et 1961, Howlin' Wolf crée un ensemble de compositions parmi les plus accomplies de toute l'histoire du blues, des titres qui impressionneront les Noirs du ghetto de Chicago jusqu'aux Rolling Stones, Cream et autres.

Malgré la qualité de ces disques, au milieu des années 60, le blues de Wolf ne rencontre plus guère les faveurs du public Noir jeune, ni de celui bourgeois et plus fortuné qui donne désormais le ton des goûts et des modes des communautés noires. Chess et Dixon vont tenter d'habiller un Chester Burnett qui a dépassé la cinquantaine sous divers costumes qui lui iront plus ou moins bien. On l'entoure d'une section de cuivres pour suivre la mode tandis que les compositions deviennent plus légères et très dansantes ; "Do the do" ; "Hidden charms" ; "Joy to my soul" et l'ahurissant "Three hundred pounds of joy" n'en sont pas moins remarquables malgré des textes à la limite du bon goût : swing intense, orchestres soudés à l'extrême, solos de Sumlin d'une inventivité géniale.

Mais la réputation du Loup hurlant a déjà dépassé les États-Unis. L'Europe, et notamment l'Angleterre, s'entiche du Chicago blues de la décennie précédente et Howlin' Wolf devient une des idoles des jeunes apprentis bluesmen britanniques, en particulier des Rolling Stones. En 1964, il vient en Europe au sein de l'American Folk Blues Festival. Il commence cependant à ressentir de graves troubles cardiaques et doit quelque peu réduire ses activités. À la fin des années 60, son public est désormais presque entièrement jeune, blanc et largement international. Assez curieusement, afin de séduire ce public qui ne veut rien d'autre que du Wolf brut, Chess va enregistrer plusieurs albums ineptes à l'exception du "Howlin' Wolf London Sessions" (Chess), gravé à Londres en compagnie d’Eric Clapton, Stevie Winwood et d'autres rockers britanniques. Très malade, Wolf signe encore en 1973 un excellent album "Back Door Wolf" (Chess), dominé par un Sumlin en verve et de brillantes compositions de Eddie Shaw.

Son oeuvre pour Chess a été rééditée en CD sous de multiples habillages. L'intégrale "Howlin' Wolf, The Chess Years" (Charly) est à rechercher. "Genuine article" (Chess), "His best" (Chess) et "Ain't gonna be your dog" (Chess) sont de bonnes sélections.

source : La Grande Encyclopédie du Blues


Dernière édition par Bloomers le 23.04.08 21:28, édité 1 fois
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Electric Thing le 17.04.08 19:59

C'est trop puissant ! bounce

AHOUWHOUUUUUUUUUUUUUUUW ! (hurlement du loup le jour de pleine lune !)
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Ayler le 23.04.08 15:37

Bloomers a écrit:Assez curieusement, afin de séduire ce public qui ne veut rien d'autre que du Wolf brut, Chess va enregistrer plusieurs albums ineptes à l'exception du "Howlin' Wolf London Sessions" (Chess), gravé à Londres en compagnie d’Eric Clapton, Stevie Winwood et d'autres rockers britanniques.
Sur l'ancien forum, tu as pourtant écrit ça par la suite :
Bloomers a écrit:

Il est bien meilleur que celui de Muddy (Electric Mud), sa voix convient mieux à la lourdeur du concept... les versions de Backdoor Man, Evil, Smockstack Lightnin' sont étonnantes.

Excellent disque Funky Blues Psyché.
Clapton à repris note pour note les riffs wah-wah de "Evil" pour sa version avec Derek & The Dominos (dispo sur le coffret crossroads)
L'album a enfin été réédité l'an dernier (en import japonnais). L'écoute de la version rippée (qualité audio faible) ne m'a pas transporté - c'est le moins que l'on puisse dire.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5243
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Bloomers le 23.04.08 16:12

Ayler a écrit:
Bloomers a écrit:Assez curieusement, afin de séduire ce public qui ne veut rien d'autre que du Wolf brut, Chess va enregistrer plusieurs albums ineptes à l'exception du "Howlin' Wolf London Sessions" (Chess), gravé à Londres en compagnie d’Eric Clapton, Stevie Winwood et d'autres rockers britanniques.
Sur l'ancien forum, tu as pourtant écrit ça par la suite :
Bloomers a écrit:

Il est bien meilleur que celui de Muddy (Electric Mud), sa voix convient mieux à la lourdeur du concept... les versions de Backdoor Man, Evil, Smockstack Lightnin' sont étonnantes.

Excellent disque Funky Blues Psyché.
Clapton à repris note pour note les riffs wah-wah de "Evil" pour sa version avec Derek & The Dominos (dispo sur le coffret crossroads)
L'album a enfin été réédité l'an dernier (en import japonnais). L'écoute de la version rippée (qualité audio faible) ne m'a pas transporté - c'est le moins que l'on puisse dire.

j'ai certainement écrit la bio avant d'avoir écouté l' album psyché du Wolf qui est plus réussi que celui de Muddy...il n'en reste pas moins anecdotique en comparaison avec ses premiers faces pour sun ou chess...
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Ayler le 23.04.08 16:20

Je l'ai plutôt trouvé pire.

_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5243
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Bloomers le 23.04.08 16:22

Ayler a écrit:Je l'ai plutôt trouvé pire.

j'ai chopé l'édition japonaise sur un blog, ce n'est pas pire qu'un Captain Beefheart...
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Electric Thing le 23.04.08 17:35

Bloomers a écrit:j'ai chopé l'édition japonaise sur un blog, ce n'est pas pire qu'un Captain Beefheart...
Laughing
avatar
Electric Thing

Messages : 2628
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 46
Localisation : Légèrement à gauche de Saturne !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par eddie le 23.04.08 20:02

Concernant le fameux album, Howlin' Wolf le traitait de merde à sa sortie et le moins qu'on puisse dire, c'est que le vieux bluesman s'est montré plus honnête envers son public et/ou clairvoyant sur la qualité de sa musique qu'Eric Clapton (par exemple) à certaines périodes de sa carrière...
Howlin' Wolf est un de mes artistes favoris. Sa discographie est quasi irréprochable et il insuffle à ses morceaux une sauvagerie, une urgence, un souffle vital vraiment uniques. Et ses musiciens sont vraiment des pointures.
avatar
eddie

Messages : 744
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Bloomers le 28.08.08 21:11

Howlin' Wolf complete Sessionography cheers
http://www.depanorama.net/wolf/wolf2.htm
avatar
Bloomers

Messages : 2749
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Ayler le 02.04.09 16:54


_________________
Ayler's Music
avatar
Ayler
Admin

Messages : 5243
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 04.09.09 18:24

Il y a un excéllent DVD sur Howlin' Wolf:

"The Howlin' Wolf story" de 2003, Bluebird 82876-56631-9, dans la série..."The secret history of Rock & Roll".

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 25.10.11 16:54

Soul Bag nous informe qu'un coffret de 4 CD sur cet artiste vient de sortir aux USA, avec livret de 45 pages, de la péroide 1951 à 1970, 97 faces...

Je ne sais pas d'ou l'auteur de cette informations a trouvé que Sam Phillips à laisser tous les droits des faces Sun à Chess, mais si mes souvenirs sont bons, SEULEMENT que ceux édités sur les 78 tours sortis par Chess...

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 25.10.11 21:29

J'ai regardé mon coffret Charly CD Red Box7 de 7 CD et 151 titres, donc 54 morceaux manquants, conclusion:

Il n'y a que les 97 titres Chess, car les faces Sun qui n'avaient pas été vendues à Chess et Modern, ne sont pas sous license Universal.

Je me souvient qu'il y a eu en 1995 par MCA/ Chess un double CD contenant quelques inédits Chess.

2 CD supplémentaires:

"Howlin' Wolf, Rides Again", Flair 86298 de 1991, qui est une réédition du CD Ace, contenant les faces Modern, dont ceux vendus par Sam Phillips:

"Rockin the Blues", Collectable COL 5701 de 1996, qui est en concert enregistré en Allemagne en 1964.

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 27.10.11 14:04

Pour être amateur de blues de longue durée... il faut beaucoup de patience, un peu d'argent, et acheter des albums comprenant un certain nombre de doublons...les intégrales d'un artiste n'existaient pas dans les années 60 à 80, c'étaient des exceptions...depuis, avec le recul, des lois, des éditions succèssives valables comme "Official et Classics ou Blue Moon", des"collections" comme "Saga", doublonnant allègrement avec les précédentes, l'amateur nouveau n'a plus qu'à faire son choix...

Voilà mes achats succèssifs de vinyles pour Howlin' Wolf:

"Moanin' in the Moonlight", Chess 1434;

"Howlin' Wolf", Chess 1469, "le fauteuil basculant";

"More Real Folk Blues", Chess 1512;

"Change my Way", Chess 418;

"The Back Door Wolf", Chess 50045;

"Chester Burnett AKA", Chess 60016;

"Original Folk Blues", United 7747, faves RPM;

"Going Back Home", Syndicate Chapter 003, un pirate;

"The Real Folk Blues", Chess/ Vogue 515011, un français...

"The Legendary Sun Performers", Charly 30134;

"Riding in the Moonlight", Ace 52 de 1982, faces RPM;

"From Early 'Til Late", Blue Night Records 073- 1667, un pirate des faces Chess canadien...;

"Heart Like Railroad Steel", Blues Ball 2001, pirate des faces Chess canadien...;

"Can't Put Me out, Chicago 1956- 1972, Blues Ball 2002, idem...;

"Walk That Walk, Howlin' Wolf Story vol. 6", P. Vine/ Chess 6031, à la sauce japonaise...

"The Big Foot from West Memphis", P. Vine/ Chess double LP 6062.

Et hop, re-belotte quelques CD...avant le box de chez Charly en 1993! cherry

J'investie plus chez Howlin Wolf, c'est juré Exclamation Question No


yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Tiger le 27.10.11 14:38

La compilation Blues From Hell en 3Cds est pas mal, y a Smokestack et compagnie, mais il manque "Killing Floor" pas contre...
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 21
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 27.10.11 16:44

Petite taquinerie pas méchante de ma part Tiger...

Qu'elle est la version originale de "Smokestack..." Question drunken

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Tiger le 27.10.11 18:45

Celle d' Howlin Wolf, enregistré en Janvier 1956 avec You Can't Be Beat en Face B, d'une durée de 2 Minutes 32 avec Hubert Sumlin à la guitare, Willie Johnson à la guitare, Willie Dixon à la basse, Earl Phillips à la batterie & Hosea Lee au piano. Wolf est au chant et à l'harmonica
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 21
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 27.10.11 18:53

Le 1° septembre 1954, Muddy Waters a enregistré ce titre sur Chess, mais il fallut attendre les années 70 pour qu'il soit publié pour la premère fois sur le 3° coffret "Genesis", en Angleterre, par Chess UK... Wink

Je suis un vieux méchant! Sad

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Tiger le 27.10.11 19:35

Ah bon ? Je me coucherai moins bête ! Mai, c'est bien Howlin' Wolf qui l'a écrite ?
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 21
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 27.10.11 19:41

Ha là...je vai me renseigner....mais celà m'étonnerait...tu sais ils se piquaient souvent les droits...Willie Dixon et Memphis Slim en sont de bons exemples....

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Tiger le 27.10.11 20:46

Ah bon ? Après, ça ne m'étonne pas de Dixon, comment peut-on écrire tant de classiques tout seul ?
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 21
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 27.10.11 21:19

J'ai vérifié sur le LP Chess 1434 et le coffret Charly de Muddy Waters, Chester Burnett en SERAIT l'auteur...mais je suis très sceptique, car comment un type comme MW peut-il enregistrer un morceau non publié 2 ans avant, enregistrant souvent des morceaux écrits soit disant par Willie Dixon, puis va chercher un titre d'un concurent qui l'enregistrera 2 ans après...???

Il faut pas oublier que souvent quand des bluesmen enregistraient pour une marque de disque, sans connaitre leurs droits, il y avait la plus part du temps un autre nom aux côtés du nom propre, exemple: chez Modern/ RPM, un nom d'un auteur inconnu figurait souvent: TAUB!

Le cas le plus connu est celui de Big Boy Crudup et d'Elvis Presley pour "That's all right mama", le premier enrgistré en 1946, l'autre, juillet 1954 Exclamation Twisted Evil

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Jungleland le 27.10.11 21:28

bah c'est juste un des multiples titres dont la réelle paternité est absolument impossible à prouver.

on l'attribue en effet généralement à Howlin' Wolf mais ni le thème ni la rythmique ne permettent d'éliminer de (très) fortes "influences".
Certains parlent de Charley Patton comme véritable auteur mais là encore on peut se poser la question, la thématique du train et du voyage étant une constante depuis les balbutiements du blues, bien malin serait celui qui aurait un avis définitif sur la question. Comme pour bon nombre de standards du blues d'ailleurs

Jungleland

Messages : 539
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par yza le 28.10.11 7:20

Et en plus Muddy Waters et Howlin' Wolf ne pouvaient pas se blairer...c'est vérifié! Twisted Evil

yza

Messages : 1236
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : Enfer

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Tiger le 28.10.11 11:08

Mais, quand Howlin' Wolf l'a publié, personne n'a prétendu que c'en était pas lui l'auteur !
Quoi, qu'à l'époque, je ne sais pas trop pour les droits d'auteurs...
avatar
Tiger

Messages : 2058
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 21
Localisation : 77

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum